Le 11 novembre est un jour férié en France. Il marque l’armistice de la guerre de 14-18 et donc la fin de la première guerre mondiale.

Craonne (02, en Picardie) a été l’une des communes les plus touchées par la première guerre mondiale.

Lors de la Bataille du Chemin des Dames, les soldats français furent lancés sur les positions allemandes sans véritables chances de parvenir à les atteindre. Les pertes de cette bataille s’élevèrent très probablement à 200 000 hommes en deux mois d’offensive.

Cet échec a été à l’origine de mutineries et de désertions. La chanson de Craonne est apparue oralement à cette époque. La mélodie était celle d’une romance d’avant-guerre (bonsoir m’amie) mais les nouvelles paroles étaient directement liées à la situation qu’elles dénonçaient.

 

Les Amis d’ta femme (1996-2003) est un groupe punk rock français plutôt accoustique. Ils ont enregistré cette version dans le cadre d’un album (Noir ... et rouge aussi un peu). Ils y reprennent des chansons de toutes les époques et de toutes les luttes.

Cette émission de radio (Là-bas si j’y suis) permet de visiter Craonne et d’en savoir un peu plus sur la chanson et sur la bataille.