Beaucoup de chansons ont acquis le statut de standard : même si on en a parfois oublié l’auteur, elles sont régulièrement reprises, parfois transformées, et conservent une certaine actualité. On présentera ici, pour les moins familiers des chansons francophones, quelques versions de certaines d’entre elles.

Aujourd’hui : le déserteur, par Mouloudji.



Ajouté par Pierre Lavallée le 17 novembre 2011

C’est Marcel Mouloudji qui a créé cette chanson (c’est-à-dire qui a été le premier à l’avoir chantée en public).
On lui a reproché d’avoir modifié les paroles et d’avoir ainsi rendu cette chanson moins offensive.
     Monsieur le président est remplacé par Messieurs qu’on nomme grands.
     Ma décision est prise / Je m’en vais déserter par Les guerres sont des bêtises / Le monde en a assez.
On peut sourire de la plus grande naïveté de cette version, mais cette adaption a sans doute été nécessaire pour passer la censure.
De plus, comme le disait Mouloudji, dans un tel contexte (celui de la décolonisation), chanter une chanson anti-militariste, même naïve, demandait un certain courage.

Surtout quand on s’appelait Mouloudji.