En travaillant sur un test extrait d’un numéro de phosphore, un magazine pour lycéens axé sur l’orientation, les études, la culture et la vie quotidienne, deux expressions, "couche-tard" et "mettre de l’eau dans son vin", sont apparues. Le thème du test était les troubles de sommeil.

La première désigne une personne qui se ... couche tard.
La deuxième signifie "revoir ses prétentions à la baisse".

Ces deux expressions sont utilisées dans cette chanson de Bénabar (habituellement plus festif). La deuxième a d’ailleurs été détournée. Ce chanteur populaire vient justement de sortir son 6ème album, Les bénéfices du doute.


ajouté par Dankaha le 12 Juin 2011

En voici les paroles, on appréciera les assonances en 'o' et en 'ar'.

Quand il rentre le soir trop tard toujours en retard
le couche-tard fait des cauchemars les fantômes dans le placard
il promet de ne plus jamais boire
entre cafard et café noir
le couche-tard

quand il rentre plus tôt du boulot le lève-tôt
il tire les rideaux et s’installe au chaud le dîner en plateau
il se préoccupe de la météo
est-ce que demain il fera beau ?
le lève-tôt

couche-tard et lève-tôt se rencontrent dans le premier métro
le métro a ceci de joli qu’on y voit le jour comme en pleine nuit

accroché au comptoir le couche-tard toujours sur le départ
cherche un auditoire qu’il accapare et invente des histoires
parfois une petite bagarre
parfois au désespoir

au galop le lève-tôt fonce au bureau l’œil sur le chrono
à l’assaut de la semaine et des matins jumeaux rien rien de nouveau
et pour mettre du vin dans son eau il attend ses jours de repos
le moral à zéro

couche-tard et lève-tôt se rencontrent dans le premier métro

" le lève-tôt est un tocard " prétend le couche-tard
" le couche-tard un blaireau " assure le lève-tôt

le métro a ceci de joli qu’on y voit le jour comme en pleine nuit.