france soir titreDans les films policiers des années 50, c’était souvent France Soir que les truands en cavale achetaient : comme il y avait jusqu’à sept éditions par jour, ils pouvaient suivre l'évolution de leur situation. (Dès que je trouve un extrait de film je l’ajoute ici.)

Pierre Haski, ancien journaliste à Libération qui officie maintenant sur Rue89, en esquisse l’histoire dans ce court article datant d'octobre dernier.

Du premier numéro au tabloïd qu’il est devenu (sous la coupe d'un jeune oligarque russe) en passant par sa "période populaire et de qualité" quand il était dirigé par Pierre Lazareff (ce fut alors le seul quotidien diffusé à plus d'un million d'exemplaires), l'histoire de ce journal épouse celle de la seconde moitié du XXème siècle vue de France.

La disparition annoncée de l'édition papier (il continuera de paraître sur Internet) devrait être confirmée ces jours-ci :