Il faudrait demander à d'autres Français d'autres générations. Personnellement, la première chanson sur la Saint Valentin qui me vienne à l’esprit est celle de Miossec (Non, non, non, sur l'album Boire, 1995).


Non, non, non (je ne suis plus saoûl) from Miossec on Vimeo.

Je vous téléphone encore,
Ivre mort au matin
Car aujourd’hui,
C’est la Saint Valentin
Et je me remémore
Notre nuit très bien
Comme un crabe déjà mort
Tu t’ouvrais entre mes mains
Ceci est mon voeu, ceci est ma prière
Je te la fais, les deux genoux à terre

Non non non non non
Non non non non non
Je ne suis plus saoul un peu à bout c’est rien
Moi je crois en toi c’est tout

Allo oui c’est moi encore,
Écoute moi bien
Moi la nuit quand je m’endors
Je t’imagine très bien
Perdue sous d’autres corps
Me réclamant en vain
Bouffée par les remords
De la Saint Valentin
Ceci est mon voeu, ceci est ma prière
Je te la fais, les deux genoux à terre

Non non non non non
Non non non non non
Je ne suis plus saoul, un peu à bout c’est rien
Moi je veux de toi c’est tout

Mais ne raccroche pas encore,
Écoute moi bien
Moi je voudrais qu’une fois encore
Tu me prennes pour quelqu’un
Que tes yeux brillent si fort
Comme moi quand je suis plein
Bouffé par les remords de la Saint Valentin

Ceci est mon voeu, ceci est ma prière
Je te la fais, les deux genoux à terre

Non non non non non
Non non non non non
Je ne suis plus saoul un peu à bout c’est rien
Moi je veux de toi c’est tout

Nous nous souvenons aussi de cette série de planches de Boulet, un, deux, trois, quatre.
C’est une enquête sur le même sujet. La troisième planche imagine Roméo et Juliette en 2010.