Beaucoup de chansons ont acquis le statut de standard : même si on en a parfois oublié l’auteur, elles sont régulièrement reprises, parfois transformées, et conservent une certaine actualité. On présentera ici, pour les moins familiers des chansons francophones, quelques versions de certaines d’entre elles, particulièrement significatives.

Aujourd’hui Frankraykh Mayne, par Dave :


Frankraykh Mayne par Dave par lecteurNS (eh oui!)

À l’occasion de la réalisation d’un documentaire sur les juifs en France (parlant de laïcité, d’antisémitisme et d’Histoire), Yves Jeuland avait demandé au chanteur néerlandais Dave d’interpréter l'adaptation en Yiddish de cette chanson de Charle Trénet.

Les seules paroles chantées en français dans cette version sont les suivantes :

Douce France
Cher pays de mon enfance
Bercé de tendre insouciance
Je t’ai gardée dans mon coeur

Oui je t’aime
Dans la joie ou la douleur

Le doumentaire s'appelle Comme un juif en France. Le titre vient d'un proverbe yiddish : "Heureux comme un Juif en France", (vraisemblablement parce qu'il fut le premier pays à avoir donner la citoyenneté aux juifs lors de la Révolution Française en 1791. On y parle de l'affaire Dreyfus, de Vichy, des pieds-noirs,...

Il faut voir ce film pour mieux comprendre la société française car il donne beaucoup de clés historiques et les intervenants (souvent des personnalités importantes) posent clairement certaines problématiques liées à l'Histoire et à la politique (le vivre-ensemble).

C'est bien entendu l'invraisemblable et violente actualité qui motive ce petit article.

(merci à Lætitia de m'avoir montré ce documentaire)