Beaucoup de chansons ont acquis le statut de standard : même si on en a parfois oublié l’auteur, elles sont régulièrement reprises, parfois transformées, et conservent une certaine actualité. On présentera ici, pour les moins familiers des chansons francophones, quelques versions de certaines d’entre elles, particulièrement significatives.

Aujourd’hui Douce France par le groupe Carte de Séjour en 1986 :

Rachid Taha et son groupe Carte de Séjour (1980-1990) reprennent la chanson de Charles Trénet à la suite notamment de la Marche des Beurs (Marseille, 15 octobre - Paris, 3 décembre 1983).

douce france carte de sejour

Le mot Beur (Arabe en verlan) désigne les "Maghrébins de la deuxième génération", c’est-à-dire les enfants nés en France d’immigrés. Il est question de racisme dans un contexte de crise et de rejet. La reprise de cette chanson qui parle d’"enfance", de "joie" et de "douleur" n’est donc pas anodine.

liberation Paris sur beur
Une du Libération du 3 décembre 1983 (via histgeobox.blogspot.com)

Je découvre à cette occasion le site Histgeobox.blogspot.com qui donne énormément d’informations que cette chanson aide à saisir (car ce ne sont pas ces informations qui doivent aider à comprendre la chanson, mais bien la chanson qui permet d’appréhender toutes ces informations). Sûr que je m’y référerai régulièrement. Il permet d’étudier le programme d’histoire-géographie au lycée à travers les chansons (dont voici l’index des interprètes). On y trouve beaucoup de chansons que nous pensions aborder ici.