C'est le printemps ! Étymologiquement le "premier temps",  cette saison a inspiré de nombreux artistes, elle a aussi pu servir de symbole pour des événements historiques, dans des expressions langagières... nous vous proposons ces jours-ci de célébrer le printemps en français.

La ville de Bourges fête cette année ses 35 printemps du 24 au 29 avril. Le printemps de Bourges est un festival de musique qui se tient chaque année depuis 1977 dans la préfecture du Cher (région Centre). Si les manifestations de ce genre sont fréquentes de nos jours, Le printemps de Bourges a visiblement eu du mal à s'imposer. Le désir des organisateurs dans les premières éditions était de faire valoir auprès des spectateurs des artistes qui ne trouvaient leur place ni sur le petit écran ni sur les ondes. Il a joué un rôle important dans le développement de la scène rock, punk et alternative française des années 80. Lors de la première édition étaient invités Dick Annegan, Bernard Lavilliers ou Jacques Higelin (voir la première vidéo de 1975). Dans les années 80 s'y sont produits des groupes comme La Mano Negra ou Les Têtes Raides. Cette année seront présents Brigitte, Izia (la fille de Jacques Higellin), Benabar, Arthur H (le fils de Jacques Higellin) ou Dominique A dont je vous propose une version live de Le courage des oiseaux (la version studio date de 1992).  


Subido por thisisbang el 18/10/2007

Hé hé, ho ho
Je suis amoureux d'une cigarette
Toute la sainte journée elle me colle au bec
Hey Lucie, si te reste un peu de ferraille
Ravitaille moi d'un paquet de gris
Que je m'en grille une aussitôt
A la place de ce satané vieux mégot, ho ho

Je suis amoureux d'une cigarette
Sans elle j'ai l'air d'un poussin
Cherchant son omelette
Hey Suzon, si te reste un peu de pognon
Ramène-moi donc un paquet de blond
Que je m'en roule une aussi sec
A la place de ce satané vieux mégot, ho ho.

Je l'aime bien épaisse
Roulée comme une papesse
Dans son fourreau Zigzag a bord chromé
Quand du bout de la langue
Je la lèche, elle tangue
Fumante elle frémit sous la morsure
De mon dentier Hé hé.

Je suis amoureux d'une cigarette
Elle a la rondeur d'un sein
Qu'on mord ou qu'on tête
Hey Jenny, y'aura une taffe pour toi
Si tu penses a mon paquet de gris
Magne-toi car j'ai bientôt fini
De tirer sur ce satané vieux mégot.

Je suis amoureux d'une cigarette
Suzy, hey, hey
Je suis amoureux d'une cigarette...

Je suis amoureux d'une cigarette...

...Moureux d'une cigarette...


 
Subido por thisisbang el 18/10/2007

Dieu que cette histoire finit mal
On imagine jamais très bien
Qu'une histoire puisse finir si mal
Quand elle a commence si bien

On imagine pourtant très bien
Voir un jour les raisons d'aimer
Perdues quelque part dans le temps
Mille tristesses découlent de l'instant

Alors, qui sait ce qui nous passe en tête
Peut être
Finissons nous par nous lasser

Si seulement nous avions le courage des oiseaux
Qui chantent dans le vent glacé

Tourne ton dos contre mon dos
Que vois-tu ? Je ne te vois plus
Si c'est ainsi qu'on continue
Je ne donne pas cher de nos peaux

Parfois, qui sais ce qui nous passe en tête
Peut être finissons nous par nous lasser

Si seulement nous avions le courage des oiseaux
Qui chantent dans le vent glace

Si seulement nous avions le courage des oiseaux
Qui chantent dans le vent glace