Le 29 mars, nous avions commencé à "décrypter" l’épisode de Bref ici rediffusé. Nous avions tenté de nous familiariser avec les personnalités qui y étaient invitées, ce qui a donné lieu à cette catégorie.

Bref-ya-des-gens-qui-ménervent-lépisode-de-Bref-avec-une-kyrielle-de-stars

Ce travail de "décryptage" (entre guillemets puisque il suffisait de faire une petite présentation de chacun des invités) nous a bien plu.

Il n'y a pas de volonté prescription. Il s'agit plutôt de montrer des choses qui ont (ou ont eu) un certain impact dans la culture populaire.

Transcriptions

C’est ce travail qui nous a donné l’habitude de réaliser systématiquement des transcriptions. On pourrait s’interroger sur leur utilité, sur les problèmes de scriptions systématiques de l’oral qui est une autre langue. Elles ont au moins deux utilités :

  • Elles résolvent un certain nombre de problème de compréhension possible (on y parle parfois vite, on y utilise des expressions qu’on n’apprend jamais en cours),
  • Elles permettent de s’exercer seul à la transcription : on peut ainsi s’appuyer sur un texte existant comme il s’en trouve beaucoup sur la toile.

L’inconvénient est la possible présence d’erreurs ou d’inexactitudes. Nous comptons sur votre vigilance pour nous aider à les corriger.

Humour français ?

On aurait pu essayer de mettre au point une typologie de l’humour à la française. Nous ne le ferons pas parce que ce corpus est trop incomplet. La majorité des personnalités citées viennent de la chaîne de télévision Canal Plus (souvent citée ici).

Cependant, on pourra noter :

  • une tendance aux r­­éférences et à la destructuration du langage, ainsi qu'au choix de thèmes souvent inoffensifs.
  • une grande sobriété de jeu des comédiens dans l’épisode (ils y jouent naturellement) alors que beaucoup d’entre eux sont assez dynamiques (voire hystériques) dans leur travaux habituels.

 

 Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 

 


Ajoutée le 14 octobre 2014 par bref.

Transcription (voir ici la liste des intervenants pour une compréhension encore meilleure.)

Je - Putain, j’ai perdu mes clés...
Off -
Bref, s’y a un truc qui m’énerve encore plus que perdre mes clés, c’est les mecs qui me donnent des conseils pourris.
Laurent -
T’as regardé dans ton autre poche ?
Off -
Et qui ont raison. Je suis comme ça, y a des gens qui m’énervent.

Off - Y a des gens, quand tu leur racontes un truc marrant, au lieu de rigoler, ils disent :
Bruno -
Ouais, c’est marrant.
Off -
Et quand tu leur racontes un truc pas marrant, ils disent :
Bruno -
Ouais, c’est marrant.

Off - Y a des filles qui te parlent pendant des heures de trucs qui t’intéressent pas.
Leila -
Ah ouais mais il te faudrait un shampoing aux extraits naturels de quetsch.
Je -
Mais j’ai pas de cheveux.
Leila -
C’est bien une réponse de mec, ça.

Off - Des mecs qui ont toujours plus de classe que moi...
Thomas -
Moi, franchement, ça me fait un petit style.
Off -
Même avec des pompes de bowling.

Je - Je suis à Châtelet, un gros bordel...
Off -
Des mecs qui te coupent dans ton histoire pour te raconter une autre histoire.
Loránt -
Non, mais attends, on dit au Châtelet, excuse-moi de te reprendre, on dit pas à Châtelet, on dit au Châtelet, parce qu’avant, d’être une station de métro, le châtelet, c’était une petite forteresse, qui a permis aux Parisiens de résister face à la grande invasion des wikings, en 885, mais vas-y, je t’en prie, c’est quoi ton histoire ?
Je -
Le mec me bouscule et... il me dit pas pardon...
Loránt -
Ça m’étonne pas.

Off - Les mecs qui t’offrent un truc parce qu’ils l’ont déjà en double.
Tahar -
Tu vas voir, c’est un super presse-papier.
Off -
Du coup je le refile à quelqu’un.
Je -
Tiens c’est un super presse-papier.
Off -
Et je suis sûr qu’il va le remettre à quelqu’un d’autre.
Je -
Bon anniversaire.

Off - Un autre truc qui m’énerve, c’est les mecs qui parlent toute leur soirée au téléphone.

Off - Et les mecs qui se déguisent pas dans les soirées déguisées.
Je -
T’es pas déguisé ?
Alexandre -
J’suis le roi.
Je -
Mais tu viens de la prendre sur la galette.
L’ami d’Alexandre -
C’est pas faux, hein.

Off - Les mecs qui font des fausses petites annonces.
Je -
Mais vous avez dit vélo tout terrain.
Élie -
Mais c’est un tout terrain. Vous pouvez le mettre où vous voulez, dans la rue, à la campagne, même dans un lac. Bon, c’est bon ? Tu le prends ?

Off - Les mecs qui bougent les lèvres en même temps que toi pendant que tu parles.
Je -
Partir aux États-Unis... Je sais pas trop en fait, parce que... Ça va ?
Éric -
Oui... Oui...

Off - Les mecs qui posent des questions qui servent à rien...
Fred -
Dis-donc, pourquoi le café, il monte dans le sucre ?
Off -
... et les mecs qui ont la réponse.
Jamy -
Mais c’est la capillarité : c’est les molécules d’eau qui sont attirées par les molécules du sucre. Et ça remonte (il siffle).

Off - Quand une fille me dit :
Florence -
J’ai trente ans passé.
Off -
Moi, j’entends :
Florence -
J’ai bentôt quarante.
Off -
Et ça m’énerve. Par contre, quand une fille me dit :
Marina -
J’ai quarante ans.
Off -
Moi, j’entends :
Marina -
Je suce très bien.
Off -
Et euh... j’aime bien.

Off - Ça m’énerve, les gens qui disent.
Denisot -
Euh...
Barthès -
Euh...
Galabru -
Euh...
Off -
Quand y z’ont rien à dire. Par contre, je sais pas pourquoi, j’aime bien les gens qui disent :
Denisot -
Bref.
Barthès -
Bref.
Galabru -
BREF !

Off - Bref, y a des gens qui m’énervent.

Je - Excusez-moi.
Chantal Lauby -
Oui ?
Je -
Vous êtes Chantal Lauby ?
Chantal Lauby -
Non, j’suis le Pape et j’attends ma sœur (petit rire).

Galabru - BREF !