Une rengaine, c’est une chanson qu’on a beaucoup entendue malgré soi. Le film On connaît la chanson en est rempli de courts extraits. Il y en a de toutes les époques. Parfois, seules certaines générations s'en souviennent. A priori, aucun français ne connaissait toutes ces chansons en découvrant le film. Les auteurs du film sont de générations différentes (Resnais né en 1922, Bacri en 1951 et Jaoui en 1964). Chacun est venu avec des références que les autres ne connaissaient pas forcément. Cet hiver, nous allons visiter les trente-six chansons (dont une bonne moitié figure dans les karaokés).

De Montaigne et La Boétie aux 'films de potes' (traduction française des 'buddy movies') d’aujourd’hui en passant par les personnages d’Alexandre Dumas et d’Yves Robert, on trouve beaucoup d’exemple d’œuvres dans la culture populaire qui célèbrent l’amitié. La chanson d’Henri Garat (1902-1959) en est un autre avatar.


Ajoutée le 6 juillet 2011 par AllMusicWorld

(Jean Boyer – Werner Richard Heymans)

C'est le printemps

On a vingt ans
Le cœur et le moteur
Battent gaiement
Droit devant nous
Sans savoir où
Nous filons comme des fous
Car aujourd'hui
Tout nous sourit
Dans une auto
On est bien entre amis
Aussi chantons
Sur tous les tons
Le plaisir d'être garçon !

{Refrain:}
Avoir un bon copain
Voilà c'qui y a d'meilleur au monde
Oui, car un bon copain
C'est plus fidèle qu'une blonde
Unis main dans la main
À chaque seconde
On rit de ses chagrins
Quand on possède un bon copain

Les aveux
Des amoureux
Avouons-le maintenant
C'est vieux jeu
C'est plus charmant
Qu'des longs serments
Qui n'sont que des boniments
Loin des baisers
Pour se griser
Sur une route
Il suffit de gazer
Le grand amour
Ça dure un jour
L'amitié dure toujours.

{Refrain}

... On rit de ses chagrins
Quand on possède un bon copain

 

Àl’origine, c'est une chanson allemande écrite pour le cinéma.

 

La période de l’apparition du son au cinéma a été une époque charnière. Au temps du muet, l’exportation ne posait aucun problème : il suffisait de changer les intertitres. Un film parlant était difficilement exportable au-delà des frontières linguistiques :
-          les techniques de sous-titrage n’étaient pas au point. C'était très cher. De plus, le public n’étaient pas toujours capable de les suivre.
-          les techniques de post-synchronisation étaient encore plus rudimentaires. C'était aussi très cher.
La solution optée par les studios de coproductions était alors la double prise. Dans un décor identique, en suivant un scénario identique, on tournait des scènes identiques avec des comédiens différents (à moins qu’ils n’étaient bilingues) dans un langage différent pour obtenir des résultats très différents paraît-il. Cette technique a duré tout au long du vingtième siècle en Europe.

C’est cette technique qui a été appliquée lors du tournage de Die Drei von der Tankstelle / Le Chemin du paradis de Wilhelm Thiele (assisté de Max de Vaucorbeil pour la version francophone) dont voici un extrait qui donne effectivement la pêche.


Ajoutée le 22 mars 2007 par EinLiedgehtumdieWelt

 

C’est cependant la version des Comedian Harmonist (1927-1935) la plus connue outre Rhin.


Ajoutée le 2 mars 2012 par Hans Von Der Wurst

(Robert Gilbert – Werner Richard Heymans)

Ein Freund, ein guter Freund,
das ist das Beste, was es gibt auf der Welt.
Ein Freund bleibt immer Freund,
und wenn die ganze Welt zusammenfällt.
Drum sei auch nie betrübt,
wenn dein Schatz dich nicht mehr liebt.
Ein Freund, ein guter Freund,
das ist der größte Schatz, den's gibt.

Sonniger Tag! Wonniger Tag!
Klopfendes Herz und der Motor ein Schlag!
Lachendes Ziel! Lachender Start
und eine herrliche Fahrt!

Rom und Madrid nehmen wir mit.
So ging das Leben im Taumel zu dritt!
Über das Meer, über das Land,
haben wir eines erkannt:

Ein Freund, ein guter Freund,
das ist das Beste was es gibt auf der Welt.
Ein Freund bleibt immer Freund,
und wenn die ganze Welt zusammenfällt.
Drum sei auch nie betrübt,
wenn dein Schatz dich nicht mehr liebt.
Ein Freund, ein guter Freund,
das ist der größte Schatz, den's gibt.

Sonnige Welt! Wonnige Welt!
Hast uns für immer zusammengestellt!
Liebe vergeht, Liebe verweht,
Freundschaft alleine besteht!
Ja man vergisst wen man geküsst,
weil auch die Treue längst unmodern ist.
Ja, man verließ manche Madam',
wir aber halten zusamm'.

Ein Freund, ...

Ein Freund, ein wirklicher Freund,
das ist doch das Grösste und Beste Schönste, was es gibt auf der Welt.
Ein Freund bleibt immer dir Freund,
und wenn auch die ganze die große die schreckliche, alberne
Welt vor den Augen zusammen dir fällt.
Drum sei auch niemals betrübt,
wenn dein Schatz dich auch nicht mehr liebt.
Ein Freund, ein wirklicher Freund,
das ist der größte Schatz, den's gibt.

 

Danke schön, Milan