Une rengaine, c’est une chanson qu’on a beaucoup entendue malgré soi. Le film On connaît la chanson en est rempli de courts extraits. Il y en a de toutes les époques. Parfois, seules certaines générations s'en souviennent. A priori, aucun français ne connaissait toutes ces chansons en découvrant le film. Les auteurs du film sont de générations différentes (Resnais né en 1922, Bacri en 1951 et Jaoui en 1964). Chacun est venu avec des références que les autres ne connaissaient pas forcément. Cet hiver, nous allons visiter les trente-six chansons (dont une bonne moitié figure dans les karaokés).

114370861

Après la chanson anglaise chantée par Claude – Cloclo – François et la chanson allemande chantée par Henri Garat, on boucle notre petit tour de l’Europe avec cette chanson italienne adaptée par l’immense Serge Gainsbourg (1928-1991) pour la britannique Jane Birkin (née en 1946).


Ajoutée le 22 mai 2008 par bcbauer

Le texte ci-dessous est un autre exemple de la maîtrise de la rime de Serge Gainsbourg.

(C. De Natale - Maurizio De Angelis – Guido De Angelis – adaptation : Serge Gainsbourg)

Quoi

D'notre amour fou n'resterait que des cendres
Moi
J'aim'rais qu'la terr' s'arrête pour descendre
Toi
Tu m'dis qu tu n'vaux pas la cord' pour te pendre
C't à laisser ou à prendre

Joie
Et douleur c'est ce que l'amour engendre
Sois
Au moins conscient que mon cœur peut se fendre
Soit
Dit en passant j'ai beaucoup à apprendre
Si j'ai bien su te comprendre

Amour cruel
Comme un duel
Dos à dos et sans merci
Tu as le choix des armes
Ou celui des larmes
Penses-y
Penses-y
Et conçois que c'est à la mort à la vie

Quoi
D'notre amour fou n'resterait que des cendres
Moi
J'aim'rais qu'la terr's'arrête pour descendre
Toi
Tu préfères mourir que de te rendre
Va donc savoir va comprendre

Amour cruel
Comme en duel
Dos à dos et sans merci
Tu as le choix des armes
Ou celui des larmes
Penses-y
Penses-y
Et conçois que c'est à la mort à la vie

Toi
Tu préfères mourir que de te rendre
Va donc savoir va comprendre
Va savoir va comprendre

Quoi

D'notre amour fou n'resterait que des cendres
Moi
J'aim'rais qu'la terr' s'arrête pour descendre
Toi
Tu m'dis qu tu n'vaux pas la cord'pour te pendre
C't à laisser ou à prendre

 

Si quelqu’un connaissait la version originale de cette chanson ou le nom de l'interprète d'origine, je lui serais gré de bien vouloir me la faire parvenir afin de compléter cette note.