A l’occasion du cinquantième anniversaire du Traité de l’Elysée qui marque le début d’une amitié et d’une coopération intense entre la France et l’Allemagne, Son Excellence, M. François-Xavier Deniau, Ambassadeur de France en Serbie, et Son Excellence, M. Heinz Wilhelm, Ambassadeur d’Allemagne en Serbie, donneront une conférence conjointe sur le thème de « la France et l’Allemagne au sein de l’Union européenne. »

Le-timbre-sur-les-50-ans-du-Traite-de-l-Elysee-une-aeuvre-unique_article_main


Mardi 16 avril – 12h Novi Sad, Faculté de philosophie, Kino sala, Zorana Đinđića 2

Entrée libre. Traduction en serbe.

*************************

Nous parlions samedi de Barbara et d’une chanson qu’elle a composée animée par un « profond désir de réconciliation et non d'oubli » (citation trouvée sur l'excellent site l'histgeobox).

Il est vrai qu’évoquer l’amitié franco-allemande revient à faire face à un passé douloureux. qu'il ne faut pas pour autant escamoter. Comment aller de l'avant sans avoir tiré les leçons, sans les avoir cultivées.

Ce document, dont nous avons présenté une image dans le billet précédent, a été filmé à Verdun (55), en fait à Douaumont en 1984, 70 ans après le début de la Première Guerre Mondiale. Verdun est un nom qu’un Français s’associe le plus sûrement à la guerre de 14-18 en raison d'une bataille célèbre qui a eu lieu en 1916.

Ce document symbolique (et concerté) est souvent repris dans les manuels scolaires et les médias. Il réunit François Mitterrand (Président de la République Française de 1981 à 1995, le plus mandat d’un président de la Vème République) et Helmut Kohl (Chancelier allemand de 1982 à 1998, le plus long mandat d’un chancelier de la République fédérale d’Allemagne).

Transcription du commentaire de Patrick Lecoq

Le Président Mitterrand et le Chancelier Kohl qui se serrent la main pendant la Marseillaise.

L’image, probablement la plus poignante de cette cérémonie : le Président Mitterrand et le Chancelier Kohl se serrant la main pendant l’exécution de la Marseillaise, après que le Deutschland über Alles ait retenti sur ces lieux historiques. Je crois que c’est la première fois que l’hymne allemand ait été joué à Verdun. Une poignée de main 25 ans [sic] après les accords conclus entre le Général De Gaulle et Monsieur Konrad Adenauer qui scellait la réconciliation franco-allemande, une réconciliation qui est effective maintenant, et que Maurice Genevoix…