Beaucoup de chansons ont acquis le statut de standard : même si on en a parfois oublié l’auteur, elles sont régulièrement reprises, parfois transformées, et conservent une certaine actualité. On présentera ici, pour les moins familiers des chansons francophones, quelques versions de certaines d’entre elles.

Aujourd’hui, Le Temps des cerises par Christiane Taubira.


Taubira ouvre le débat à l'Assemblée avec "le... by LeNouvelObservateur

Transcription

Cela illustrera que l'on aura accompli de la belle ouvrage et nous serons plus nombreux pour chanter le Temps des cerises, « et gais rossignols et merles moqueurs [qui] seront tous en fête [et nul n'aura] peur des chagrins d'amour »

Lire l'intervention complète ici.

Chanson symboliquement importante, elle a encore été cité aujourd’hui par Christiane Taubira (née en 1952) et actuelle Garde des sceaux, ministre de la justice, depuis mai 2012 dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

C’est elle qui porte contre vents et marées le « projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe », projet qui a visiblement du mal à être accepté d’une partie de la population française.

7757446438_christiane-taubira-a-la-tribune-de-l-assemblee-nationale
Christiane Taubira à la tribune de l'Assemblée Nationale
Crédit : AFP

C’est dans ce contexte qu’elle a aujourd'hui, 17 avril, cité cette chanson fameuse de Jean-Baptiste Clément (1836-1903) et Antoine Renard (1825-1872). Rappelons que cette chanson populaire lors de la Commune de Paris (1871) est symbole de progrès et de renouveau (le temps des cerises, c’est le printemps). Pour d'autres versions, voyez dans les tags.

L'AFP, c'est l'Agence France Presse. Ils relatent sur cette page le déroulement de cette séance, perturbée par des manifestations anti-mariage homo.

Et nous pouvons voir sur LCP (La Chaîne Parlementaire) l'intégralité de cette séance.