Si nous avons évoqué les chansons de la bande-annonce du film, les chansons du film et les chansons d'un sketch de Jamel, nous n'en avons pas fini pour autant avec les motifs du film d'Alain Resnais. Pendant encore quelques jours, nous allons évoquer quelques détails, quelques aspects du film.

On ne peut pas parler d’On connaît la chanson sans évoquer les rapports artistiques entre Alain Resnais (né en 1922) et Floc’h (Jean-Claude Floch, né en 1953), l’auteur de l’affiche du film.
Il faut préciser d'emblée que l'ensemble des illustrations de cette note provient de l'excellent http://lhommedanslafoule.blogspot.com, site que Basil Sedbuk consacre à l'illustrateur.

 

On+connait+la+chanson-6358
(Affiche trouvée sur lhommedanslafoule.blogspot.com
un site de Basil Sedbuk consacré à Floc'h et d'où provient toute l'iconographie utilisée ici)

 

Floc’h est probablement l’un des illustrateurs apparus dans les années 70 (avec Yves Chaland, François Avril, Serge Clerc, Ted Benoît...) les plus visibles de la « ligne claire » (façon de dessiner sans fioriture dont l’archétype serait les albums d’Hergé (1907-1983), l’auteur des Aventures de Tintin).

 

on_connait_la_chanson_6
Sabine Azéma, Pierre Arditi, Agnès Jaoui, Lambert Wilson, André Dussolier, Jean-Pierre Bacri
(mais pas Jane Birkin : voir ici)

-------

Le premier trait commun entre ces deux artistes semble être la fidélité. Dans la « galaxie » Resnais, de nombreux noms reviennent. Outre celui de Floc’h, on notera le nom d’un certain nombre d’acteurs sur les affiches mêmes. Celle d'On connaît la chanson est la deuxième des trois réalisées pour Alain Resnais.

Leur première collaboration est consacrée au diptyque composé par No Smoking et Smoking (1992) avec déjà Sabine Azéma et Pierre Arditi. Le film a aussi marqué la première collaboration du réalisateur avec Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri à l’écriture.

 

1992 Smoking et 1992 No Smoking
Pierre Arditi, Sabine Azéma, Sabine Azéma et Pierre Arditi

1992 Smoking No Smoking
Affiche du diptyque
(Les trois affiches viennent d'ici)

 

La troisième affiche a été celle de Pas sur la bouche (2003) dans lequel on retrouve Sabine Azéma, Pierre Arditi et Lambert Wilson (et on rencontre Audrey Tautou encore fraîche de son succès avec Amélie Poulain). Plus encore qu'On connaît la chanson, ce film témoigne du goût d'Alain Resnais pour l'opérette.

 

2003 Pas sur la Bouche
(on pourra admirer les illustrations du dossier de presse ici)

Le trait de la fidélité s’applique aussi à Floc’h dans la mesure où sa courte « affichographie » peut se réduire à ses collaborations avec quelques noms dont Diane Kurys, Pascal Bonitzer et Woody Allen (pour la diffusion française naturellement). Il est possible de les voir rassemblées (avec d’autres) sur l’excellent http://lhommedanslafoule.blogspot.com.

On peut voir ici les affiches retenues par les sociétés de production et ici d’autres affiches non retenues.

Précisons que cette fidélité n’est pas systématique, Floc’h ayant déclaré dans un récent entretien que dès l’instant où il est sollicité, sa participation dépend encore d’autres facteurs.

-------

Le deuxième trait commun pourrait être leur anglophilie. Dans le cas d’Alain Resnais elle peut se traduire entre autre par son intérêt pour des dramaturges anglais comme Alan Ayckbourn (né en 1939) (pour Smoking/No Smoking) ou Dennis Potter (1935-1994) auquel est dédié le film On connaît la chanson.

Floc’h est quant à lui l’auteur avec François Rivière (né en 1949) de deux trilogies dont voici les couvertures des recueils. François Rivière, romancier, critique littéraire et scénariste, est lui-même un spécialiste de littérature policière et fantastique en général et d’Agatha Christie en particulier.

albanycouv0int
Une trilogie anglaise (initiée en 1977)

trilogie de Blitz

Blitz (série initiée en 1983)

(on peut en voir plus sur la collaboration de Floc'h et Rivière
en suivant ce lien conduisant toujours vers le même site)

Cette sensibilité partagée pour la Grande-Bretagne trouve peut-être l’une de ses sources dans leurs origines bretonnes. Alain Resnais est né à Vannes (56) et Jean-Claude Floch, bien que né à Mayenne (53), a "re-bretonnisé" son nom de famille en y ajoutant une apostrophe.

-------

Cette note ne serait pas complète sans quelques portraits du réalisateur par l'illustrateur.

 

1997 Inrockuptibles 12 11 1997 No216
Couverture d'un numéro des Inrockuptibles paru en 1997
à l'occasion de la sortie d'On connaît la chanson

2002 Alain Resnais
Livre dont la parution en 2002
coïncide avec le 80ème anniversaire du réalisateur