En parallèle avec le cycle consacré à Jacques Demy (voir cette note), la cinémathèque française organise un autre cycle intitulé Cinéma Français et Chansons (10 avril - 3 juin). Ce cycle a donné lieu à un article publié sur le site de la Cinémathèque française et consacré à "On Connaît la chanson". Il est dû à François Thomas, professeur à la Sorbonne et spécialiste de l’œuvre d’Alain Resnais. À cette occasion, il a étudié les archives de Sylvie Baudrot, script d’Alain Resnais sur ce film et sur de nombreux autres du réalisateur. On y apprend que six autres chansons avaient été prévues, certaines devant jouer parfois un rôle assez important.

Aujourd'hui, avec la dernière chansons de ce mini-cycle, nous traverserons de nouveau l'Atlantique, mais dans l'autre sens puisque nous verrons comment une chanson écrite par des Français a été reprise par un groupe brésilien.

folderlcd
Pochette de l'album
(Fred Chichin et Catherine Ringer)

Extrait du deuxième album des Rita Mitsouko (1980-2008), la chanson a été écrite et composée par ses interprètes Catherine Ringer (née en 1957) et Fred Chichin (1954-2007).

 LesRitaMitsoukoCestcommeca90287
Pochette du 45 tours

(Fred Chichin et Catherine Ringer)

On doit le vidéoclip à Jean-Baptiste Mondino (né en 1964), célèbre pour son travail photographique (voir son portfolio).


Mise en ligne le 1er avril 2007 par Dirrtybruno

 (Fred Chichin – Catherine Ringer)

Now the Rita Mitsouko and C'est comme ça

C'est comme ça
Ah, la la la la
Ouais
le secret
ça coupe et ça donne
Oh, oh, faut que j'moove
Sans fin
du venin
qui me fait mal au cœur
Quand
le serpent
Chaloupe et console
Oh, oh, faut que j'moove
L'ami Sadi
s'enlise
et là ça fait peur
Si c'est ça
Ah la la la la
Ça le susurre
a mes entournures
Ah, ah, faut que j'moove
Ça le grince
juste pendant la nuit
Ah, c'est comme ça
ça plonge et ça vire
Ah, ah, faut que j'moove
Et ça gêne
quoi, quand y a pas de plaisir

C'est comme ça
Ah la la la la
La lala lala lala lalala...

Je veux pas t'abandonner,
mon bébé
Je veux pas nous achever,
tu sais
C'est pas que je veuille tenir
ni que je veuille m'enfuir
Il me faut prendre le frais, c'est vrai

Hé, hé, hé
hé, viens près de moi
que je te le dise
Faut que j'moove
ce secret qui me tord le cœur
Ah, la la la...

------------------------

gigante-W320

Après Qui c’est celui-là, on traverse de nouveau l’Atlantique, mais dans l’autre sens puisque la chanson a été reprise en 2004 par Capital Inicial (depuis 1982) un groupe brésilien lusophone.


Mise en ligne le 25 mars 2011 par capitalinicialVEVO

  (Fred Chichin – Catherine Ringer / adaptation : Dinho Ouro Preto - Alvin L.)

Lá lá lá lá lá lá lá lá lá lá...
Lá lá lá lá lá lá lá lá lá lá...
Sem cansar lá lá lá lá lá...

Qual é a parte do corpo que você mais gosta? (sinta um tremor)
Qual o veneno que despe e dá calor?
Por amor, por tédio ou por prazer (eu quero saber)
Eu posso ir e vir mas não vou embora
Eu vou voltar lá lá lá lá lá...

Um sussurro vira um incêndio (não vou parar)
Um paraíso onde se queimar
Sem pensar sem pausa nem descanso (chegou a hora)
Eu posso ir e vir mas não vou embora
Eu vou voltar lá lá lá lá lá...

Lá lá lá lá lá lá lá lá lá lá...
Lá lá lá lá lá lá lá lá lá lá...
Sem cansar lá lá lá lá lá...

Outra vez vou derreter com você
Repetir sem explicar porque
Se você já me rendeu
Gosta tanto quanto eu
O comando agora é todo seu, hey, hey, hey

Hey, quero ser seu vício favorito
E só mover seu mundo com os meus dedos
Sem cansar lá lá lá lá lá...

Lá lá lá lá lá lá lá lá lá lá...
Lá lá lá lá lá lá lá lá lá lá...
Sem cansar lá lá lá lá lá...