La chanson de Philippe Katerine nous a donné envie de faire une série autour de l’expression assez vulgaire « mon cul » que l’on retrouve relativement souvent dans la culture populaire française.

Cette chanson-là date de 1906 et cette version-ci de 1928.

dr02

Dranem (1869-1935), autre comique-troupier extrêmement populaire au début du siècle dernier ne s’embarrassait pas de finesse, ni de délicatesse. Cette chanson en est une autre preuve. Ce témoignange de l’apparition du métro parisien repose essentiellement sur une contrepèterie et un virelangue assez amusant.


Le Trou de Mon Quai from Damien Florébert Cuypers on Vimeo.

(Paul Briollet - Jules Combe - Désiré Berniaux)

Je vais avoir le plaisir de vous chanter le trou de mon quai, une petite chansonnette métropolitaine.

Je demeure dans une maison tout près d´la Seine
Où l´on fait depuis trois s´maines
Des fouilles et des travaux
Pour faire passer le métro
De ma fenêtre, tout en fumant des pipes
Je regarde les équipes
Dont les hommes sont occupés
A faire un trou dans mon quai
Et si vous voulez mon adresse
C´est pas difficile à trouver
Afin que chacun la connaisse
En deux mots, j´vais vous renseigner :

Y a un quai dans ma rue
Et y a un trou dans mon quai
Vous pourrez donc contempler
Le quai de ma rue
Et le trou de mon quai!

L´autre jour, j´rencontre un vieil ami d´province
J'lui dis : "Tu tombes bien, mon prince
De Paris je vais te montrer
Toutes les curiosités"
"J'voudrais d´abord voir la galerie des machines"
J’lui réponds : "Tu t´imagines
Qu´à Paris il n´y a qu´celle-là?
J´en ai une plus chouette que ça
Accepte à dîner, je t´en prie
Après, sans trop nous fatiguer
Je te ferai voir une galerie
Qui certainement va t´épater"

Y a un quai dans ma rue
Et y a un trou dans mon quai
Tu pourras sans te déranger
Voir le quai de ma rue
Et le trou de mon quai

Mais ici-bas, la joie n'est qu'un leurre
Et l´on m´a dit tout à l´heure
Que les travaux d´terrassement
Vont s´terminer prochainement.
C'est pas drôle pour moi qu'en avais l'habitude
Et ça va m´paraître rude
Quand le dernier coup de pelle donné,
Le trou d'mon quai sera bouché
Adieu ! Joie des rêveries nocturnes
Adieu ! Journées d´activité
Comme autrefois, seul dans ma turne
J’n’aurai plus, Hélas !, qu’à chanter :

"Y a un quai dans ma rue
Mais y a plus d´trou dans mon quai
Et j’n’ai pour me consoler
Que la vue
Du quai de ma rue…
Y a plus de trou d´mon quai"

 ------------

Cette chanson connut une deuxième vie grâce aux Charlots (1966-2012), groupe spécialisé dans la chanson humoristique et souvent grivoise.


Mise en ligne le 26 mars 2009 par TVJUKEBOX