L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble.

---------------

Les parents, l'école, la radio, les moyens sont nombreux de transmettre une chanson.

En ce qui me concerne, j’ai dû apprendre cette chanson de Guy Béart à l’école en CM2 lorsque j’avais 10 ou 11 ans.

On trouvera dans ci-dessous :

- la version originale de cette chanson,
- un extrait du film pour lequel elle a été écrite,
- une présentation de la Durance, une rivière de Provence,
- une autre version de cette chanson.

---------------

Guy Béart (né en 1930) chantait depuis trois ans dans les cabarets quand il a publié son premier album en 1957.

L’Eau vive figure sur le disque suivant en 1958.

45_T_Guy_Beart_Philips_432

Les paroles ancrent cette chanson dans la Provence (le pays des olives, du laurier, du thym et du serpolet).

On appréciera les rimes en "-eau" et en "-ive"


Publiée le 20 mars 2013 par globetrotteur30

(Guy Béart)

Ma petite est comme l’eau,
Elle est comme l’eau vive
Elle court comme un ruisseau
Que des enfants poursuivent
Courez, courez
Vite si vous le pouvez
Jamais, jamais
Vous ne la rattraperez

Lorsque chantent les pipeaux,
Lorsque danse l’eau vive
Elle mène les troupeaux
Au pays des olives
Venez, venez,
Mes chevreaux, mes agnelets
Dans le laurier,
Le thym et le serpolet

Un jour que sous les roseaux
Sommeillait mon eau vive
Vinrent les gars du hameau
Pour l’emmener captive
Fermez, fermez
Votre cage à double clé
Entre vos doigts,
L’eau vive s’envolera

Comme les petits bateaux,
Emportés par l’eau vive
Dans ses yeux les jouvenceaux
Voguent à la dérive
Voguez, voguez
Demain vous accosterez
L’eau vive n’est
Pas encore à marier

Pourtant un matin nouveau
À l’aube, mon eau vive
Viendra battre son trousseau,
Aux cailloux de la rive
Pleurez, pleurez,
Si je demeure esseulé
Le ruisselet,
Au large, s’en est allé.

---------------

L’Eau vive (1958) est aussi un film relativement oublié de François Villiers (1920-2009) écrit et narré par l’écrivain Jean Giono (1895-1970).

Les interprètes sont Pascal Audret (1935-2000) dans le rôle d'Hortense et Charles Blavette (1902-1967) dans celui de son oncle Simon.

208_91979

C’est pour ce film que Guy Béart a écrit cette chanson beaucoup mieux ancrée dans la mémoire collective.


Publiée le 7 juin 2013 par gérard Roche

Transcription

Des Alpes à Avignon (84), la Durance ne dort jamais dans son lit. Elle est belle, mais ses colères dévorent des fortunes. Elle est aujourd’hui aux prises avec des gens qui parlent un langage d’apocalypse. Il n’est plus question de subir ses fantaisies, mais de la faire entrer à l’usine, exiger d’elle non plus sa beauté mais son travail.
Tout le long de cette Durance vivent des familles humaines. Pour ces familles, l’entreprise pose et posera de nombreux problèmes. Où les uns ne voient que de la matière à turbiner, les autres se représentent la rivière comme elle est dans les allégories : semblable à une jeune fille.

Hortense - Regarde l’eau : je barre la Durance ! Voilà, elle est barrée !
Simon - Hè, tu barres des nèfles. Allez, allez, essuie--toi ! Tu ne sais pas qu’on ne doit jamais se laver les pieds ? Surtout quand on a du chemin à faire ? J’ai pas envie de te porter sur mon dos, moi, et les autres non-plus.
Hortense - [rit]
Simon - Allez, allez, on ne rigole pas aujourd’hui ! J’ai encore trois cents kilomètres à faire avant d’être dans la Drôme (26) avec les bêtes.
Hortense - Moi je ne vais qu’à Ubaye (04), j’ai le temps.
Simon - C’est ça arrive-z-y enrhumée à Ubaye, tu verras ton père ! Déjà qu’il est gai comme un pinson [ironique], le Félix. Allez, file devant !

Même grâce, même jeunesse que la jeune Durance, et probablement mêmes caprices. La comparaison est à la portée de tout le monde s’il ne s’agit que de se réjouir le cœur.
Ce n’est pas tout à fait une fille de la montagne. Après la mort de sa mère, son père l’a mise en pension. Elle a été obligée de faire son compte elle-même, les comptes qu’on fait seul ménagent des surprises. Quel est le fond de son cœur ? La jeunesse prépare ses amours et ses colères en secret.

---------------

Tentons maintenant de situer la Durance dans le sud-est de la France.

Sachons d'abord que cette rivière prend sa source su côté de Montgenèvre (05) et se jette dans le Rhône au niveau d'Avignon (84).

A. Montgenèvre (05)
B. L'Ubaye (04)
C. Avignon (84)


View Larger Map

Le film fut une commande de l'EDF (Electricité De France).
L'entreprise exploite le fleuve avec de nombreux barrages.
Ils sont indiqués sur cette carte (trouvée sur ce site) par des croissants bleus.
On voit que la rivièretouche presque tout les départements de la région PACA.

carteedf-grande

   ---------------

Cette chanson figure aussi dans un album que nous avions déjà évoquée il y a quelques jours à la fin de cette note.

index

Cette version de Pierpoljak (né en 1964) s’inscrit dans un style propre à son répertoire plutôt reggae.


Ajoutée le 8 août 2010 par titoche954