Information
*******************************************
Venez tester vos connaissances du français de manière ludique !

Mardi 11 mars - 18h30
Filozofski fakultet, Dr Zorana Đinđića 2, Salle 25

La dictée francophone est ouverte à tous ceux qui souhaitent jouer avec la langue et se mesurer aux subtilités de l’orthographe et de la grammaire françaises. Juniors, étudiants et seniors, tous les participants seront les bienvenus. Les lauréats de chaque catégorie seront récompensés par des livres, des CD, des dictionnaires…

La dictée francophone est organisée simultanément à Belgrade et Niš.

*******************************************

Dođite da testirate svoje znanje pismenog francuskog kroz igru!

Utorak 11. marta -18h30
Filozofski fakultet, Dr Zorana Đinđića 2, Novi Sad, Sala 25

Frankofoni diktat je otvoren za sve one koji žele da se poigraju i oprobaju sa finesama i subtilnostima francuskog pravopisa i gramatike, bilo da su juniori, studenti ili seniori. Pobednici u svakoj kategoriji biće nagrađeni knjigama, CD–ovima, rečnicima...
U isto vreme se frankofoni diktat održava i u Beogradu i Nišu.
*******************************************

La dictée francophone devient une institution (c'est déjà la treizième édition). C'est aussi l'occasion d'évoquer l'autre dictée institutionnelle qu'est la Dictée de Bernard Pivot créée en 1985.

Pivot-Bernard-Les-Dictees-De-Bernard-Pivot-L-integrale-Livre-896905663_ML

 

Bernard Pivot (né en 1935) est en effet le promoteur de la langue française à travers livres et concours.

 

page d'accueil de la dictée de Pivot sur le site de TV5


Le document ci-dessus provient du site de TV5 monde. Elle reprend les enregistrement des dictées de Bernard Pivot.

********** 

François Pérusse (né en 1960) est l’auteur d’une parodie de cette dictée.

Il est surtout connu au Québec mais il connu une grande popularité suite à la diffusion de ses sketches sur Europe 2 à la fin des années 90. Il adaptait ses sketches québécois en français de France.

ACH000119500

Visuels bien que radiophoniques, ses sketches ont inspiré beaucoup de mises en image sur youtube.

Ce sketch-ci utilise un procédé courant chez Pérusse, qui consiste en une accumulation d'allophones approximatifs.


Publiée le 9 juillet 2011 par Demorace

Transcription  (Les mots qui n'existent pas sont précédés d'un astérisque et les mots existant mais inadaptés sont suivi du terme [sic].)

Présentateur – Bonsoir. Bonsoir à tous, à toutes. Bonsoir M. Pivot.
Pivot – Bonsoir.
P – Votre dictée de l'an dernier vous a laissé perplexe quant au taux d'échec.
Pivot – Oui, c'est catastrophique.
P – Oui.
Pivot – Je ne peux m'expliquer que les gens aient tant de difficultés à écrire et à s'exprimer. Je ne peux admettre que...
P – Oui, c'est *inadmettable, effectivement.
Pivot –... que les gens ne se corrigent pas de ce problème...
P – Ah, ils sont *incorrectibles.
Pivot –... de français. Il faudrait que le gouvernement pose un geste...
P – Oui, il devrait gesticuler [sic], ça, c’est clair.
Pivot – et enfin insister sur le fait d'apprendre...
P – Oui, il faut *insistir sur l'*apprendage du français.
Pivot –... investir en quelque sorte, dans notre langue...
P – Oui, ce serait une bonne investiture [sic].
Pivot – Enfin, beaucoup trop d'analphabêtes...
P – Oui, en effet, l'*analphabetterave est un fléau.
Pivot – C'est un grand problème.
P – Oui, c'est très *problémationnel.
Pivot – Alors j'ai fait approuver mes textes par le gouvernement, ce sera donc une dictée *ministéreuse...
P – On dit « ministérielle ».
Pivot – Oh pardon.
P – Espèce d’illettré.

Pivot – Et pour les télespectateurs, une personne répètera les phrases. Vous êtes là, Didier ?
Thierry – Moi, je suis Thierry, moi.
Pivot – Qu’est-ce que c’est que ce zouf ?
P – Didier est malade, alors on a dû le remplacer par le régisseur.
Thierry – Ça va être marrant.
Pivot – Enfin. À vos plumes, c’est parti !
Thierry – Top !

La brume a de beaux éloges de la rouge pénombre derrière
La brune a de beaux loloches et la rousse un énorme derrière

une opaque couche avait franchi la plaine
ne me dis pas que tu couches avec Francis Lalanne.

une saison pourtant n’est plus
t’as raison je ne bandais plus

la tristesse pâle couvre en amont
là, tu stresses parce que je découvre un amant

la jolie baie des tilleules
là, je lis une BD, ta gueule

il y aura demain cet effet sirupeux dans le ciel muni de bleu frais
il y aura deux mains sur tes fesses, si tu veux dans cinq minutes à peu près

et le vent élancé s’en ira sans tonner
et le vent que j’ai lâché sentira dans ton nez

l’hymne sombre des cantons de la triste et cruelle
l’innocente chanson de Patrick Bruel

région latine où Mélusine
Réjean a-t-il mis sa cousine ?

Point de suspension
Point de frein non plus, cette voiture est vraiment amochée.

À babord la forêt où s’amasse la verdure
Ah, d’abord, il faudrait que j’ramasse les ordures

filtre l’incandescente braise éclatante
fichtre, les cons descendent baiser ma tante

point virgule
poing sur la gueule

lapidées au ras de la terre par le choc du tirant d’eau
il a pété le radiateur et le pare-choc de sa renault

les berges ont l’aspect et l’air-même d’une cité à l’après-guerre
j’héberge une espèce d’énergumène excité à la Drucker

point final
Qu’est-ce t’as dit ?