Voici quelques mois, Matthieu H. est arrivé à Novi Sad dans le cadre d'un stage organisé en partenariat avec le Ministère des Affaires Etrangères.

Il s’est lancé dans la publication mensuelle d’une newsletter (niouzletteur) à l’intention de ses amis et de sa famille. Initialement publiées sur son compte facebook depuis octobre, il a accepté qu’on les publie ici.

L’effet ressenti par un lecteur de Novi Sad peut être assez proche de celui d’un ressenti par un Français du XVIIIème siècle lecteur des Lettres Persanes de Montesquieu ou par un Français lecteur des pages d’Aleksandar Zograf consacrées à Paris, Lille ou Bordeaux.

 ********************

Préambule

C’est avec deux jours de retard que, ça y est, la voilà, la deuxième niouzletteur de 2014. Je ne vous avais pas oubliés, chers lecteurs, mais ce mois-ci, le travail n’a pas manqué, vous savez ce que c’est… Le travail avant tout donc (JAMAIS j’aurais pensé dire ça un jour…).

**********

1. Météo

Février a été plutôt pluvieux et couvert, mais la neige n’est pas tombée. Heureusement. Niveau températures, nous avons eu une magnifique moyenne de 10.5°. Assez doux donc. De mémoire de serbe, ça n’était pas arrivé depuis longtemps. Voire jamais.

**********

2. Vocabulaire

Aujourd’hui, on aborde les couleurs. Sortez vos crayons !!

  • Blanc : belo
  • Bleu : plavo
  • Brun : smeđe
  • Gris : sivo
  • Jaune : žuto
  • Multicolore : šareno
  • Noir : crno
  • Orange : narandžasto
  • Rouge : crveno
  • Vert : zeleno
  • Violet : ljubičasto.

Attention cependant à les accorder selon le genre du nom qu’elles qualifient. Ici, c’est le genre neutre, comme ça, pas de dispute. Théorie du genre oblige.

Petite bizarrerie : pour parler des cheveux blonds de quelqu’un, on dira qu’il/elle a les « plava kosa ». Oui, les cheveux BLEUS.

**********

3. Cinéma

Les cinémas en Serbie sont bien. Très bien même. Les films étrangers sont en version originale, sous-titrés en serbe. Si vous allez voir le dernier Allen [ndb : qui n'a été diffusé que le temps d'un festival] ou le blockbuster à la mode, faut juste savoir parler anglais. Ça peut poser problème sinon. À moins que vous ne sachiez lire le serbe. Pour le prix, il faut compter en moyenne 350 dinars, soit environ 3€. Mieux qu’un tarif étudiant en France.

**********

[Intermède du rédacteur inspiré par les deux dernières remarques de Matthieu

La femme piège - Enki Bilal (Alcide Nikopol, Jill Bioskop, Horus)Image dérobée ici.

C'est en effet l'occasion de parler de Jill Bioskop, le célèbre personnage d'Enki Bilal (né en 1950 à Belgrade) et ce pour deux raisons :

  • Elle a les cheveux bleus, ce qui, sémantiquement, pour un Yougoslave, n'est pas si étrange (voir 2. Vocabulaire) ;
  • Bioskop est le mot serbe pour dire cinéma (voir 3. Cinéma).

Fin de l'intermède]

**********

4. Paysages

Non loin de Novi Sad, on peut se promener dans la Fruška Gora, massif montagneux dont une grande partie a été transformée en parc national en 1960, afin de notamment préserver la faune et la flore. Sur les 35 monastères orthodoxes (construits entre le 15ème et le 18ème siècle) que comptait la région, 15 existent toujours, disséminés sur le territoire. Le point culminant de cette zone est le Crveni Čot (539m d’altitude… Impressionnant), et la région est également connue pour sa production de bermet, vin doux et aromatisé, que vous pouvez trouver en blanc ou en rouge.

**********

5. Musique

L’instrument le plus répandu ici, selon moi, c’est l’accordéon. On le retrouve dans la musique traditionnelle, mais aussi dans les musiques plus actuelles, comme le turbo folk. Je ne vous encourage pas forcément à écouter ce que ça donne, mais en gros, ça peut ressembler à ce qui était en vogue en France dans les années 1990, niveau rythme et sonorités. La plus grande représentante de ce genre musical, c’est Ceca, veuve du célèbre Arkan, assassiné en 2000 avant le début de son procès. Je vous laisse chercher pourquoi il devait être jugé. En tous cas, il faisait pas rigoler.

**********

C’est tout pour février. Merci de votre attention. Rendez-vous dans 4 semaines pour la prochaine niouzletteur !! Ciao !

**********

On retrouve la chronique de mars dès qu'elle aura été écrite.