La Tourneuse de Pages de Denis Dercourt (né en 1964) nous donnera l'occasion d'aller faire un tour dans les Yvelines (94) et à la Maison de la Radio (16ème arrondissement).

 

*********

artoff782

 

Le synopsis trouvé sur le DVD édité par Diaphane :

Fille de bouchers dans une petite ville de province, Mélanie [Déborah François], âgée d’une dizaine d’années, semble avoir un don particulier pour le piano. Elle tente le concours d’entrée au conservatoire mais échoue, perturbée par l’attitude désinvolte de la présidente du jury, une pianiste reconnue. Profondément déçue, Mélanie abandonne le piano.

Une dizaine d’années plus tard, à l’occasion d’un stage, Mélanie rencontre M. Fouchécourt [Pascal Grégory], le mari de cette femme qui a certainement changé le cours de sa vie. Très remarquée pour son sens de l’organisation et son dévouement, Mélanie est recrutée au domicile de M. Fouchécourt, pour veiller sur son fils.

La rencontre avec Mme Fouchécourt [Catherine Frot] se passe merveilleusement bien puisque Mélanie se montre très sensible à la musique et devient sa tourneuse de pages…

 


Mise en ligne le 6 juillet 2011 par Universcine

Transcription

Mélanie - Pour les vacances de la Toussaint, madame Onfray m’a dit que vous cherchiez quelqu’un. Comme mon stage sera terminé, si vous voulez, je pourrais garder votre fils.
M. Fouchécourt - Mais pourquoi pas. Vous savez que c’est à une quarantaine de kilomètres de Paris. Il faudrait que vous logiez là-bas.

Ariane Fouchécourt - Je vais vous montrer la maison ?

Ariane Fouchécourt - Continue mon chérie. Mélanie viendra te chercher pour le dîner.

M. Fouchécourt - Ma femme est pianiste. Elle fait partie d’un trio. Elle s’est mise à avoir le trac. C’est un trac qu’elle a du mal à maîtriser.

Ariane Fouchécourt - Tu savais que Mélanie jouait du piano.
M. Fouchécourt - Non.
Ariane Fouchécourt -En tout cas, Mélanie lis parfaitement la musique. C’est elle qui va me tourner les pages au concert, à la rentrée.

Mélanie - Trouvé !

Ariane Fouchécourt - Qu’est-ce qu’ils font vos parents ?
Bouchers.

? - Tourneuse, c’est quelqu’un qui peut mettre en danger tout un équilibre. N’est-ce pas ?

 

*********

 

Il paraît que l’on pourra entendre, outre la musique originale de Jérôme Lemonnier (né en 1961), celles de Johan Sebastian Bach (1685-1750), Franz Schubert (1797-1828) et Дмитрий Шостакович (1906-1975).

 Dans le film, c’est au compositeur Jérôme Lemonnier que l’on doit l’interprétation au piano de ces compositions. Denis Dercourt, le réalisateur, joue de l’alto. Ils sont accompagnés par le SIF309, l’Orchestre Symphonique Bulgare (ou the Bulgarian Symphony Orchestra) dirigé par Deyan Pavlov

(source)

 

 *********

 

On a glané d’autres interprétations.

 

 *********

 

Chaque composition de Bach est numéroté BWV (Bach-Werke-Verzeichnis, en français Catalogue des œuvres de Bach). Le numéro 875 fait partie du deuxième livre du Clavier bien tempéré (Das Wohltemperierte Klavier). Ce deuxième livre a été compilé en 1722, avant d’être imprimé en 1801.

 

5099705260326

 

C’est le candadien Glenn Gould (1932-1982), l’un des plus célèbres interprètes de Bach que nous avons choisi. Cet enregistrement date de 1968.

 


Mise en ligne le 5 mai 2008 par Penguin Rebellion Productions

BWV 875 - 6e prélude et fugue en ré mineur par Glenn Gould

 

 *********

 

L’œuvre de Schubert a, quant à elle, été cataloguée sous la lettre D, comme Otto Erich Deutsch, l'auteur d'une classification de cette œuvre). Le Notturno en mi bemol aurait été composé en 1827.

F. Braley - R. Capuçon - G. Capuçon
(photo trouvée ici)

Ici, ce sont Frank Braley (né en 1968) et les frères Capuçon, Renaud (né en 1976) et Gautier (né en 1981) qui en offrent une interprétation.

 


Ajoutée le 1er avril 2012 par nadaniente115a

 

 *********

 

La classification de l’œuvre de Шостакович se fait de manière plus classique, avec l’« opus ». Cet opus 67 a été composé en 1944.

 

J.-F. Neuburger- S. Nemtanu - C. Morin
(Photo trouvée ici)

Dans la vidéo ci-dessous, les interprètes sont la violoniste Sarah Nemtanu (née en 1981), le violoncelliste Christophe Morin et le pianiste Jean-Frédéric Neuburger (né en 1986).

 


Ajoutée le 10 juillet 2013 par Tommy Pascal