Dans le cadre d’un projet sur les constructions culturelles, un chercheur pourrait décider de s’interroger sur les représentations balkaniques dans le cinéma francophone.

On a d'abord voulu se limiter au domaine serbe, mais il a parfois été difficile de déterminer si les personnages parlaient serbe ou croate. On a alors élargi le corpus au domaine yougoslave. Les relations entre la Serbie et l'Albanie ayant de l'importance, il a fallu élargir au domaine des Balkans, ce qui nous a décidé à inclure les films qui concernent la Grèce, la Bulgarie, mais aussi la Roumanie (à 6% dans les Balkans) et la Turquie (à 3%), nous emmenant parfois jusqu'en Asie mineure. Intègrerons-nous la Hongrie qui, si elle ne fait pas partie des Balkans, comprend une partie du Banat ? Possible, puisque nous sommes partie de la Serbie pour élaborer cette liste.

La liste ci-dessous est appelée à évoluer, à accueillir des suggestions. Pour le moment, on a adopté une organisation chronologique.

Elle est fourre-tout. Il y a des films mettant en scène un personnage des Balkans, des films évoquant la région, des films tournés dans la région, des films où l’on entend les langues. Il y a des films qui cultivent les clichés et des films qui ont une approche mettant en valeur leur personnage. Il y a des films qui parlent de la guerre et des films qui n’en parlent pas. Parfois, c’est l’un des thèmes principaux du film, parfois c’est un tout petit détail. Parfois ce sont des chefs d'oeuvres, souvent ce sont des films oubliables.

Lorsque l’on aura étoffé cette liste, on y mettra un peu d’ordre.

N'hésitez pas à y participer dans les commentaires !

*********

Fictions de long-métrage

La vie et l'œuvre du chef immortel Karageorges / Život i dela besmrtnog vožda Karađorđa, Ilija Stanojević-Cica, 1911
Produit par Svetozar Botorić. Film serbe développé dans les laboratoire Pathé

L'Etrangère, Gaston Ravel, 1931
Avec Elvire Popesco.

Ma cousine de Varsovie, Carmine Gallone, 1931
Avec Elvire Popesco.

Le Roi, Pierre Colombier, 1936
Avec Elvire Popesco.
Il est question de la Cerdanie, sorte de Syldavie ?

Salonique, nid d'espion, Georg Wilhelm Pabst, 1937

A Venise une nuit, Christian-Jacque, 1937
Avec Elvire Popesco.

Le Club des Aristocrate, Pierre Colombier, 1937
Avec Elvire Popesco.

Eusèbe Député, André Berthomieu, 1938
Avec Elvire Popesco.

Tricoche et Cacolet, Pierre Colombier, 1938
Avec Elvire Popesco.
Avec également un personnage de Pacha Turc interprété par Silvio de Pedrelli.

Education de Prince, Alexander Esway, 1938
Avec Elvire Popesco.
Le film met en scène la famille royale de Silistrie.

L'héritier des Montdésir, Albert Valentin, 1939
Avec Elvire Popesco.

Ils étaient neuf célibataires, Sacha Guitry, 1939
Avec Elvire Popesco.

De Mayerling à Sarajevo, Max Ophüls, 1940

Mademoiselle Swing, Richard Pottier, 1942
Avec Elvire Popesco.

L'Âge d'or, Jean de Limur, 1942
Avec Elvire Popesco.

Cat People, Jacques Tourneur, 1942

cat-people-3
Simone Simon interprète Irena Dubrovna dans Cat People. C'est un film hollywoodien mais l'actrice et le réalisateur sont français.

Razzia sur la Chnouf, Henri Decoin, 1955
Henri Ferré (Jean Gabin) est mêlé à un trafic de drogue en Yougoslavie.

Goubbiah, mon amour, Robert Darène, 1955
Tourné à Belgrade

Des gens sans importance, Henri Verneuil, 1956
Lila Kedrova interprète madame Vacopoulos, une maquerelle d'origine grecque.

Celui qui doit mourir, Jules Dassin, 1957

Les Chardons du Baragan / Ciulinii Bărăganului, Louis Daquin, 1957

Quand vient l'amour, Maurice Cloche, 1957

Celui qui doit mourir, Jules Dassin, 1957
D'après un roman de l'écrivain grec Nikos Kazantzakis.

Plein Soleil, René Clément, 1960
Avec Elvire Popesco.

Austerlitz, Abel Gance, 1960
Avec Elvire Popesco.
Tourné à Belgrade et avec le concours de l'armée yougoslave.

Dans la gueule du loup, Jean-Charles Dudrumet, 1961

L’Enclos, Armand Gatti, 1961

Le goût de la violence, Robert Hossein, 1961
Tourné à Dubrovnik, une partie de la distribution de ce western est yougoslave.

Tu ne tueras point, Claude Autant-Lara, 1961

Tintin et le Mystère de la Toison d'or, Jean-Jacques Vierne, 1961

Le Diable et les dix commandements, Julien Duvivier, 1962
(Sketch n°6 : Tu ne déroberas point)

 limot-louis-de-funes-and-jean-claude-brialy-le-diable-et-les-dix-commandements-1962
Louis de Funès et Jean-Claude Brialy parlent d'éléphant et de Yougoslavie dans Le Diable et les 10 commandements.

 

A l'aube du troisième jour, Claude-Bernard Aubert, 1963

L'Immortelle, Alain Robbe-Grillet, 1963
(Istanbul)

Codine, Henri Colpi, 1963

Echappement libre, Jean Becker, 1964

Le Tigre aime la chaire fraiche, Claude Chabrol, 1964

La chasse à l'homme, Édouard Molinaro, 1964
(Rhodes, Athènes)

Beatrice, Jean-José Richer, 1965

Une balle au coeur, Jean-Daniel Pollet, 1966

L'Homme de Mykonos, René Gainville, 1966

Mona, L'étoile sans nom, Henri Colpi, 1967

La nuit de Corinthe, Claude Chabrol, 1967

Les Demoiselles de Rochefort, Jacques Demy, 1967
Deux personnages interprétés par Henri Crémieux (Subtil Dutrouz) et René Pascal (Pépé) se sont rencontrés à Salonique en 1924.

Coplan sauve sa peau, Yves Boisset, 1968

Flammes sur l'Adriatique, Alexandre Astruc & Stjepan Cikes, 1968

L’Armée des ombres, Jean-Pierre Melville, 1969

army-of-shadows_internment-camp
On entend parler serbo-croate parmi d'autres langues dans le camp où est enfermé le personnage de Lino Ventura dans l'Armée des Ombres.

 

Sirocco d’hiver / Sirokkó, Miklós Jancsó, 1969
Film franco hongrois sur un Yougoslave en Hongrie.

Z, Costa-Gavras, 1969
Un film sur la dictature des Colonels en Grèce.

Êtes-vous fiancée à un marin grec ou à un pilote de ligne ? Jean Aurel, 1970
Au moins pour le titre.

La Veuve Couderc, Pierre Granier-Deferre, 1971
Une référence à un immigré yougoslave (présente également dans le roman de Simenon).

Le casse, Henri Verneuil, 1971
Tourné en Grèce.

La Révolte des HaIdouks, Dinu Cocea & Claude Vernick, 1972
Feuilleton franco-roumain en 20X26 minutes.

La Nuit bugare, Michel Mitrani, 1972
Une occasion de découvrir le réalisateur, né à Varna en Bulgarie ?

Chair pour Frankenstein, Paul Morrissey, 1973
Tourné en Voïvodine.

Lo Païs, Gérard Guérin, 1973

Je sais rien mais je dirai tout, Pierre Richard, 1973

Untitled-1
Teddy Vrignault interprète Staflikevitch, dans Je sais rien mais je dirais tout.  Le seul tort de ce Bulgare confronté à l'administration française est de ne pas maîtriser le français.

 

Le Magnifique, Philippe de Broca, 1973
Un espion albanais, une épatante scène de traduction mêlant serbe, roumain, russe et d'autres langues.

Il n'y a pas de fumée sans feu, André Cayatte, 1973
inspiré en partie de l'affaire Marković

Du sang pour Dracula, Paul Morrissey, 1974
Tourné en Voïvodine.

Toute une vie, Claude Lelouch, 1974

La Faille, Peter Fleischman, 1975
Ce thriller politique se situe en Grèce.

Une femme à sa fenêtre, Pierre Granier-Deferre, 1976

Agente 077 dall'Oriente con furore / Fureur sur le Bosphore, Sergio Grieco (aka Terence Hathaway), 1966

On a volé la cuisse de Jupiter, Philippe de Broca, 1980
Tourné en Grèce. Un commissaire grec, André Spiratos, est interprété par Marc Dudicourt.

Sezona mira u Parizu / Une saison de paix à Paris, Predrag Golubović, 1981
Film yougoslave situé à Paris et en Normandie. A noter, une apparition inattendue d'Aguigui Mouna.

La Balance, Bob Swaïm, 1982
Un homme de main qui s'appelle Petrović (interprété par Tchéky Karyo)

Le Père-Noël est une ordure, Jean-Marie Poiré, 1982

film le pere noel est une ordure preskovitch
Bruno Moynot interprète le voisin Monsieur Preskovitch dans Le Père Noël est une ordure. Ce Bulgare incarne une certaine caricature de la Slavie du sud et des Balkans.

 

L'Africain, Philippe de Broca, 1983
Un personnage grec (Poulakis - Jean Benguigui)

La Vie est un roman, Alain Resnais, 1983
Le mot "yougoslovaque" (sic) y été utilisé.

Le Prix du danger, Yves Boisset, 1983
Film entièrement tourné à Belgrade. On reconnaît Sava Centar et le Parlement.

Le Général de l'armée morte - Il generale dell'armata morta, Luciano Tovoli, 1983
Film franco italien, d'après un roman Ismail Kadare.

Les Cavaliers de l'orage, Gérard Vergez, 1984
Film franco yougoslave mettant en scène la bataille des Dardanelles.

Twist again à MoscouLes Cavaliers de l'orage
Film entièrement tourné à Belgrade. On reconnaît la poste centrale.

François Villon - Poetul vagabond, Sergiu Nicolaescu, 1987

Ada dans la jungle, Gérard Zingg, 1988

cache_9931823
Richard Bohringer interprète Ergomir Pilić dans Ada dans la jungle. Cet aventurier serbe passe la deuxième guerre mondiale en Afrique.

 

Seobe / Migrations, Aleksandar ‘Saša’ Petrović, 1989
Ce n'est pas un film français mais on y retrouve dans des rôles importants Isabelle Huppert, Bernard Blier et Richard Berry.

Bunker Palace Hotel, Enki Bilal, 1989

La Femme fardée, José Pinheiro, 1990

Le Champignon des Carpathes, Jean-Claude Biette, 1990

Dieu vomit les tièdes, Robert Guédiguian, 1990

Pierre Banderet
Pierre Banderet
interprète Quatre-œil, un éditeur, membre d'une bande de quatre amis ayant grandi à Marseille dans Dieu vomit les tièdes.
Cela n'a aucune incidence sur l'histoire mais il est d'origine yougoslave (Split). Il aurait pu être d'origine arménienne.

La vie de Bohème, Aki Kaürismaki, 1992
Le personnage principal (Matti Pellonpää) est un Albanais à Paris.

Lettre pour L..., Romain Goupil, 1993

Casque bleu, Gérard Jugnot, 1994
Des touristes français dans la guerre.

Veillées d’armes, Marcel Ophuls, 1994

Before the rain, Milcho Manchevski, 1994

Les trois frères, Didier Bourdon & Bernard Campan, 1995

Untitled-2
Didier Bourdon interprète un faux sans-abri d'origine yougoslave dans Les Trois Frères. Un "vrai" yougoslave plein d'empathie interprété par Nedeljko Grujić évente son stratagème.

 

N'oublie pas que tu vas mourir, Xavier Beauvois, 1995

Un bruit qui rend fou, Alain Robbe-Grillet & Dimitri de Clercq, 1995

Le Regard d'Ulysse, Theo Angelopoulos, 1995

Les cent et une nuit de Simon Cinéma, Agnès Varda, 1995
Une mention furtive de Sarajevo.

For Ever Mozart, Jean-Luc Godard, 1996

Capitaine Conan, Bertrand Tavernier, 1996
Un film sur le front de l'est en 1919, en Roumanie, en Bulgarie et sur le delta du Danube, avec des soldats français.

Si je t'oublie Sarajevo, Arnaud Sélignac, 1997
Téléfilm

Neočekivanja Šetnja, François Lunel, 1998

Les étrangers, Philippe Faucon, 1998

À la place du cœur, Robert Guédiguian, 1998
Madame Radic, native de Sarajevo, un personnage secondaire interprété par Beata Nilska.
De plus une séquence a été tournée à Sarajevo.

Dieu seul me voit (Versailles Chantier), Bruno Podalydès, 1998
Une assez longue séquence se situe dans un restaurant Syldave.
(On évoque les rapports entre la Syldavie et les Balkans dans cette note.)

Rien sur Robert, Pascal Bonitzer, 1999
Une séquence fait référence à un film "serbe ou bosniaque, peu importe" au sujet duquel un journaliste a publié une critique sans l'avoir vu.

Lovers (Dogme # 5 - Lovers), Jean-Marc Barr, 1999
Avec Sergej Trifunović.

Jours tranquilles à Sarajevo, François Lunel, 1999

La fille sur le pont, Patrice Leconte, 1999

Total Western, Eric Rochant, 2000
(ainsi l'ont perçu certains critiques
mais ce n'est absolument pas Serbo-Croate que parle le méchant nommé Ludo)

Harrison's Flowers, Elie Chouraqui, 2000

Bon plan, Jérôme Lévy, 2000

Nid de guêpe, Florent Emilio-Siri, 2001
Des braqueurs confrontés à des mafieux albanais.

Sa mère, la pute, Brigitte Roüan, 2001
Boksić, un personnage interprété par Dragan Nikolić.

Thelma, Pierre-Alain Meier, 2002

Entre chiens et loups, Alexandre Arcady, 2002
Un attentat en Roumanie.

Feux rouges, Cédric Kahn, 2004
Un monologue en serbo-croate.

Notre musique, Jean-Luc Godard, 2004

Vendues, Jean-Claude Jean, 2004

Le grand voyage, Ismaël Ferroukhi, 2004
Un road movie (Paris - La Mecque) qui passe par Zagreb et Belgrade.

Je vous trouve très beau, Isabelle Mergault, 2005

L'Empire des Loups, Chris Nahon, 2005
Turquie, Istambul

Ze Film, Guy Jacques, 2005
Le personnage principal (joué par Clément Sibony) s'appelle Goran. Miki Manojlović y joue aussi un rôle.

La Californie, Jacques Fieschi, 2006

Les Bronzés 3 : Amis pour la vie, Patrice Leconte, 2006

Nos vies privées, Denis Côté, 2007

Louise-Michel, Benoît Delépine & Gustave Kervern, 2007

louise-michel_406168_2385
Albert Dupontel joue Miro dans Louise-Michel. On ne voit ce cousin serbe que dans la scène post-générique.

 

Hitman, Xavier Gens, 2007

Largo Winch, Jérôme Salle, 2008
Avec Miki Manojlović. Largo Winch est un personnage d'origine yougoslave (interprété par Tomer Sisley)

Le Silence de Lorna, Luc & Jean-Pierre Dardenne, 2008
Le personnage principal est une Albanaise (joué par Arta Dobroshi).

La Première étoile, Lucien Jean-Baptiste, 2008
Un personnage de Roumain est interprété par Youssef Hajdi.

Lucifer et moi, Jean-Jacques Grand-Jouan, 2008

Pa-Ra-Da, Marco Pontecorvo, 2008

La personne aux deux personnes, Nicolas & Bruno, 2008
Les employés de la COGIP redoutent d'être "délocalisés" à Bucarest.

Banlieue 13 : Ultimatum, Patrick Alessandrini, 2009
Cette suite a été tournée à Novi Beograd.

Bancs Publics (Versailles rive droite), Bruno Podalydès, 2009
Dans "sa" scène, Bernard Campan mentionne la Syldavie et la Bosnie.
(On évoque les rapports entre la Syldavie et les Balkans dans cette note.)

Vertiges, Abel Ferry, 2009
Le film, censé se dérouler en Croatie, a, semble-t-il, surtout été tourné en Savoie et dans les Pyrénées-Orientales.

L’Arnacœur, Pascal Chaumeil, 2010
Un personnage d'homme de main serbe.

L'Homme qui voulait vivre sa vie, Eric Lartigau, 2010
Un passage tourné à Kotor, Monténégro. Branka Katić y joue également.

Tête de Turc, Pascal Elbé, 2010

Les invités de mon père, Anne Le Ny, 2010
Un amalgame fait par un des personnages qui mentionne Milošević.

L'île, Kamen Kalev, 2011
Film tourné en Bulgarie.

Largo Winch 2, Jérôme Salle, 2011

Légitime défense, Pierre Lacan, 2011
L'un des criminels (interprété parBess Limani) s'appelle Dragan Stanković.

Nuit Blanche, Frédéric Jardin, 2011
Des références à la Turquie avec les personnages de Joey Starr et Birol Ünel (des criminels).

Cherchez Hortense, Pascal Bonitzer, 2012
Il y est question d'une certaine Svetlana, Serbe de Croatie.

Goodbye Morocco, Nadir Moknèche, 2012
L'un des personnages principaux est un Serbe, interprété par Raša Bukvić.

Hors les murs, David Lambert, 2012
L'un des personnages principaux est un Albanais, interprété par Guillaume Gouix

 

Guillaume Gouix
Guillaume Gouix joue Ilir, un Albanais dans Hors les murs (2012)

.

Mains armées, Pierre Jolivet, 2012
Film policier sur fond de trafic d'arme mis en place par une organisation serbe.

Taken 2, Olivier Megaton, 2012

Au bonheur des ogres, Nicolas Bary, 2013
Un personnage de yougoslave, Stojil (joué par Emir Kusturica) inspiré par le réel Dinko Štambak, ami de Daniel Pennac, l'auteur du roman original.

Turf, Fabien Onteniente, 2013
Le personnage joué par Alain Chabat est surnommé Le Grec.

La confrérie des larmes, Jean-Baptiste Andrea, 2013

Eyjafjallajökull, Alexandre Coffre, 2013
Le film, dont une partie est censé se dérouler en Grèce a été tourné en partie en Croatie.

Quai d'Orsay, Bertrand Tavernier, 2013
Une allusion à un diplomate croate, une autre à la crise du Kosovo, rien de plus normal dans un film consacré aux affaires étrangères.

Les rayures du zèbre, Benoît Mariage, 2014
Il est question du club Vardar Skopje, un club de foot macédonien avec le personnage de Bajuk (interprété par Bess Limani).

Mea Culpa, Fred Cavayé, 2014
Un film d'action avec une bande de mafieux serbes.

Les Ponts de Sarajevo, Collectif, 2014
Un film omnibus.

Situation amoureuse : c'est compliqué, Manu Payet & Rodolphe Lauga, 2014
Ouverture sur une carte de l'empire Ottoman dans une salle de classe.
Enterrement de "vie de jeune fille" évoqué en Croatie.

Les Châteaux de Sable, Olivier Jahan, 2015
Samuel (Yannick Renier) invente un Igor Presković, ouvrier de l'est.

Tête baissée, Kamen Kalev, 2015
Polar tourné en partie en Bulgarie dans les milieux des réseaux de prostitution.

Fai bei sogni, Marco Bellochio, 2016
Film italo-français, une séquence se passe à Sarajevo en 1992.

Nocturama, Bertrand Bonello, 2016
On y mentionne le Semtex comme ayant été fabriqué en Yougoslavie. Une rapide recherche indique que c'est une invention tchécoslovaque.

Raid dingue, Dany Boon, 2017
Yvan Attal joue un serbe.

Yvan Attal - Raid Dingue (2017)
Yvan Attal joue un bandit serbe dans Raid Dingue (2017).

*********

 

Courts-métrages

Assassinat de la famille royale de Serbie, Lucien Nonguet, 1903

Massacre de Macédonie, Lucien Nonguet, 1903

La Carrière de Suzanne, Eric Rohmer, 1963

Nadja à Paris, Éric Rohmer, 1964

72
Nađa Tesić, alors étudiante yougoslave, jouant son propre rôle dans Nadja à Paris.

 

Loin-près de la mort-près de l'amour, Marcel Hanoun, 1993

Je vous salue Sarajevo, Jean-Luc Godard, 1993

Ali et Aylin, Julien Cunillera, 1996

Mesut et ses frères, Julien Cunillera, 1997

Chauffeur, Güldem Durmaz, 2001

Mister K., Ronan Denecé & Augustin Legrand, 2004

Le cadeau, Pavel Braila, 2004

Chemin d'O, Estelle Gérard, 2005

De grandes espérances, Renata Poljak, 2006

Bir damla su (une goutte d'eau), Deniz Gâmze Ergüven, 2006

Point de fuite, Nicolas Lasnibat, 2006

Les papiers, Radostina Nikolova, 2007

Le lit froissé, Emilie Carpentier, Trihan Anthony, 2007

Mini Trip, Jean-Michel Vovk, 2008

Sniper, Alain Rimbert, 2008

Les ombres qui me traversent, Emilie Carpentier, 2008

Alice au pays s'émerveille, Marie-Eve Signeyrole, 2009

Scène, Stephen Rousselin, 2010

La berceuse des eaux vives, Nimetulla Parlaku, 2012

Les petits poissons noirs, Azraz Deniz Okyay, 2013

Mujo, Ursula Meier, 2014

Castor & Pollux, Emine Meyrem, 2014

At the Border, Laurent Rouy, 2016

 

*********

 

Documentaires

L'Armée Serbe, Pathé, 1909

Chroniques turques, Maurice Pialat, 1964
Byzance - Bosphore - La Corne d'or - Istanbul - Maître Galip - Pehlivan

30958-2

Oncle Yanco, Agnès Varda, 1967
Agnès Varda y rencontre son oncle Yanco originaire de Grèce et résident à San Francisco.

A propos des étrangers en France, Krsto Papić, 1970

L'Ordre, Jean-Daniel Pollet, 1973

Vérités et Mensonges, Orson Welles, 1973

Une chronique albanaise, Jean Bertolino, Edith Krausse, Olivier Landau, 1977

Türkiye, Pierre Willemin, 1977

Le Fond de l'air est rouge, Chris Marker, 1977, 1996
Des images de Yougoslavie parmi des images du monde.
Utilisation créditée d'Aujourd'hui la Chine de Dejan Kosanović (film pour lequel je n'ai pas trouvé d'autres références).

Les Combattants africains de la grande guerre, Laurent Dussaux, 1983

Yilmaz Güney, on l'appelait... le roi laid, Claude Weisz, 1988

Le vingt heures dans les camps, Chris Marker, 1993

5 jours dans Sarajevo, Jean-Jacques Le Garrec, 1993
(prix Albert Londres)

Latcho Drom, Tony Gatlif, 1993

Bosna, Bernard-Henri Lévy, 1994

Chaque jour pour Sarajevo, série produite par Patrice Barrat, 1994
Un épisode réalisé par Philippe Baron a servi à Ademir Kenović pour son film Saveršni Krug / Le cercle parfait, 1997

La hauteur du silence, Hervé Nisic, 1995

L'homme qui ne voulut pas être roi, Anne Georget, 1995

Casque bleu, Chris Marker, 1995

Derrière la forêt, Jérôme Clerc & Gulya Mirzoeva, 1999

Un maire au Kosovo, Chris Marker, 2000

Les Amoureux de dieu, Dan Alexe, 2000

Serbie, Année zéro, Goran Markov, 2001
Produit par Bernard-Henri Lévy.

Vivre après : Paroles de Femmes / De Guerre lasses, Laurent Bécue-Renard, 2001

Feu de besoin. Feu vivant. Pratique., Cédric Dallier, 2002

Istanbul, une ville sous haute surveillance, Hervé Martin-Delpierre, 2002

Les femmes du mont Ararat, Erwann Briand, 2004

Voyage dans l'irréalité immédiate, Anca Hirte & Jean Lefaux, 2004

Clejani, Marta Bergman, Frédéric Fichefet, 2005

Tu seras un homme, ma fille, Agnès Bert, 2007

Travailler pour 110 euros par mois, Nora Agapi & Stéphane Luçon, 2007

Comme une famille, Florin-Ioan Silaghi, 2008

La chanson de Nahid, Berke Bas, 2009

La main de Dieu, François Sculier, 2010

Valea Corlatului, Stéphane Luçon, 2010

Les chiens d'Istanbul, Serge Avedikian, 2011

La route devant, Stefan Ivanov, 2011

Sarajevo à l'heure Bosnienne, Emmanuelle Sabouraud, 2012

Khaos, Ana Dumitrescu, 2012

Comme des lions de pierre à l'entrée de la nuit, Olivier Zuchuat, 2012

Les Rebelles du foot, Gilles Perez & Gilles Rof, 2012
L'une des 5 histoires de ce documentaire est consacrée à Predrag Pasić

La Cour de Babel, Julie Bertucceli, 2013

Maria, Callas, Lyia Terli, 2013

Grèce, Année zéro, Pierre Bourgeois, 2014

Le Droit au baiser, Camille Ponsin, 2014

 

 

Bibliographie partielle

Collectif, le Cinéma Yougoslave, Centre Georges Pompidou, 1988 notamment l'article de Dejan Kosanović intitulé Le cinématographe, trait d'union entre la France et la Yougoslavie

Jean-Michel Frodon, Le tunnel à deux sens (uniques), in Les Cahiers du Cinéma, n°638, octobre 2008

Laetitia Delamare, Images Yougoslaves : cinéma yougoslave et figures de l'Autre en Europe, 2010 sur le site Notre Europe/Institut Jacques Delors

Sitographie partielle

Deux fiches de l'excellent site "Le Ciné-club de Caen"

Un recueil fourre-tout d'articles bricolé par La Maison des Images d'Aubenas à l'occasion d'un festival.