La Féline (Cat People) de Jacques Tourneur (1904-1977) nous donnera l'occasion d'aller faire un tour à Central Park,New York (en théorie) et à Hollywood (en fait).

Une fois n’est pas coutume, le film présenté cette semaine ne sera pas en français mais en anglais. Cependant, le réalisateur, Jacques Tourneur, et l’interprète principale, Simone Simon (1910-1905), sont français. D’autre part, cela nous permettra d’évoquer l’importance de Hollywood, et l’époque des studios en particulier, pour le cinéma français.

*********

catpeople

Le synopsis relevé sur la jacquette du DVD.

Irena Dubrovna (Simone Simon) est hantée par la peur d’être la descendante d’une race de femmes monstres qui se transforment en panthères dès qu’elles perdent leur virginité. Olivier Reed (Kent Smith) tombe amoureux d’elle et l’épouse. Mais le comportement de la jeune mariée, qui se refuse à son mari, va se dégrader d’une inquiétante manière…

Un commentaire sur la même jacquette

Un des films fantastiques les plus novateurs grâce auquel le cinéma découvre qu’il peut avoir un effet maximum en s’adressant à l’imaginaire du spectateur.

L’immense succès de Cat People amena inévitablement une suite deux ans plus tard. Ce sera « la Malédiction des hommes chats » réalisé par Robert Wise.

 
Ajoutée le 2 mars 2008 par Classic Movie Trailers

 

(Tentative de) Transcription
(éclairages bienvenus)

 FEAR
FILLS THIS WOMAN'S
LIFE WITH
DREAD

Voix off - […] century comes this exciting story of a […] girl cursed by an ancient legend. A legend of a cat. A woman whose kiss means death, whose love turns her into a vicious naughty beast of prey.

Alice Moore - And twice I've been followed by something that was not human, something that attempted to take my life. I believe that was a cat […] Irena.
Dr Louis Judd - Why should she wish to harm you ?
Alice Moore - Because I’m in love with her husband.

Alice Moore - It shut the door. Just a minute ago it was open.
Olivier Reed - It’s locked.

Olivier Reed - Leave us Irena !

Simone Simon
Kent Smith
Tom Conway
Jane Randolph
Jack Holt

“The Cat People”
Re-released by
RKO-PICTURES

*********

Les Éditions Montparnasse ont lancé une collection de DVD consacrée à la RKO, société de production à la quelle on doit Cat People.

 

20745

 

Par son format, son rythme de parution, cette collection est l’équivalent pour les DVD d’une collection de poche pour les livres.

*********

RKO (Radio-Keith-Orpheum) Pictures est apparue avec les autres grands studios hollywoodiens (Universal pictures, Paramount Pictures, Warner Bros…). Dernière apparue dans la période du cinéma muet (en 1928), elle sut tirer parti des possibilités du cinéma sonore et s’imposer.

 

RKO_Radio_Pictures_logo

 

Parmi les grands classiques, on cite généralement King Kong et Citizen Kane. Les plus grands réalisateurs y ont tourné (Howard Hawks, Alfred Hitchcock, John Ford, Orson Welles…). D’autres y ont fait leurs débuts (Nicholas Ray, Robert Wise, Joseph Losey, Richard Fleischer…). Tous les genres ont été abordés avec plus ou moins de succès. Parmi les acteurs emblêmatiques de ces studios, on peut nommer Katharine Hepburn, Robert Mitchum, Fred Astaire et Ginger Rodgers, mais y sont aussi passés Kirk Douglas, John Wayne, Joan Fontaine, Cary Grant, Jean Simmons, les Marx Brothers...

(C'est le genre de film qu'on aurait pu voir dans l'émission La Dernière séance, d'Eddy Mitchell)

*********

Jacques Tourneur n’était pas un débutant quand il a tourné Cat People (son premier film tourné pour la RKO). Il a débuté sa carrière en France en 1931, après une enfance hollywoodienne avec son père Maurice Tourneur (1876-1961), lui-même réalisateur.

 

Jacques-Tourneur_2
(image trouvée ici)

Jacques Tourneur a abordé de nombreux genres. On retiendra des westerns, des films noirs et des films d’horreur dont Cat People peut être représentatif.

Il a longtemps été considéré comme un cinéaste de série B.

51dmnApHYZL

Georges Sadoul, critique de cinéma influent, daigne le citer dans son dictionnaire des cinéastes avec un article lapidaire :

 « Director » américain de seconde catégorie, il a réussi quelques honorables westerns, tels : 1952 le Gaucho ou Canyon Passage. Il est le fils de Maurice Tourneur.

Aujourd’hui, non seulement son statut a été réévalué, mais il est devenu l’un des réalisateurs les plus passionnants pour nombre de cinéphiles.

*********

Cat People est sorti en 1942 aux États-Unis mais pas en France où il a fallu attendre la fin de la guerre pour subir le raz-de-marée du cinéma américain de l’après-guerre. Par exemple, Autant en emporte le vent (Gone with the wind), sorti en 1939 aux États-Unis, a été le plus gros succès de l’année 1950 en France avec plus de seize millions d’entrées. [source]

zoom arriere(image trouvée ici)

Échelonnées sur une dizaine d’années, les sorties des films hollywoodiens de la période 39-45 tarissent à mesure qu’évoluent les codes et l’esthétique d’un cinéma grand public. Cat People ne sort en France qu’en 1970. Aujourd’hui, il a la faveur de cinéphiles éclairés qui, sur le site zoom arrière, l’ont élu meilleur film sorti en 1970. [source]

*********

Jacques Tourneur doit sa rencontre avec le cinéma d’horreur à Val Lewton (1904-1951), directeur de production emblêmatique d’une certaine période de chez RKO.

ValLewton
(image trouvée ici)

Il a créé un style, une touche esthétique, une atmosphère que l’on retrouve dans beaucoup de productions horrifiques de ces studios et qui permettent de les distinguer de celles des studios Universal, plus explicites.

lewton06-07
(image trouvée ici)

Cette économie de moyen, ce travail sur la suggestion est l’un des éléments qui ont fait le succès de Cat People (coût : 135000 dollars, bénéfice : 4 millions de dollars).

*********

Enfin, dans ce film, il est question de Јован Ненад (1492-1527).

cat-people-3
(Image trouvée ici)

Ce personnage historique devenu une sorte de mythe est appelé Jean, roi de Serbie, ce qui paraît un peu exagéré étant donné le domaine et la durée de son règne.

4266685507_e23d8ffe8a
(Image trouvée ici)

Il jouit d'une certaine admiration en Serbie, en Voïvodine (dont il serait, selon certains, le fondateur) et à Subotica (où une statue a été érigée en son honneur).

94455604
(Image trouvée ici)

J'admets que ce personnage de Serbe interprété par une comédienne française dans un film américain a contribué à motiver le choix de cette programmation.