Dans l’Ascension du Haut-Mal, David B. revisite sa propre histoire et celle de sa famille. Certaines cases de cette œuvre permettront d'évoquer des éléments de littérature, de géographie, de musique, d'histoire, voire d'ésotérisme.

-------------------

 

Dans l’Ascension du Haut Mal, David B. dévoile de nombreuses clés pour situer son œuvre.

 

David B. - l'Ascension du Haut Mal - volume 4 planche 56

L’image ci-dessus commence comme une case, mais ce n’est que le détail d’une planche dans lequel l’auteur livre le produit de son inspiration, de son imagination et de ses influences et, surtout, de son travail.

-------------------

Le surréaliste Max Ernst (1891-1976) et ses collages auront donc joué un rôle dans l'élaboration de l'imaginaire de l'auteur.

 

Max Ernst par Man Ray 1934
Image trouvée ici.

 

Les premiers collages de Max Ernst auraient d'ailleurs été créé avec Paul Éluard (1895-1952), autre surréaliste mais écrivain, chez qui l'artiste venu d'Allemagne logeait alors. Nous le soulignons car David B. avait déjà cité ce poète à cette occasion.

 

-------------------

 

Deux numéros de Planète (revue elle aussi déjà évoquée ici et ) avance le nom de Max Ernst dans leur sommaire.

 

planete-60a69e86-4c7d-47d0-a061-23e8cade1d5c    nouveau-planete-0e4cea12-a2d7-4248-8409-bc55b8ac219d

 

D’une part dans le Planète n°22 de mai 1965 dans un article de Patrick Waldberg (1913-1985) intitulé Max Ernst et les machinations de la nuit, un beau titre qui rappelle Les Incidents de la Nuit de David B.

D’autre part dans Le Nouveau Planète n°07 de mai 1969 avec un article de Pierre Restany (1930-2003) intitulé Max Ernst l’éternel.

 

-------------------

 

Impossible de déterminer à quel numéro David B. fait allusion dans cet extrait.
Une indication serait la bienvenue.

 

Par contre les personnages à tête d’oiseau sont très probablement ceux qui peuplent le « roman graphique » (le terme est anachronique) intitulé Une semaine de bonté (1934).

 

10217692Image trouvée ici

 

Les images ci-dessous en sont extraites. Elles viennent de ce site.

La sélection ci-dessous est arbitraire. Elle vise à donner une impression de foisonnement et de bizarreries.

 

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-64

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-82

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-102

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-103

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-104

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-105

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-106

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-107

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-108

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-109

 

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-110

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-111

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-112

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-113

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-114

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-115

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-116

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-117

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-118

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-119

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-122

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-123

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-124

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-125

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-126

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-127

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-128

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-132

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-133

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-140

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-144

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-146

 

 

-------------------

 

Vous êtes encore là ? Tant mieux.

 

Il faudrait ajouter une autre image, sans oiseau cette fois-ci, mais toujours extraite du même recueil.

 

illustration-to-a-week-of-kindness-1934-149

 

Le visage de l'homme au premier plan est celui d'une statue de l'île de Pâques (Rapa Nui).

L'Île a été mainte fois explorée et beaucoup étudiée depuis l'escale du célèbre explorateur La Pérouse (1741-1788) en 1786.

 

Jean François de Galaup, comte de La Pérouse (1741-1788)
Image trouvée ici.

Elle était en vogue au moment où Max Ernst a publié ses collages en 1935. On effectivement publié à cette époue plusieurs livres dont un livre ethnographique et un autre consascré à l'art.

Les deux traitent des hommes-oiseaux (Tangata Manu) qui y firent l'objet d'un culte.

 

1210542469_f

 

Alfred Métraux (anthropologue suisse et américain, 1902-1963) l'a étudié lors d'une mission effectuée en 1934/1935, l'année de la parution du livre de Max Ernst. On peut lire ceci pour en savoir plus.

Stéphan Chauvet (1885-1950), médecin et collectionneur d'art, a été également l'auteur d'un ouvrage paru en 1935, et intitulé l'Île de Pâques et ses mystères. C'est de ce livre que proviennent les illustrations ci-dessous.

 

Plate 27, Figures 62, 63 & 64Descriptif lisible ici.

Plate 28, Figures 65, 66 & 67Descriptif lisible ici.

Plate 41, Figures 109 & 110Descriptif lisible ici.

Plate 42, Figures 111, 112 & 113Descriptif lisible ici.