À l’occasion de la rétrospective consacrée à Jim Jarmusch à la cinémathèque de Belgrade du 8 au 18 janvier 2015, voici une série de notes relevant quelques liens entre le réalisateur et la francophonie.

Il sera question de littérature, de cinéma, de musique, de voyages et bien d’autres choses…

 

********

 

On récapitule la petite balade jarmuschienne accomplie tout au long de la semaine.

 (Cliquer sur le chiffre !)

(1) Les Chants de Maldoror
Lautréamont (1869)

(2) Une famille de cinéma
Claire Denis, Isaac de Bankolé, Béatrice Dalle et Alex Descas.

(3) Messe de Requiem en ré mineur, op. 48
Gabriel Fauré (1888-1900)

(4) Le Samouraï
Jean-Pierre Melville (1967)

(5) حل (Hal)
Yasmine Hamdan (2013)

(6) La Maman et la Putain
Jean Eustache (1973)

 

********

Reprenons la filmographie des longs métrages de Jim Jarmusch.

Notons que tous les titres ont été conservés dans la version originale lors de leur exploitation en France.

 

1980 Permanent Vacation

Permanent Vacation, 1980

(1) Les Chants de Maldoror
Lautréamont (1869)

 

********

 

1983 stranger than paradise

Stranger than paradise, 1984

Rien à signaler.

 

 

********

 

1986 Down By Law

Down by law, 1986

(2) Une famille de cinéma
Claire Denis.

De plus, l’action se situe en Lousiane, il y a un personnage cajun.

 

********

 

 

1989 Mystery Train

Mystery Train, 1989

Rien à signaler.

 

********

 

1991 Night On Earth

Night on earth, 1991

(2) Une famille de cinéma
Claire Denis, Isaac de Bankolé et Béatrice Dalle.

Une séquence est bien sûr tournée à Paris.

 

********

 

1995 Dead Man

Dead Man, 1995

Rien à signaler.

 

********

 

1999 Ghost Dog la voie du samouraï

Ghost Dog : The Way of the Samouraï, 1999

(2) Une famille de cinéma
Isaac de Bankolé.

(4) Le Samouraï
Jean-Pierre Melville (1967)

 

 ********

 

2003 Coffee and Cigarettes

Coffee and Cigarettes, 2003

(2) Une famille de cinéma
Isaac de Bankolé et Alex Descas.

On ne sait pas quelles "French Cigarettes" Steve Coogan offre à Alfred Molina dans "Cousins ?".

 

Alfred Molina, Jim Jarmusch et Steve Coogan sur

 

********

 

2005 Broken Flowers

Broken Flowers, 2005

(3) Messe de Requiem en ré mineur, op. 48
Gabriel Fauré (1888-1900)

(6) La Maman et la Putain
Jean Eustache (1973)

De plus, la réalisatrice et actrice Julie Delpy (née en 1969) y apparaît.
Elle a parfois un air de Françoise Lebrun, l'interprète de La Maman et la Putain.

Bill Murray et Julie Delpy dans Broken Flowers

 

 ********

 

2009 The Limits of Control

The Limits of Control, 2009

(2) Une famille de cinéma
Isaac de Bankolé et Alex Descas.

(4) Le Samouraï
Jean-Pierre Melville (1967)

De plus, le réalisateur et acteur Jean-François Stévenin (né en 1944) y apparaît.

Alex Descas et Jean-François Stévenin dans The Limits of Control

 

********

 

2013 Only Lovers Left Alive

Only Lovers left Alive, 2013

(5) حل (Hal)
Yasmine Hamdan (2013)

L’ultime réplique est importante.

 

 ********

 

Jim Jarmusch, réalisateur nordaméricain, construit une œuvre ouverte, curieuse de l’Autre. Dire que ses films sont américains serait abusif, ne serait-ce que parce que tous sont des coproductions internationales (hormis Permanent Vacation, un projet de fin d’étude).

De ce point de vue, on pourrait dire qu’en 11 films il a fait

  • 10 films américains,
  • 6 films allemands,
  • 6 films japonais,
  • 4 films français,
  • 2 films anglais,
  • 1 film italien,
  • 1 film grec et
  • 1 film chypriote.

 

La francophonie n’aura donc été qu’un prétexte pour parcourir l’œuvre de Jim Jarmusch. Il nous a permis de relever d’autres langues (surtout l’arabe…), d’autres cultures (notamment japonaises…) mais nous sommes loin de l’avoir épuisée.

Ceux qui souhaiteraient poursuivre l’enquête pourront consulter cette liste constituée à partir d’informations glanées sur Internet Movie Database.

 

Permanent Vacation, 1980
USA / Anglais

Stranger than paradise, 1984
USA, RFA / Anglais, hongrois

Down by law, 1986
USA, RFA / Anglais, italien

Mystery Train, 1989
USA, Japon / Anglais, japonais, italien

Night on earth, 1991
France, Royaume-Uni, Allemagne, USA, Japon /
Anglais, français, finnois, italien, allemand
Lieux de tournage (hors USA) : Helsinki, Paris, Rome.

Dead Man, 1995
USA, Allemagne, Japon / Anglais, cris

Ghost Dog : The Way of the Samouraï, 1999
France, Allemagne, USA, Japon / Anglais, français

Coffee and Cigarettes, 2003
USA, Japon, Italie / Anglais, français

Broken Flowers, 2005
USA, France / Anglais

The Limits of Control, 2009
USA, Japon / Anglais, espagnol, arabe, français, japonais
Lieux de tournage : Alméria, Séville, Madrid.

Only Lovers left Alive, 2013
Royaume-Uni, Allemagne, France, Grèce, Chypre
Anglais, français, arabe, turc
Lieux de tournages (hors USA) : Tanger, Cologne.

 

 ********

 

Mais au fond, Jim Jarmusch paraît aussi peu soucieux des questions de nationalité que ne l'était Nikola Tesla (1856-1943), autre citoyen du monde sur lequel il prépare un opéra avec Phil Kline et Robert Wilson. [Source]