Avril, mois de la francophonie à la Kinoteka ? Après une rétrospective consacrée à Alain Resnais en avril 2014 alors qu’il venait de disparaître, ce mois-ci, c’est une rétrospective dédiée à un réalisateur disparu il y a 31 ans. Une rétrospective intégrale a d’ailleurs eu lieu à la cinémathèque française. C’est l’occasion pour nous de reparler de François Truffaut (1932-1984).

 

truffaut_0
image trouvée dans l'annonce d'une rétrospective organisée le mois dernier à Dallas.

 

Celle-ci n’est pas complète, et l’on peut s’interroger sur ce qui a motivé les programmateurs à sélectionner certains films dispensables (Fahrenheit 451, À bout de souffle, déjà régulièrement diffusé) et oublier l’Anglaise et le continent et l’Enfant Sauvage (surtout après le succès de Ничије дете lors du dernier Fest).

 

*********

 

L’autobiographie est présente dans toute l’œuvre de Truffaut, mais certains puisent plus précisément dans cette veine. C’est notamment le cas des 400 coups, son premier long métrage.

Il y a aussi les films basés sur des fictions souvent noires (comme son deuxième film, Tirez sur le pianiste).

 

 

*********

Veine autobiographique
(mais pas que)

La Saga Doinel

Elle raconte en plusieurs films l'histoire d'Antoine Doinel (interprété par Jean-Pierre Léaud), alter ego de François Truffaut.

 

5400  0002702_aff_001_med

Les quatre cents coups, 1959
(disponible à la médiathèque)

L’Amour à 20 ans
Collectif, 1962
C'est un film à sketch dont chacun a été réalisé par un réalisateur de nationalité différente.

Baisers volés, 1968
(disponible à la médiathèque)

Domicile conjugal, 1970
(disponible à la médiathèque)

(il manque l’Amour en fuite disponible à la médiathèque).

139109    1422483380-a0002269

Autres films dans la veine autobiographique

 

650_nuitamericaine3

 

La nuit américaine, 1973
Qui décrit le tournage d’un film.
C’est Truffaut lui-même qui interprète le personnage du metteur en scène.
(disponible à la médiathèque)

 

18866936

L’homme qui aimait les femmes, 1977
Qui traite de la passion d’un homme pour les femmes et la littérature
Interprété par Charles Denner.

 

 

*********

 

Veine littéraire
(mais pas que)

Adaptation de romans noirs

Tirez_sur_le_pianiste vivmeent

 

Tirez sur le pianiste, 1960
d'après David Goodis.

La Mariée était en noir, 1968
d'après William Irish (Cornell Woolrich)

Vivement dimanche, 1983
d'après Charles Williams
(disponible à la médiathèque)

 Ya29vZNSUIaRU93C_qzHya1MAYc

 

Autres adaptations de romans

 

jules-et-jim2  fahrenheit-451-movie-poster-1967-1020199824

Jules et Jim, 1962
(disponible à la médiathèque)
d'après HenriPierre Roché

Fahrenheit 451, 1966
d'après Ray Bradbury
tourné en anglais

 Oscar Werner joue dans les deux films.

 

Scénarios originaux
(inspirés de faits réels)

  la-peau-douce-764454l  18807599

La peau douce, 1964

Le dernier métro, 1980
(disponible à la médiathèque)

 

*********

 

Participations diverse
de François Truffaut

Close Encounters of the Third Kind
Steven Spielberg, 1977
François Truffaut y joue l'un des personnages principaux.

À bout de souffle
Jean-Luc Godard, 1959
François Truffaut y est crédité comme scénariste.
(disponible à la médiathèque)

 

À_bout_de_souffle_(movie_poster)  rencontres-du-troisieme-type-a01

 

 

*********

 Annexe

 

Autres films de François Truffaut disponibles à la médiathèque

 

L’Histoire d’Adèle H., 1975

La chambre verte, 1978

L’amour en fuite, 1979

La femme d’à côté, 1981