Astérix : le Domaine des Dieux de Louis Clichy et Alexandre Astier (né en 1974) traite de thèmes aussi importants que l’écologie, l’acculturation et les politiques du logement. Ce film nous donnera l’occasion de visiter un petit coin de l’Armorique et de surtout de retrouver l’un des personnages les plus populaires qu’ait créé René Goscinny (ici avec Albert Uderzo).

Au sommaire de cette note :

  • les synopsis et transcription de bande-annonce de d’habitude ;
  • une petite présentation et contextualisation de l’album dont le film est tiré ;
  • une petite note sur les liens entre l’univers d’Alexandre Astier et celui d’Astérix.

 

***********

 

546054

 

Synopsis

Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur.

Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains : « Le Domaine des Dieux ».

Nos amis gaulois résisteront-ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.

 


Ajoutée le 9 octobre 2014 par Catsuka

Transcription

Jules César – L'invincible puissance de Rome, comme les serres du faucon, elle s'est refermée sur tous les continents sauf ici, en Armorique où une poignée d'irréductibles Gaulois continuent de rire au bec de l'aigle impérial. Leur chère forêt laissera la place à de glorieux immeubles. Encerclés par la civilisation romaine, ils seront condamnés à s'adapter ou à disparaître.
Sénateur Prospectus – Comment vas-tu appeler ta glorieuse cité ?

Voix off Le domaine des Dieux.

1ère case

Astérix – Abraracourcix, il faut qu’on te parle.
Agecanonix – Il est en réunion, je peux prendre un message ?

Abraracourcix – Et qu’est-ce qu’on peut faire, Panoramix ?

Anglaigus – Place à la civilisation. Leur forêt, on va la déboiser.

Obélix – Moi j’ai bien une idée, mais je suis sûr que vous allez pas vouloir.

Oursenplus – Aïe.

Abraracourcix – Et si on collait aux Romains une bonne râclée générale ?
Obélix – Voilà ! C’était ça mon idée !

Abraracourcix – Tout le monde a été servi, les enfants ?
Le village – Ouais !
Obélix – Non.
Le village – Ouais !

ikbIEfnYkggQ4U2m0yUA7bz6w8M

Astérix – Des civils !

Astérix – Y a-t-il un moyen de se débarasser des civils sans taper dessus ?

Abraracourcix – Je vous ai compris !
Quelqu’un – À propos de quoi ?
Abraracourcix – Ben, d’une manière générale, je vous ai compris.


Mise en ligne le 18 mai 2009 par Chidelabedledester

Extrait du discours d'Alger de Charles de Gaulle (1890-1970). Cette formule ("je vous ai compris") demeure l'une des plus emblêmatiques de l'ancien président de la République. Elle fait partie de celles dont on se sert pour l'imiter.

Dulcia – Vous le faites à combien ?
Ordralfabétix – 1,40.
Cétautomatix – Prix spécial domaine des Dieux : 40 sesterces.
Une Romaine – J’achète.

Astérix – Vous êtes devenus une bande d’imbéciles cupides.
Ordralfabétix – C’est faux ! On était déjà des imbéciles bien avant les Romains.
Les autres – Ouais.

Sénateur Prospectus – Les Gaulois veulent vivre comme des Romains.

Jules César – [rire démoniaque, ou maléfique, ou diabolique]

Sénateur Prospectus – Son plan se déroule mille fois mieux que prévu.

Jules César – Il y a un village à raser.

Oursenplus – Vous vous fourrez le doigt dans l’œil jusque dans le cubitus.
Cubitus – Présent !
Oursenplus – La ferme, Cubitus !

Oursenplus – Chargez !

Panoramix – Vous ! Ne passerez ! Pas !
Cubitus – Le barbu, tu dégages.


Mise en ligne le 21 novembre 2010 par LoKYBoU

Duplicatha – Il faut voir aussi le bon côté : la motivation reste intacte. Et ça, c’est formidable.

Cubitus – Ah ! Ça va pas être la même limonade, là.

 

***********

Le Domaine des Dieu est prépublié dans la revue Pilote du no 591 (4 mars 1971) au no 612 (29 juillet 1971).

 

12189718_10206577237102703_6104718759694158928_n

(Un dessin dans le plus pur style des Grandes Gueules de Ricor, Morchoisme et Mulatier)

L'album sort la même année chez Dargaud.

 

Le_Domaine_des_dieux_Asterix_tome_17

 

La fidélité à l’album se retrouve dans l’affiche dans laquelle on retrouve l’attitude renfrognée d’Astérix. Cette attitude, jugée anticommerciale, n’a pas été reprise dans la dernière édition de l’album.

 Originale

couvddd2

 

Depuis les premiers albums, les auteurs ont alterné les histoires de village et les histoires de voyage. Au cinéma, les adaptations de cette première veine sont plus rares. C'est pourquoi il est réjouissant de retrouver tous les personnages du village.

 

***********

 

Le succès d'Astérix a aussi été lié à son lien avec l'actualité.

On lira avec beaucoup d'intérêt cet article paru sur le site du9.

Après 1968, on assiste en France à un éveil de prise de conscience écologique qui amèneront d’ailleurs un candidat « écologiste » (le mot n’était pas encore évident) aux élections présidentielles de 1974 en la personne de René Dumont (1904-2001).

Dès le début des années 60, on s'inquiétait de l'apparition massive de ce qu'on appelait les "Grands Ensembles" comme on peut le voir dans ce reportage datant de 1960 de Pierre Tchernia (né en 1928) pour l'émission de Cinq Colonnes à la une. Pierre Tchernia était par ailleurs un grand ami de Goscinny et Uderzo.

C’est aussi le moment de luttes contre des centrales nucléaires déjà construites ou en projet à Fessenheim (68), à Bugey (01) ou à Plogoff (29) en Bretagne. Lors de cette dernière campagne, un faux album d’Astérix a d’ailleurs été mis au point à partir d’images de véritables albums d’Astérix.
 

Couv_169954

 

***********

 

Comme il était présent dans un épisode spécial de Bref plein de caméos, nous avions déjà évoqué Alexandre Astier et Kaamelot dans cette note.

XVM4a097330-8218-11e5-8733-28fd3d25d108

Kaamelott (série créée en 2004) a beaucoup en commun avec Astérix.

  • D’abord elles furent toute deux des séries de commande, l’un pour le journal Pilote qui venait d’être créé en 1959, l’autre pour la chaîne M6 qui cherchait un format court pour remplacer Caméra Café, une autre série populaire.
  • Elles ont ensuite connu un succès qui en fit des phénomènes populaires.
  • Thématiquement, l’humour est assez proche : Astérix et Arthur sont des personnages principaux assez lucides entourés de personnages souvent bêtes. Ils partagent aussi des plaisanteries basées sur l’anachronisme. Leur humour est à la fois familier et original
  • Enfin Alexandre Astier et René Goscinny, les auteurs respectifs, sont de véritables professionnels : ils connaissent leur métier.

 

 ***********

 

Enfin, outre Roger Carel (né en 1927), la voix historique d’Astérix, on trouve dans le casting du film plusieurs comédiens ayant déjà participé à Kaamelot de façon régulière ou ponctuelle. On en a trouvé quatorze dans cette liste.

Les voici par ordre d’importance dans la série télévisée.

Alexandre Astier
(Oursenplus / Arthur, roi de Bretagne)
les 446 épisodes

Lionnel Astier
(Cétautomatix / Léodagan, roi de Carmélide
228 épisodes

Franck Pitiot
(Humérus / Perceval, chevalier du Pays de Galles)
195 épisodes

Joëlle Sevilla
(Iélosubmarine, femme d’Ordralfabétix / Séli, femme de Léodagan)
98 épisodes

Serge Papagalli
(Abraracourcix / Guethenoc, paysan)
28 épisodes

Brice Fournier
(Sénateur Pesticius, Citoyen 1, Brute romaine 2 / Kadoc, frère de Karadoc)
17 épisodes

Pascal Demolon
(Gladiateur 1 / Spurius Cordius Frontinius)
7 épisodes

Guillaume Briat
(Obélix / Le roi burgonde)
6 épisodes

Élie Semoun
(Cubitus / Le Répurgateur)
5 épisodes

Alain Chabat
(Sénateur Prospectus / Le duc d'aquitaine)
4 épisodes

Géraldine Nakache
(Dulcia / La duchesse d'aquitaine)
3 épisodes

François Morel
(Ordralfabétix / Belt)
2 épisodes

Philippe Morier-Genoud
(Jules César / Bohort de Gaunes)
2 épisodes

Lorànt Deutsch
(Anglaigus / L'interprète de Burgonde)
1 épisode