Il est minuit paris s’éveille d'Yves Jeuland (né en 1968) nous donnera l'occasion de visiter le Paris d'après-guerre et le monde noctambule des spectacles et des cabarets parfois interlopes.

Au sommaire de cette note :

  • le synopsis et une transcription de la bande-annonce qui constituent un véritable name dropping,
  • l'explication des couleurs de l'affiche,
  • la chanson de Polo qui sert de générique et qui est elle-même réussie,
  • une carte des cabarets parisiens...

***********

 

il-est-minuit-paris-s-eveille1

 

Synopsis

Entre 1945 et 1968, plus de deux cents cabarets vont ouvrir à Paris : La Rose Rouge, l’Écluse, l’Échelle de Jacob, le Cheval d’Or, La Colombe… Chanteurs et humoristes se partagent ces petites scènes de minuit qui voient débuter Barbara, Brel, Ferré, Mouloudji, les Frères Jacques, Catherine Sauvage, Cora Vaucaire, Aznavour, Ferrat, Gainsbourg, Anne Sylvestre, Boby Lapointe, Pierre Perret… Les talents qui sont nés ces années-là sur les avant-scènes des bords de Seine sont encore pour longtemps dans notre imaginaire.

Le film d’Yves Jeuland nous plonge dans l’esprit « rive gauche » de Paris à travers les témoignages de Charles Aznavour, Juliette Gréco, Henri Gougaud, Serge Lama, Marie-Thérèse Orain, Pierre Perret, Jean Rochefort, Francesca Solleville, Anne Sylvestre et Paul Tourenne [des Frères Jacques]. Avec la voix de Mathieu Amalric.

 

Extrait du film
On cliquera ici ou sur l'image pour regarder la bande-annonce.

Transcription

Commentateur (archive) – Saint-Germain-des-Prés, avec ses rendez-vous littéraires, ses silhouettes et ses figures.

Juliette Gréco – Il y a eu un quartier qui est devenu un creuset.

Polo (chanson) – Il est minuit Paris s’éveille, au cheval d’or, à l’Arlequin, au Bateau ivre, à l’Assassin, il est minuit, Paris s’éveille…

Juliette Gréco – Les Frères Jacques…
Charles Aznavour – Gainsbourg…
Mathieu Amalric – Boby Lapointe…
Charles Aznavour – Brassens…
Mathieu Amalric – Cora Vaucaire…

Charles Aznavour – Il y a eu trente monstres de la chanson à ce moment-là.

Barbara (archive) – « Mon père… »

Juliette Gréco – C’est un moment magique de l’histoire du théâtre et de la musique et du cinéma… et de la chanson.

Jean Rochefort – Nous étions délicieusement hors de la norme.

Serge Gainsbourg (archive) – « Toi, toi, sois belle et tais-toi. »

Pierre Perret – La provocation, l’absurde, le surréalisme…

Serge Lama – « À quinze ans… »
Serge Lama (archive) – « À quinze ans, c’est en ribambelle que les belles fées s’envolaient… »

Pierre Perret – C’était des chansons intelligentes qui disaient autre chose que tout ce qui avait été dit jusqu’à présent.

Charles Aznavour (archive) – « La Bohême ».
Charles Aznavour – On ne faisait pas qu’une boîte, on n’aurait pas gagné notre vie… Je courais d’un cabaret à l’autre.

Serge Lama – Les plateaux des cabarets, c’était pas grand, hein.

Marie Thérèse Orain – Quand on était sur scène, on avait les gens là.

Henri Gougaud – Y a quelque chose qui lie les artistes et le public sur la rive gauche quelque chose de l’esprit anar. Et sur la rive droit il y a quelque chose de l’esprit irrémédiablement bourgeois.

Jean Rochefort – La rive droite ? Très inquiétant. Très inquiétant. C’était vraiment… je ne sias pas… « se vendre aux Allemands », enfin. C’était…

Paris s’éveille…

Voix publicitaire – Retrouvez Il est minuit paris s’éveille dans un coffret de deux DVD avec en complément des interviewes exclusives et un programme de chansons et de sketches exceptionnels.

 

***********

Comme il est expliqué dans cet entretien que l'on lira avec profit, l'idée de ce documentaire a été suggéré à Yves Jeuland par le conteur, chanteur et écrivain Henri Gougaud (né en 1936).

DSC_1216

Les voici tous deux lors d'une présentation du film à Carcassonne (11) dont Henri Gougaud est originaire. L'image vient d'ici.

 

***********

 

Le titre est naturellement une référence à la célébrissime chanson de Jacques Dutronc sortie en 1968 et intitulée Il est cinq heures, Paris s'éveille.

 

115400260

 

***********

 

 Comme on le verra dans le générique les couleurs bleue, jaune, rouge et verte sont très importantes pour le visuel du documentaire.

 

854-il-est-minuit-paris-s-eveille-gd

 

Il s'agit en fait d'une référence aux Frères Jacques qu'il faut absolument redécouvrir tant pour leur jeu de scène que pour leur répertoire prévertien, fantaisiste ou grave.

 

 Date : 23/03/1957 Crédits : Fallot, Daniel / INA La photo vient d'ici.

***********

 

La chanson du générique est une création originale de Polo (né en 1964, auteur-compositeur-interprète).

Polo (photo Bernard Benant)
Image trouvée ici.

 

Encore une liste de noms qui finiront bien par devenir familiers, nom de nom !

 


Il est minuit, Paris s'éveille... (générique) de doncvoilà productions sur Vimeo.

générique début : Doncvoilà productions
réalisation : joris clerté & olivier marquézy
animateur : christian desmares
production : virginie giachino

(Polo)

[Intro avec les Frères Jacques chantant.]

 Quartier Latin, le temps m’emporte
À Saint-Germain, pousser la porte
Le long de la Seine vous pénétrez
Dans la pénombre d’un cabaret

Trouvez un coin de la banquette
Ou perchez-vous sur tabouret
Ouvrez les yeux, entre les têtes
L’artiste va bientôt chanter

Il est minuit Paris s’éveille
Au Cheval d’Or, à l’Arlequin
Au Bateau ivre, aux Assassins
Il est minuit Paris s’éveille
Des Trois Mailletz jusqu’au Tabou
À la Tomate, Chez Patachou
À l’Écluse on entend Gribouille
Et Gainsbourg au Milord l’Arsouille
Ça bat son plein Chez ma Cousine ou chez Capri
Paris s’éveille,
Il est minuit

Dans les coulisses, Francis Lemarque
Charles Aznavour et les Frères Jacques
Sont morts de trac pour l’examen
Et Barbara ronge son frein

À la Contrescarpe on tremblote
Mais il n’est plus l’heure de penser
Un pianiste joue quelques notes
Le spectacle va commencer

Il est minuit Paris s’éveille
De la Rose Rouge à Chez Moineau
De la Colombe au Méphisto
Il est minuit Paris s’éveille
Des planches de chez Bernadette
Jusqu’au caveau de la Huchette
C’est le ballet des somnambules
À la polka des mandibules
Et dans les bulles et la fumée
Du vieux Paris,
La vie s’éveille
Il est minuit
Paris s’éveille,
Il est minuit

 

***********

 

Si les cabarets ont permis de lancer des personnalités importantes, elle a vu fleurir énormément de créateurs qui n'ont pas obtenu le succès qu'ils auraient mérité.

 

714qceol+KL

 

Cette anthologie en 4 CD de l’histoire des cabarets publiée par EPM met sur le même plan ceux qui ont réussi et ceux que l’on oublie peu à peu.

 

71YHyT9XBBL

 

Le livret de cette anthologie propose aussi un plan des cabarets, l’occasion de revenir une sur une liste commencée dans la chanson. On a indiqué en caractères gras les cabarets mentionnés dans la chanson.

 

l'age d'or des cabarets plan

Les noms indiqués en gras figurent également dans la chanson. Nous n'avons pas indiqué ceux qui existent encore. Bien entendu la liste n'est pas axhaustive.

Rive Gauche

1. La Rose rouge

2. Le Club du Vieux Colombier>La Belle Époque

3. La Fontaine des Quatre Saisons

4. L’Échelle de Jacob

5. Chez Moineau

6. La Grignotière

7. La Galerie 55

8. Le Tabou

9. L’Écluse

10. La Polka des Mandibules

11. Chez Georges

12. Le Collège Inn

13. Le Port du Salut
référence probable au Port-Salut, un fameux fromage.

14. La Contrescarpe

15. Le Cheval d’Or

16. La Méthode

17. La Vieille Grille

18. L’École Buissonnière

19. Le Petit Pont

20. La Colombe

... et figurant dans la chanson mais pas sur ce plan :

  • L’Arlequin
  • Le Bateau ivre
  • Aux Trois Mailletz
  • Le Méphisto
  • Chez Bernadette
  • Le caveau de la Huchette

 

 

Rive Droite

21. Chez Gilles>La Tête de l’Art
Jeu de mot avec l’expression Tête de lard

22. Chez Agnès Capri

23. Milord L’Arsouille

24. À l’Échanson / Chez André Pasdoc

25. La Tomate

26. Les Trois Baudets

27. Chez Pomme

28. Le Lapin Agile
déformation de « Le Lapin à Gill »

29. Chez Patachou

30. Chez ma Cousine

31. Chez Plumeau

32. L’Amiral / La Villa d’Este

33. Le Drap d’Or

... et figurant dans la chanson mais pas sur ce plan :

  • Les Assassins