Avec cette série de poèmes français interprétés par des artistes de l’espace (ex-)yougoslave, nous souhaitons à la fois évoquer des poètes et explorer une scène relativement inconnue de nous. Nous avons relevé près de trente adaptations ou évocations dont certaines sont des bijoux.

N’hésitez pas à suggérer des titres. On les intègrera avec plaisir dans ce cycle.

 ******

 

Aujourd'hui, Louis Aragon (1897-1982) fait son entrée dans ce corpus. Juste après Paul Éluard et Philippe Soupault, on reste donc parmi les surréalistes même si Les Rendez-vous appartiennent à une autre période, plus tardive, de l'œuvre d'Aragon.

 

8905731633

 

Ce poème est la première partie des Rendez-vous parus d'abord en 1967 dans la revue Europe [source].

 

712bcuHVNKL

 

Il reparaît ensuite dans le recueil Les Adieux (1981).

 

312AAMYB9CL

 

On peut le lire en entier sur cette page.

 

******

 

Ratomir 'Rale' Damjanović (né en 1947 à Donji Tovarnik) est surtout connu (me semble-t-il) comme diseur de poèmes auxquels il a consacré quelques disques et de nombreux récitals.

 

RALED-prednja

 

Dans le domaine francophone, il a aussi interprété Barbara et sur cet album on peut entendre le poète chilien Pablo Neruda (1904-1973).

 

img10760_1

 

Il est aussi l'auteur de plusieurs livre dont un livre sur la diction.

 

o_recitovanju_v

 

Nous serions curieux de le consulter, après avoir lu Dire le vers de Jean-François Milner et Philippe Regnault et les Extraits des cours de Louis Jouvet au Conservatoire de Louis Jouvet – disponibles, eux, à la médiathèque de l'Institut Français de Belgrade.

 

******

 

Le poème a été traduit par Milovan Danojlić (né en 1937 à Ivanovci). On relève qu'il a fait partie du « comité fondateur du Parti Démocrate, premier parti d’opposition non communiste en 1989 » ce qu’on ne peut s’empêcher de mettre en parallèle avec l’engagement communiste d’Aragon pour le meilleur comme pour le pire.

 

******

 


Ajoutée le 9 juin 2013 par hikonline252

(Louis Aragon - traduction Milovan Danojlić)

Otišla si na sva vrata
Ostavila si me u svim pustinjama
Tražio sam te u zoru izgubio te u podne
Gde god pogledah tebe ne beše
Malo je reči da mi je soba bez tebe Sahara

Nedeljna rulja u koje me ništa na tebe ne poseća
Dan praznije od lučkog mola izturenog u more
Tišina u kojoj zovem al’ odgovora nema

Otišla si prisutna nepokretna
Otišla si od svud otišla iz očiju
Iz srca iz snova
Ostavila si me kao nedovršenu rečenicu
kao predmet slučajni stvarčicu neku stolicu
ko letovalište na kraju leta
razglednicu u fioci
Odpadoh od tebe za vazda jednim jedinim kretom

Nikad me nisi videla kako plačem zbog tvoje odvraćene glave
Zbog pogleda kojim me jadno gledaš
Zbog uzdaha u kome za mene mesta nema
Jesi li se ikad sažalila na senku što u stopu  te prati

 

 ******

Les Rendez-vous
(à lire ici en entier)

I

Tu m’as quitté par toutes les portes
Tu m’as laissé dans tous les déserts

Je t’ai cherchée à l'aube et je t’ai perdue à midi
Tu n’étais nulle part où j’arrive
Qui saurait dire le Sahara d’une chambre sans toi
La foule d’un dimanche où rien ne te ressemble
Un jour plus vide que vers la mer la jetée
Le silence où j’appelle et tu ne réponds pas

Tu m’as quitté présente immobile
Tu m’as quitté partout tu m’as quitté des yeux

Du cœur des songes
Tu m’as quitté comme une phrase inachevée
Un objet par hasard une chose une chaise
Une villégiature à la fin de l'été
Une carte-postale dans un tiroir
Je suis tombé de toi toute la vie au moindre geste
Tu ne m’as jamais vu pleurer pour ta tête détournée
Ton regard au diable de moi
Un soupir dont j’étais absent
As-tu jamais eu pitié de ton ombre à tes pieds