L'Incorrigible nous donnera l'occasion de voir un autre film de Philippe de Broca (1933-2004) après l'Africain et le Bossu, de découvrir une des facettes de Jean-Paul Belmondo (né en 1933) et de se mettre dans l'oreille quelques répliques de Michel Audiard (1920-1985).

Au sommaire de cette note :

  • le synopsis et la bande-annonce.

**********

 

incorigible

Synopsis

À peine sorti de prison, Victor Vauthier (Jean-Paul Belmondo) reprend le cours de ses activités illégales et retrouve rapidement son confort d'autrefois. Mais il tombe sous le charme de Marie-Charlotte Pontalec (Geneviève Bujold), une assistante sociale chargée de sa réinsertion. Dans le dos de la jeune femme, il prépare alors son prochain coup : voler un tableau d'une valeur inestimable.

 


Ajoutée le 29 mai 2015 par CineComedies Bandes-annonces

 

 

Transcription

Raoul - Mais c'est pas ça qui me fait rire. Je ris en pensant à la tête que tu vas faire quand je vais te dire – car je vais te dire...

Victor - Primo : le « ça recommence » est déjà de trop, deuxio : assez de sensiblerie, les affaires reprennent, je les entends, [inspire], mieux, je les sens.

Victor - Le conseil des ministres a été plus long que prévu, excusez-moi, mon Général, Monsieur le Ministre, Excellence.

Victor - La bibliothèque ! (...) Maman ! (...) Angoissé ? J'entends un cri. Il est là ! Je n'ai pas su pardonner.

Victor - Est-ce que j'ai l'air d'un pigeon ? Mais ça ne tombe pas du ciel ma petite fille.

Victor - Les femmes autour de moi s'esclaffant de mes saillies.

Raoul - Y a la petite Catherine qui te cherche.

Victor - Moi, pas un mot.

Victor - Avec le coup de grêle qu'on a eu la semaine dernière.

Victor - Vous prenez ça avec un peu d'eau.

Hélène - Je te retrouve à quatre heures.
Victor - OK.

Victor - Si vous m'interrompez tout le temps, moi je perds le fil.

Victor - Giscard (né en 1926) aussi d'ailleurs.

Tatiana - Mais t'es malade, toi ?!
Victor - Non. Oui !

Victor - Je t'en prie, ne nous faisons pas remarquer, je suis sur une affaire extrêmement délicate.

Victor - Maître Vassembert, du Barreau de Paris.

Victor - Bas les masques. Victor Vauthier va marcher à visage découvert.

Marie-Charlotte - Non mais je vais vous dire avec vous, j'ai tendance à croire ce que je vois.

Victor - Ma mère était une danseuse célèbre.

Camille - Son père était jardinier à Villandry (37)...

Victor - Mon père n'était pas jardinier, il était... garde républicain.

Marie-Charlotte -Moi je pensais qu'avec cinq cent millions, nous pouvions vivre à plusieurs.

Camille - Voleuse.

Le préfet de police - Mais puisque je vous dis que l'argent est là.

Victor - Ouvrez.
Marie-Charlotte - Oh !
Victor - Marie-Charlotte, mon sort est entre vos mains.

Victor - Les feux de position.
Marie-Charlotte - Pardon ?

Victor - L'escabeau.

Victor - J'ai oublié mes essuie-glace.

Camille - Et tu as tout essayé ?
Victor - Pratiquement tout.
Camille - Et si tu lui filais une trempe ?
Victor - Oui... oui....

Victor - Salope, chienne, endive.

Marie-Charlotte - Il y a du céleri en branche dans le frigidaire, ça tout le monde m'a dit que ça marchait.
Victor - Pourquoi pas des carottes râpées ? Et puis alors, j'en ai assez, moi, de recevoir des ordres ! « Mange tes beignets », « ouvre la fenêtre », « mets tes feux de positions », « bouge ta glace », « allume les lumières », toutes vos cochonneries... Vous espériez peut-être trouver un clown, madame, eh bien, c'est raté.

Ouvre ou j'enfonce la porte !

**********

 

De cette série de films dits commerciaux, on retrouve dans l'Incorrigible certains membres d'une bande. Il n'est pas rare de voir graviter autour de Jean-Paul Belmondo des gens comme le scénariste et dialoguiste Michel Audiard (15 films ensemble), le réalisateur Philippe de Broca (6 films), les acteurs Charles Gérard (6 films) et Julien Guiomar (6 films), et le compositeur Georges Delerue (11 films).

 

On suivra avec profit ces liens :