dimanche 8 novembre 2015

La Guerre de 14-18 - Georges Brassens (1962) + Question de temps (1978)

Quand il y avait encore des anciens combattants, on pouvait en rencontrer pendant les commémorations. Il y avait aussi des associations d’anciens combattants. Curieusement, lorsqu’on se moquait de la guerre, certains croyaient qu’on se moquait des anciens combattants. Voyons deux exemples, l’un hier avec Coluche, l’autre aujourd'hui avec Brassens.     Pacifiste, Georges Brassens (1921-1981) a écrit aussi sur (ou plutôt contre) la guerre avec parfois des problèmes d’interprétations d'une partie du public.   ... [Lire la suite]

jeudi 29 octobre 2015

Elle était si jolie (Barrière 1962) chez Honoré, Ma môme (Ferrat 1962) et As tears go By (Faithfull 1966) chez Godard

Le cinéaste Christophe Honoré (né en 1970) cite beaucoup dans ses films. Il cite notamment la Nouvelle Vague. Cette scène extraite de La Belle Personne, dans laquelle Junie (Léa Seydoux) écoute dans un café une chanson d’Alain Barrière, rappelle deux scène de films de Jean-Luc Godard, chacune illustrée par une chanson. Godard étant un citateur réputé, Christophe Honoré devient un méta-citateur. Au sommaire de cette note : La chanson d’Alain Barrière (né en 1935) dans sa version française puis dans sa version yougoslave,... [Lire la suite]
lundi 29 décembre 2014

Jarmusch u Kinoteci (3) Requiem de Fauré, op. 48 - Gabriel Fauré (1888-1900)

À l’occasion de la rétrospective consacrée à Jim Jarmusch à la cinémathèque de Belgrade du 8 au 18 janvier 2015, voici une série de notes relevant quelques liens entre le réalisateur et la francophonie. Il sera question de littérature, de cinéma, de musique, de voyages et bien d’autres choses…   ********    Nous l’avons vu ici, on le constate dans ses films, Jim Jarmusch écoute beaucoup de musiques, de partout dans le monde. La richesse de son œuvre tient autant à sa curiosité qu’à sa capacité d’écoute.   ... [Lire la suite]
samedi 8 novembre 2014

Pierre-Auguste Renoir, mon père - Jean Renoir (1962)

Blessé au front en avril 1915, Jean Renoir (1894-1979) rentre à Paris et retrouve son père Pierre-Auguste Renoir (1841-1919). Le futur cinéaste lui raconte quelques anecdotes de la guerre, l'immense peintre raconte son passé. Le texte ci-dessous est l'incipit de cette biographie. Ce passage parle de la guerre, un peu, et du regard de Jean Renoir qui s'ouvre sur son père.     En avril 1915, un bon tireur bavarois me gratifia d’une balle dans une jambe. Je lui en suis reconnaissant. Cette blessure me permit finalement... [Lire la suite]
samedi 15 mars 2014

24/45 - Le Jazz et la Java - Nougaro (1962), Three to get ready - Brubeck Quartet (1959), Menuet de Haydn - Trio Paeonia (2011)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble. ******** Le jazz et le swing s’étaient infiltrés dans la chanson française bien avant que Claude Nougaro (1929 – mars 2004, 10 ans déjà) ne commence sa carrière (voir les accompagnements de Django Reinhardt, les rythmes de Johnny Hess, les orchestres du type de celui de Ray Ventura & ses Collégiens). Cependant, Claude... [Lire la suite]
lundi 24 février 2014

21/45 - Pour une amourette - Lenny Escudero (1962), Michèle Arnaud (1962)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble. ******** Pour une amourette figure sur le premier album de Leny Escudero.     Né en 1932 en Espagne, il suit ses parents à Mayenne (53) en 1939 à la fin de la guerre d’Espagne (un peu comme Paco Ibañez né en 1934 et arrivé une première fois en France en 1937).     Cette chanson sortie en 1962... [Lire la suite]

mercredi 4 décembre 2013

10/45 - Como tú - Paco Ibañez (1969), León Felipe (?), Amparo Ochoa (1980)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble. --------------- Nous avions déjà évoqué ici le concert de Paco Ibañez en 1969 à l’Olympia.  Nous y retournons pour écouter son interprétation d’un texte du poète espagnol León Felipe (1884-1968). Ajoutée le 19 juillet 2011 par mauricio martín gómez (León Felipe - Paco Ibañez)Así es mi vida, mi vida, piedra, Como tú ... [Lire la suite]
dimanche 1 décembre 2013

Antoine et Colette - François Truffaut (1962)

En 1959, François Truffaut (1932-1984) réalisait son premier long métrage avec les Quatre cents coups. Après avoir réalisé cinq films, il reprend avec l’acteur Jean-Pierre Léaud le personnage d’Antoine Doinel en 1968 dans le film Baisers Volés, que nous verrons bientôt. Photo trouvée ici Cependant, en 1962, il réalisait pour un film omnibus intitulé l’Amour à 20 ans, une séquence d’une demi heure intitulée Antoine et Colette. Antoine, c’est donc Jean-Pierre Léaud (né en 1944) et Colette, c’est Marie-France Pisier (1944-2011). ... [Lire la suite]
mardi 24 septembre 2013

"ду лаит et agrésion visuele" - anonyme, Orange mécanique - Stanley Kubrick (1971), Anthony Burgess (1962)

Mostarska petlja, à Belgrade.  On peut y voir ce tag. Il dit ceci :  дулаит et agrésion visuele Il m'a paru d'abord parut énigmatique mais ce qu’il dit est intéressant. J’ai eu du mal à comprendre ce que signifiait la partie en cyrillique. Il m’a fallu la transcrire en lettres latines pour comprendre que c’était du français.  --------------- J’y ai vu une référence à Orange mécanique / Paklena Pomoranđa (A Clockwork orange, 1971) de Stanley Kubrick (1928-1999). Dans ce film, Alexandre Delarge, le... [Lire la suite]
mercredi 26 juin 2013

L'extricable - Raymond Borde (1962)

Dans cette toute petite série estivale, nous allons nous amuser à détester l’été, les touristes (et puis l’humanité, tant qu’à faire). Raymond Borde(emprunté au Vieux Monde qui n'en finit pas) Raymond Borde (1920-2004) est d’abord un spécialiste de cinéma. Critique, essayiste, il a été l’un des fondateurs et conservateurs de la Cinémathèque de Toulouse (31). Il fut aussi l’auteur d’un pamphlet dont est extrait le texte ci-dessous. Il s'agit de l’Extricable, paru en 1962 chez Éric Losfeld et réédité par Joëlle Losfeld. ... [Lire la suite]