vendredi 19 août 2016

(30) 'Épervier De ta faiblesse, domine' d'Henri Michaux, par Milan Stibilj & Les Percussions de Strasbourg (1969)

Avec cette série de poèmes français interprétés par des artistes de l’espace (ex-)yougoslave, nous souhaitons à la fois évoquer des poètes et explorer une scène relativement inconnue de nous. Nous avons relevé près de trente adaptations ou évocations dont certaines sont des bijoux. N’hésitez pas à suggérer des titres. On les intègrera avec plaisir dans ce cycle. ******   Henri Michaux (1899-1984) est le dernier « nouveau » poète de ce cycle qui s'achèvera bientôt. Belge, il est, avec Maeterlinck, le seul francophone... [Lire la suite]

vendredi 23 octobre 2015

Le Locataire chimérique - Roland Topor (1964), entretien télévisé (1989)

Le Locataire (notre prochain spectacle) est l'adaptation d'un roman de Roland Topor (1938-1997) intitulé Le Locataire Chimérique.     Le roman eut un succès certain si l'on en croit les différentes traductions. En voici quelques couvertures :         ***********   Dans un entretien avec Thierry Ardisson (animateur, producteur né en 1949), il dit le bien qu'il pense de l'adaptation de Roman Polanski. Il a été diffusé le 29 avril 1989 dans l'émission Lunettes noires pour nuits... [Lire la suite]
samedi 3 janvier 2015

l'AdHM#32 - Numismatie, école et presse jeunesse en 1964

Dans l’Ascension du Haut-Mal, David B. revisite sa propre histoire et celle de sa famille. Certaines cases de cette œuvre permettront d'évoquer des éléments de littérature, de géographie, de musique, d'histoire, voire d'ésotérisme.   -------------------   Les pièces de monnaie, les publications jeunesse et les porte-plume peuvent constituer des repères importants pour situer une époque.       Ces trois touches impressionnistes permettent de situer un moment et un lieu sans s'étendre trop sur les... [Lire la suite]
lundi 3 mars 2014

« Penser la guerre » (1) - Jean-Noël Jeanneney

  L'Institut Français de Serbie communique ceci : ********** Dans le cadre du cycle « Penser la guerre » Jeudi 6 mars - 19h à Belgrade Dom omladine, salle Amerikana, Makedonska 22 vendredi 7 mars - 11h à Novi Sad Faculté de Philosophie, Kino Sala, Zorana Djindjica, 2 Jean-Noël Jeanneney universitaire, historien de la politique, de la culture et des médias Stanislav Sretenović chercheur à l’Institut national d’histoire contemporaine de Belgrade (modérateur) Premier invité de notre... [Lire la suite]
lundi 3 février 2014

15/45 - L'Auvergnat - Georges Brassens (1954, 1964), Manu Dibango (1992), Gnawa Diffusion (2012)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble. ******** Après Cavanna, nous retrouvons l'autre moustachu le plus populaire de la deuxième moitié du XXème siècle. Georges Brassens (1921-1981) a déjà été présent dans l'Heureux Mix avec les Passantes. Cette Chanson pour l’Auvergnat fait certainement partie des quatre ou cinq chansons les plus connues de Georges Brassens. ... [Lire la suite]
vendredi 3 mai 2013

Nicolas Bouvier au Pavillon de l'Auspicieux Nuages (Kyoto, 1964 et 2013)

Nous apprenons grâce à l’Institut Français du Japon-Kansaï qu’une exposition de photographies japonaises de l'écrivain-voyageur Nicolas Bouvier (1929-1998) a lieu au pavillon de l’auspicieux nuage au temple de Daitoku-Ji à Kyoto. Nicolas Bouvier photographe au JaponPhoto trouvée sur Bulles de Japon dans un article consacré à un autre ouvrage de l'écrivain. Nous savions que le premier de ses récits de voyages, l’Usage du monde (1954) a débuté en Voïvodine. C’est ce voyage, commencé en 1953 avec Thierry Vernet, qui le conduira, seul,... [Lire la suite]

mardi 29 janvier 2013

OCLC 19/36 – La plus belle pour aller danser – Sylvie Vartan (1964)

Une rengaine, c’est une chanson qu’on a beaucoup entendue malgré soi. Le film On connaît la chanson en est rempli de courts extraits. Il y en a de toutes les époques. Parfois, seules certaines générations s'en souviennent. A priori, aucun français ne connaissait toutes ces chansons en découvrant le film. Les auteurs du film sont de générations différentes (Resnais né en 1922, Bacri en 1951 et Jaoui en 1964). Chacun est venu avec des références que les autres ne connaissaient pas forcément. Cet hiver, nous allons visiter les trente-six... [Lire la suite]
jeudi 17 janvier 2013

OCLC 14bis/36 – Les Copains d'abord – Georges Brassens (1964) & Avoir un bon copain - Georges Brassens (1980)

La chanson d'hier méritait bien un second article car elle possède une filiation avec l’une de ses plus célèbres descendantes : Les copains d’abord de Georges Brassens (1921-1981,interprète qui, assez bizarrement, ne figure pas dans le film de Resnais). Outre la célébration de l'amitié, elle a aussi été écrite et composée pour un film, Les Copains, d'Yves Robert (1920-2002). Ajoutée le 1er février 2009 par jorisjoj (Georges Brassens)Non, ce n'était pas le radeau De la Méduse, ce bateau Qu'on se le dise au fond des ports Dise... [Lire la suite]
mercredi 2 janvier 2013

OCLC 7/36 - Nathalie - Gilbert Bécaud (1964) + La fille de Nathalie - Gilbert Bécaud (1983)

Une rengaine, c’est une chanson qu’on a beaucoup entendue malgré soi. Le film On connaît la chanson en est rempli de courts extraits. Il y en a de toutes les époques. Parfois, seules certaines générations s'en souviennent. A priori, aucun français ne connaissait toutes ces chansons en découvrant le film. Les auteurs du film sont de générations différentes (Resnais né en 1922, Bacri en 1951 et Jaoui en 1964). Chacun est venu avec des références que les autres ne connaissaient pas forcément. Cet hiver, nous allons visiter les trente-six... [Lire la suite]
mardi 24 avril 2012

Nađa à Paris - Eric Rohmer (1964)

Éric Rohmer, un cinéastes de la Nouvelle Vague moins connu que Godard ou Truffaut, a réalisé quelques courts-métrages. Celui-ci a la particularité d’avoir été écrit et interprété par Nađa Tešić, Américano-Yougoslave alors étudiante à Paris (en 1964). Elle relate ses errances dans la ville, elle donne une vision de Paris typique d’une époque. Je ne sais pas si cette vision est toujours valable aujourd’hui.   Ajoutée par jhhvideoteach le13 janvier 2012 Transcription La Cité universitaire J’habite à la Cité Universitaire,... [Lire la suite]