dimanche 6 décembre 2015

Astérix : Le Domaine des Dieux - Louis CLichy et Alexandre Astier (2014)

Astérix : le Domaine des Dieux de Louis Clichy et Alexandre Astier (né en 1974) traite de thèmes aussi importants que l’écologie, l’acculturation et les politiques du logement. Ce film nous donnera l’occasion de visiter un petit coin de l’Armorique et de surtout de retrouver l’un des personnages les plus populaires qu’ait créé René Goscinny (ici avec Albert Uderzo). Au sommaire de cette note : les synopsis et transcription de bande-annonce de d’habitude ; une petite présentation et contextualisation de l’album dont le... [Lire la suite]

samedi 7 juin 2014

42/45 - Mignonne, allons voir si la rose - Pierre de Ronsard (1544), Jehan Chardavoine (1575) Les Ménestriers (1971)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble.   ---------------   Une fois n'est pas coutume, je commence avec un peu d'autobiographie. J’ai dû apprendre Mignonne, allons voir si la rose (À Cassandre) à deux reprises à l’école. La première fois, c’était en CM2 et la deuxième en 5ème. Cette deuxième interprétation m’avait d’ailleurs valu un 20 en récitation. Je... [Lire la suite]
mercredi 30 avril 2014

l'AdHM#18 - la revue Planète (1961-1971)

Dans l’Ascension du Haut-Mal, David B. revisite sa propre histoire et celle de sa famille. Certaines cases de cette œuvre permettront d'évoquer des éléments de littérature, de géographie, de musique, d'histoire, voire d'ésotérisme. ------------------- David B. parle quelques fois de la revue Planète dans l’Ascension du Haut-Mal. Il la décrit dans une planche dont nous ne dévoilerons ici que deux  cases informatives.     Cette revue fondée en 1961 par Louis Pauwels (1920-1997) et Jacques Bergier (1912-1978) à la... [Lire la suite]
mardi 29 avril 2014

La pute a bon dos - Queen Kong (2014)

Sur ce blog, on parle rarement de politique et d’actualité. On tente habituellement d'explorer un espace culturel commun aux Français (et aux francophones). Ce n'est pas une raison pour fuir ces thématiques, bien au contraire. L'article ci-dessous va nous donner l'occasion d'explorer cet espace commun car il contient un certain nombre de noms familiers.  Cette chronique toute fraîche de Queen Kong aborde également un thème que certains d’entre vous ont choisi de traiter en cours cette semaine, celui de la prostitution dans la... [Lire la suite]
vendredi 24 janvier 2014

12/45 - Ballade de Melody Nelson - Serge Gainsbourg (1971), Placebo (2006)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble. ******** De toutes les femmes qui peuplent les chansons de Serge Gainsbourg (Elisa, Johnny-Jane, Johanna, BB, Angel, la pauvre Lola, Elaeudanla, Anna, Manon, etc.), La Tordue a choisi de citer Marylou, Melody Nelson et un peu plus tard Lola Rastaquouère.   Jane Birkin pose en tant que Melody Nelson   On appréciera... [Lire la suite]
mardi 24 septembre 2013

"ду лаит et agrésion visuele" - anonyme, Orange mécanique - Stanley Kubrick (1971), Anthony Burgess (1962)

Mostarska petlja, à Belgrade.  On peut y voir ce tag. Il dit ceci :  дулаит et agrésion visuele Il m'a paru d'abord parut énigmatique mais ce qu’il dit est intéressant. J’ai eu du mal à comprendre ce que signifiait la partie en cyrillique. Il m’a fallu la transcrire en lettres latines pour comprendre que c’était du français.  --------------- J’y ai vu une référence à Orange mécanique / Paklena Pomoranđa (A Clockwork orange, 1971) de Stanley Kubrick (1928-1999). Dans ce film, Alexandre Delarge, le... [Lire la suite]

mardi 16 juillet 2013

Le Trou de mon quai - Dranem (1928), Les Charlots (1971)

La chanson de Philippe Katerine nous a donné envie de faire une série autour de l’expression assez vulgaire « mon cul » que l’on retrouve relativement souvent dans la culture populaire française. Cette chanson-là date de 1906 et cette version-ci de 1928. Dranem (1869-1935), autre comique-troupier extrêmement populaire au début du siècle dernier ne s’embarrassait pas de finesse, ni de délicatesse. Cette chanson en est une autre preuve. Ce témoignange de l’apparition du métro parisien repose essentiellement sur une... [Lire la suite]
jeudi 16 mai 2013

OCLC/Miscellanées (4) - It's the same old song - Four Tops (1965), C'est la même chanson - Claude François (1971)

Si nous avons évoqué les chansons de la bande-annonce du film, les chansons du film et les chansons d'un sketch de Jamel, nous n'en avons pas fini pour autant avec les motifs du film d'Alain Resnais. Pendant encore quelques jours, nous allons évoquer quelques détails, quelques aspects du film. On a peut-être remarqué à l’occasion du billet consacré à von Choltitz que l’extrait provenait d’une version italienne intitulée Parole, parole, parole, faisant directement référence à la chanson venue d’Italie popularisée en France par Dalida... [Lire la suite]
jeudi 4 avril 2013

Le fond de l'air est frais - Fred (1973), Jacques Dutronc (1971) + quelques cases de Gotlib (1972)

Suite à la note d'hier, nous avions envie de revenir sur Fred, sur une petite partie de son entourage et sur l'expression « Le Fond de l’air est frais ». Personnellement, j’ai d’abord découvert Fred comme personnage de bande-dessinée dessiné par Marcel Gotlib (né en 1934). Comme Fred, il a été révélé au grand public grâce au magazine Pilote et à Goscinny, son influence sur la bande-dessinée humoristique en France est unanimement reconnue. Il avait utilisé l'image de Fred dans une parodie de série policière publiée dans Pilote. ... [Lire la suite]
Posté par florianferre à 20:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mercredi 20 mars 2013

OCLC 36/36 – Parole, parole – Mina & Alberto Lupo (1972), Dalida et Alain Delon (1971), Zap Mama & Vincent Cassel (2010)

Une rengaine, c’est une chanson qu’on a beaucoup entendue malgré soi. Le film On connaît la chanson en est rempli de courts extraits. Il y en a de toutes les époques. Parfois, seules certaines générations s'en souviennent. A priori, aucun français ne connaissait toutes ces chansons en découvrant le film. Les auteurs du film sont de générations différentes (Resnais né en 1922, Bacri en 1951 et Jaoui en 1964). Chacun est venu avec des références que les autres ne connaissaient pas forcément. Cet hiver, nous allons visiter les trente-six... [Lire la suite]