lundi 15 août 2016

(26) 'Barbara' de Jacques Prévert, par Orkestar Žarka Petrovića feat. Đuza Stoiljković (1974) & Rale Damjanović (1973)

Avec cette série de poèmes français interprétés par des artistes de l’espace (ex-)yougoslave, nous souhaitons à la fois évoquer des poètes et explorer une scène relativement inconnue de nous. Nous avons relevé près de trente adaptations ou évocations dont certaines sont des bijoux. N’hésitez pas à suggérer des titres. On les intègrera avec plaisir dans ce cycle. ****** Deux lectures de Barbara (1946), l'un des poèmes les plus célèbres de Jacques Prévert (1900-1977) ont paru successivement en 1974 et 1975.     La... [Lire la suite]

dimanche 22 mai 2016

Conte d'été - Éric Rohmer (1996) + deux chants de marin

Conte d'été d'Éric Rohmer (1920-2010) nous donnera l'occasion de partir en vacances à Dinard (35, pas loin de Saint-Malo), d'écouter quelques chansons de marin et, peut-être, d'aimer le cinéma de ce réalisateur très attachant. Au sommaire de cette note Les désormais folkloriques synopsis et transcription de bande-annonce, Un petit mot sur les chants de marins utilisés dans ce film. ***********   Synopsis Gaspard (Melvil Poupaud), étudiant en mathématiques, passe ses vacances d'été à Dinard. Son amie se fait attendre.... [Lire la suite]
dimanche 11 janvier 2015

Touche pas à la femme blanche - Marco Ferreri (1974)

Touche pas à la femme blanche de Marco Ferreri (1928-1997) nous donnera l'occasion de jouer aux cowboys et aux indiens dans le trou des Halles (1er arrondissement de Paris).   *********   Synopsis trouvé sur la jacquette du DVD Tourner un western au coeur du trou des Halles ? Marco Ferreri a osé relevé le défi ! Résultat : une farce loufoque, un jeu de massacre sans pitié, une charge virulente contre toutes les oppressions. Hilarant, surprenant et salutaire. Le 25 juin 1876, un détachement de l'armée américaine,... [Lire la suite]
jeudi 22 mai 2014

38/45 - Porque te vas - Jeanette (1974, 1976), Pourquoi tu vis - Jeanette (1974) + une vingtaine de versions...

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble.   ---------------   Porque te vas (1974), par Jeanette Dimech (née en 1951) fut un énorme succès en France en 1976.     Et l’écho retentit toujours au moins dans certaines classes d’espagnol LV2.   Ajoutée le 19 septembre 2006 par Wenceslao C. Passament (José Luis Perales) Hoy en mi ventana... [Lire la suite]
lundi 28 avril 2014

31/45 - Sarah - Reggiani (1967), Moustaki (1974), "Je n'ai pas pour maîtresse une lionne illustre" - Baudelaire (1908)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître découvrons-les ensemble ******** Le comédien Serge Reggiani (1922-2004) a 42 ans lorsqu’il enregistre en 1962 un premier disque de chansons consacrées à Boris Vian.     En 1967, cinq ans plus tard, paraît un deuxième album qui l’installe définitivement comme chanteur populaire.   Publiée le 16 décembre 2012 par woud90 ... [Lire la suite]
samedi 26 avril 2014

l'AdHM#17 - Escapades culturelles à Paris (Pasolini, Penn et The Bread and Puppet Theatre)

Dans l’Ascension du Haut-Mal, David B. revisite sa propre histoire et celle de sa famille. Certaines cases de cette œuvre permettront d'évoquer des éléments de littérature, de géographie, de musique, d'histoire, voire d'ésotérisme. ------------------- Les passages à Paris étaient aussi une occasion de découvertes. Chaque fois que ses parents allaient à la capitale, ils en profitaient pour voir des spectacles (théâtre ou cinéma) qu'on ne pouvait pas toujours voir en province. -------------------   La table ronde ?... [Lire la suite]

vendredi 25 avril 2014

Grândola, vila morena - Zeca Afonso (1974), "la Révolution des Œillets" et quelques utilisations politiques de la chanson

  Le 25 avril 1974 au Portugal a eu lieu  la Révolution des Œillets, une révolution pacifique.     À cette révolution (expliquée sur cette page) est associée cette chanson car il y a joué un grand rôle. Interdite, elle avait été utilisée comme signal du départ de la révolution.   Originale   C’est Zeca Afonso (1929-1987) qui la chante.   Ajoutée le 24 avril 2009 par luiisfdias (Zeca Afonso) Grândola, vila morena Terra da fraternidade O povo é quem mais ordena Dentro de ti, ó cidade... [Lire la suite]
mercredi 13 novembre 2013

5/45 - Les Passantes - Antoine Pol (1911), Georges Brassens (1972) / Le Passanti - Fabrizio De André (1974)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble. --------------- La chanson du jour est tirée d’un poème d’Antoine Pol (1888-1971). La photo vient d'ici. Les Passantes est paru en 1918 dans le recueil Emotions Poétiques que l’auteur a publié à la fin de la guerre mais il a été composé en 1911 selon l'éditeur actuel. On pourra découvrir d’autres de ses poèmes sur... [Lire la suite]
vendredi 25 octobre 2013

1/45 - J'ai dix ans - Alain Souchon (1974)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble. --------------- La première chanson évoquée inscrit l’Heureux Mix dans le souvenir. Lorsque J’ai dix ans sort en 1974, Benoït Morel, le parolier né dans les années 60 à lui aussi une dizaine d’année. Pochette de l'album sorti en 1974 J’ai dix ans est le premier grand succès d’Alain Souchon (né en 1944). Il apporte... [Lire la suite]
lundi 14 janvier 2013

OCLC 13/36 – Le Mal Aimé – Claude François (1974) – Daydreamer – David Cassidy (1973)

Une rengaine, c’est une chanson qu’on a beaucoup entendue malgré soi. Le film On connaît la chanson en est rempli de courts extraits. Il y en a de toutes les époques. Parfois, seules certaines générations s'en souviennent. A priori, aucun français ne connaissait toutes ces chansons en découvrant le film. Les auteurs du film sont de générations différentes (Resnais né en 1922, Bacri en 1951 et Jaoui en 1964). Chacun est venu avec des références que les autres ne connaissaient pas forcément. Cet hiver, nous allons visiter les trente-six... [Lire la suite]