jeudi 11 août 2016

(24) 'Puisque j'ai mis ma lèvre à ta coupe encor pleine' de Victor Hugo, par Ibrica Jusić (1977)

Avec cette série de poèmes français interprétés par des artistes de l’espace (ex-)yougoslave, nous souhaitons à la fois évoquer des poètes et explorer une scène relativement inconnue de nous. Nous avons relevé près de trente adaptations ou évocations dont certaines sont des bijoux. N’hésitez pas à suggérer des titres. On les intègrera avec plaisir dans ce cycle. ******   La dernière fois qu'un nouveau poète a fait son entrée dans ce cycle, c'était Louis Aragon, il y a deux semaines. C'est à Victor Hugo (1802-1885) que l'on... [Lire la suite]

dimanche 6 mars 2016

L'une chante, l'autre pas - Agnès Varda (1977)

L'Une chante, l'autre pas d’Agnès Varda (née en 1928) va nous donner l’occasion d’évoquer 16 ans de féminisme en France, de voyager en France, à Amsterdam et en Iran. Cette note ne contiendra qu’un synopsis et la transcription de la bande annonce car nous avions déjà évoqué dans cette note un passage important de ce film dans une autre note consacrée au procès de Bobigny (93) et à Gisèle Halimi.   ***********     Synopsis (trouvé sur le site ciné-tamaris qui gère le catalogue d’Agnès Varda et Jacques Demy). ... [Lire la suite]
jeudi 26 février 2015

Deux jours à tuer - Jean Becker (2008), J'ai oublié de vivre - Johnny Hallyday (1977)

Deux jours à tuer de Jean Becker (né en 1933) est le premier film d’un cycle autour du personnage type du Misanthrope (dont l’Alceste de Molière est l’archétype) dans le cinéma français. Il nous donnera l'occasion de faire un tour dans les Yvelines (78), dans la Manche (50) et en Irlande.   *********     Synopsis trouvé sur la jacquette du DVD   Antoine (Albert Dupontel), la quarantaine, a tout pour être heureux : une belle épouse (Marie-Josée Croze), deux enfants adorables, des amis sur lesquels il peut... [Lire la suite]
mercredi 25 juin 2014

Reiser et l'énergie solaire - Télévision (juin 1977, août 1979) - Pif Gadget (août 1978)

 Nous reprenons la petite série estivale initiée l’an dernier avec Pierre Desproges, Raymond Borde et Gilles Deleuze. C’est une série pour s’amuser à détester l’été, les touristes (et puis l’humanité, tant qu’à faire). Reiser et les vacances, cela mérite également une petite série que nous avons commencée avant-hier.   ***************   Reiser (1941-1983) disait dans le document visionné hier que, passionné par son travail, il n’éprouvait pas le besoin de rester sur une plage. La maison de Reiser ce situe dans un... [Lire la suite]
samedi 3 mai 2014

32/45 - Lily - Pierre Perret (1977), Les Ogres de Barback (2005), Original Faubus Fable - Charles Mingus (1960)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître découvrons-les ensemble ******** On a tendance à distinguer deux types de chansons dans l’œuvre de Pierre Perret. Les chansons paillardes, humoristiques(comme C’est l’printemps !) Les chansons émouvantes, souvent engagées(comme Mon p’tit loup) Lily appartient évidemment à la deuxième catégorie.   Publiée le 2 mars 2014 (y a pas 2... [Lire la suite]
samedi 15 février 2014

18/45 - Y a d'la rumba dans l'air - Alain Souchon (1977), Nuits de Chine, nuits câlines - Berthe Delny (1922)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble. ******** Nous retrouvons Alain Souchon (né en 1944) pour la deuxième fois après "J’ai dix ans".   Cette chanson interroge la nostalgie d’un monde disparu que le chanteur ne tient heureusement pas à retrouver.   On évoquera par la suite l’avant-guerre et le « temps des colonies » sans la moindre... [Lire la suite]

dimanche 2 février 2014

Lettre ouverte de l'An 2000 - Cavanna (1978) (avec Monique Atlan) / Stop Crève - Cavanna à la RTS (1977)

Quelques réflexions de François Cavanna (1923-2014) sur le vieillissement, la surpopulation, la connerie, sur l'avenir, sur l'An 2000 vu de 1975, qui ressemble bien à l'an 2000 vu de l'an 2000. Ces réflexions sont surtout un appel à l'imagination.       Transcription L’humour en l’an 2000. Est-ce que, dans 25 ans, l’homme saura toujours rire ? Peut-être, mais après tout, ce n’est pas sûr. Alors pour essayer d’en avoir une idée, Monique Atlan a interrogé le dessinateur et humoriste Cavanna, collaborateur entre... [Lire la suite]
lundi 6 mai 2013

OCLC/Miscellanées (1) - l'affiche du film - Floc'h (1997)

Si nous avons évoqué les chansons de la bande-annonce du film, les chansons du film et les chansons d'un sketch de Jamel, nous n'en avons pas fini pour autant avec les motifs du film d'Alain Resnais. Pendant encore quelques jours, nous allons évoquer quelques détails, quelques aspects du film. On ne peut pas parler d’On connaît la chanson sans évoquer les rapports artistiques entre Alain Resnais (né en 1922) et Floc’h (Jean-Claude Floch, né en 1953), l’auteur de l’affiche du film.Il faut préciser d'emblée que l'ensemble des... [Lire la suite]
samedi 16 mars 2013

OCLC 34/36 – J'veux pas qu'tu t'en ailles – Michel Jonasz (1977)

Une rengaine, c’est une chanson qu’on a beaucoup entendue malgré soi. Le film On connaît la chanson en est rempli de courts extraits. Il y en a de toutes les époques. Parfois, seules certaines générations s'en souviennent. A priori, aucun français ne connaissait toutes ces chansons en découvrant le film. Les auteurs du film sont de générations différentes (Resnais né en 1922, Bacri en 1951 et Jaoui en 1964). Chacun est venu avec des références que les autres ne connaissaient pas forcément. Cet hiver, nous allons visiter les trente-six... [Lire la suite]
vendredi 8 mars 2013

L'une chante, l'autre pas - Agnès Varda (1977) - le procès de Bobigny et Gisèle Halimi (1972)

1972 et le procès de Bobigny constituent l’une des dates clé* de l’histoire de la cause des femmes en France. Ce combat a été mené entre autre grâce aux compétences de Gisèle Halimi (née en 1927), avocate et militante féministe. Ce procès prévu à huis-clos a été voulu médiatique par l'avocate pour faire prendre conscience à l'opinion publique de la situation précaire dans laquelle la loi de 1920 qui punissait l’avortement a mis beaucoup de femmes. Elle raconte son engagement en général et cet événement en particulier (qu’elle... [Lire la suite]