mardi 2 août 2016

(17) 'Les Feuilles mortes' de Prévert & Kosma, par le Duško Gojković Quintet (1983)

Avec cette série de poèmes français interprétés par des artistes de l’espace (ex-)yougoslave, nous souhaitons à la fois évoquer des poètes et explorer une scène relativement inconnue de nous. Nous avons relevé près de trente adaptations ou évocations dont certaines sont des bijoux. N’hésitez pas à suggérer des titres. On les intègrera avec plaisir dans ce cycle. ******   Comme nous l'avons vu avec Jovan Maljoković & Ana Sofrenović et avec Arsen Dedić et comme on le verra encore à trois reprises, Autumn Leaves / Uvelo... [Lire la suite]

jeudi 21 juillet 2016

(9) 'La Ballade des pendus' de François Villon, par Sedmina (1993)

Avec cette série de poèmes français interprétés par des artistes de l’espace (ex-)yougoslave, nous souhaitons à la fois évoquer des poètes et explorer une scène relativement inconnue de nous. Nous avons relevé près de trente adaptations ou évocations dont certaines sont des bijoux. N’hésitez pas à suggérer des titres. On les intègrera avec plaisir dans ce cycle. ****** Dernier passage de Sedmina dans ce cycle, de nouveau avec François Villon (1431- disparu en 1463).   Nous avions déjà eu l'occasion d'écouter la Ballade des... [Lire la suite]
mercredi 20 juillet 2016

(8) ‘L’Oiseau bleu’ de Maurice Maeterlinck, par les acteurs du JDP (1993)

Avec cette série de poèmes français interprétés par des artistes de l'espace (ex-)yougoslave, nous souhaitons à la fois évoquer des poètes et explorer une scène relativement inconnue de nous. Nous avons relevé près de trente adaptations ou évocations (dont trois "Barbara" et six "les Feuilles mortes") dont certaines sont des bijoux. N'hésitez pas à suggérer des titres. On les intègrera avec plaisir dans ce cycle. ****** Certes L’Oiseau bleu n’est pas un poème mais une pièce de théâtre parue en 1908 de Maurice Maeterlinck... [Lire la suite]
lundi 12 mai 2014

34/45 – Je chante pour passer le temps – Léo Ferré (1961), Philippe Léotard (1993), Giovanni Mirabassi (2001)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître découvrons-les ensemble ******** [l'introduction est une rediffusion de la note consacrée à l'Etrangère, issu du même album] Léo Ferré chante Louis Aragon est l’un des premiers grands succès du chanteur près de quinze ans après le début de sa carrière.     Ce texte est tiré d’un volume d’Aragon intitulé Le Roman Inachevé. Ce roman... [Lire la suite]
mardi 25 mars 2014

Premier bilan : LES MORTS ONT PERDU LA GUERRE - Gébé (1973), Michael Kael & Groland - Benoît Delépine & Moustic (depuis 1992)

Pas de cinéclub la semaine prochaine, mais cette semaine a lieu le festival du film francophone. Lundi, nous avons fait une petite présentation de Louise-Michel ; Mercredi, nous ferons une petite présentation de Katerine, invité dans une scène du film de Benoît Delépine et Gustave Kervern. ******** Louise-Michel (2008), qui passe jeudi soir, donne l’occasion de situer l’humour de Benoît Delépine (né en 1958) et Gustave Kervern (né en 1962). L’une des filiations les plus revendiquées, c’est bien sûr celle de Hara-Kiri et... [Lire la suite]
mardi 4 juin 2013

OCLC/FT - 2/7 - J'appuie sur la gâchette - NTM (1993)

En parallèle avec le cycle consacré à Jacques Demy (voir cette note), la cinémathèque française organise un autre cycle intitulé Cinéma Français et Chansons (10 avril - 3 juin). Ce cycle a donné lieu à un article publié sur le site de la Cinémathèque française et consacré à "On Connaît la chanson". Il est dû à François Thomas, professeur à la Sorbonne et spécialiste de l’œuvre d’Alain Resnais. À cette occasion, il a étudié les archives de Sylvie Baudrot, script d’Alain Resnais sur ce film et sur de nombreux autres du réalisateur. On y... [Lire la suite]

mardi 28 mai 2013

"Pendant ce temps, à Vera Cruz" - La Cité de la peur - Alain Berbérian / Les Nuls (1993)

Ce sont les journées du Mexique à l’université.     On en trouvera le programme ici.     À cette occasion, nous diffusons une réplique célèbre du cinéma comique français. Le film dont elle est extraite est une parodie de thriller situé à Cannes. La séquence ci-dessous est totalement inattendue. Elle vient rompre l'action en laissant supposer un rebondissement. La suite prouvera que non.   Mise en ligne le 6 mars 2008 par Ltzz Elle est extraite de la Cité de la Peur (1993, Alain Berbérian),... [Lire la suite]
samedi 4 mai 2013

Les Pâques à New York (1/3) - Blaise Cendrars (1912), Arthur Honegger (1920) et le Quatuor Ludwig (1993)

Après un message sur Nicolas Bouvier, les Pâques nous fournissent l’occasion de parler d’un autre grand écrivain-voyageur suisse et parisien. Blaise Cendrars Blaise Cendrars (1887-1973) a composé ce poème en avril 1912 (il y a 101 ans et un mois), un texte parlant de façon profane de la religion et décrivant le New York cosmopolite et interlope des immigrés dont faisait partie l’écrivain européen. ------- Il y a plusieurs façons d’aborder un aussi long poème. - On peut s'y jeter dedans avec le risque de ne rien en saisir pour... [Lire la suite]
Posté par florianferre à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
dimanche 23 décembre 2012

OCLC 3/36 - Sous les jupes des filles– Alain Souchon (1993)

Une rengaine, c’est une chanson qu’on a beaucoup entendue malgré soi. Le film On connaît la chanson en est rempli de courts extraits. Il y en a de toutes les époques. Parfois, seules certaines générations s'en souviennent. A priori, aucun français ne connaissait toutes ces chansons en découvrant le film. Les auteurs du film sont de générations différentes (Resnais né en 1922, Bacri en 1951 et Jaoui en 1964). Chacun est venu avec des références que les autres ne connaissaient pas forcément. Cet hiver, nous allons visiter les trente-six... [Lire la suite]
samedi 26 mai 2012

"Non, je suis le Pape et j'attends ma sœur" - La Cité de la peur - Alain Berbérian / Les Nuls (1993)

En matière de référence culturelle, l’épilogue de cet épisode de Bref est remarquable. Le dialogue entre "Je" et Chantal Lauby est une référence à cette très courte séquence : Ajoutée par Adn476 le 6 janvier 2010 Karamazov - Vous êtes Odile Deray? Deray - Non, je suis le Pape et j'attends ma sœur, hum... (Il part, un peu perdu, elle le suit). C'est moi ! Karamazov - Ah !   Comme un très grand nombre de répliques de la Cité de la peur, une comédie familiale (Berbérian, 1993), toute une génération est capable de... [Lire la suite]