samedi 19 décembre 2015

Il est minuit Paris s'éveille - Yves Jeuland (2012)

Il est minuit paris s’éveille d'Yves Jeuland (né en 1968) nous donnera l'occasion de visiter le Paris d'après-guerre et le monde noctambule des spectacles et des cabarets parfois interlopes. Au sommaire de cette note : le synopsis et une transcription de la bande-annonce qui constituent un véritable name dropping, l'explication des couleurs de l'affiche, la chanson de Polo qui sert de générique et qui est elle-même réussie, une carte des cabarets parisiens... ***********     Synopsis Entre 1945 et 1968, plus... [Lire la suite]

samedi 21 novembre 2015

Qu’est-ce qu’une star ?/La différence entre le cinéma belge et le cinéma français… - Benoît Poelvoorde (2007)

Puisque l'on vient d'annoncer Rien à déclarer, film français dans lequel jouent beaucoup d’acteurs Belges. C’est peut-être une bonne occasion d’écouter l’exposé de Benoît Poelvoorde sur la différence entre un tournage français et un tournage belge.     Cette vidéo a eu un certain succès, elle a beaucoup été diffusée sur les réseaux sociaux, souvent avec le commentaire laconique habituel : "C'est exactement ça".   Mise en ligne le 30 juin 2009 par Patrick Barrabé "Caméra Subjective" Organisée par l’université... [Lire la suite]
samedi 27 décembre 2014

Jarmusch u Kinoteci (1) Les Chants de Maldoror - Lautréamont (1869)

À l’occasion de la rétrospective consacrée à Jim Jarmusch à la cinémathèque de Belgrade du 8 au 18 janvier 2015, voici une série de notes relevant quelques liens entre le réalisateur et la francophonie. Il sera question de littérature, de cinéma, de musique, de voyages et bien d’autres choses…   ********   Le premier film de Jim Jarmusch, Permanent Vacation, est sorti en 1980.     Le personnage principal, Allie, lit les Chants de Maldoror (1869), le chef d’œuvre du Comte de Lautréamont (pseudonyme... [Lire la suite]
vendredi 17 octobre 2014

Framboise - Boby Lapointe (1960), Quand Madelon - Bach (1914)

Tirez sur le pianiste (notre prochain cinéclub) a marqué la première apparition de Boby Lapointe (1922-1972) au cinéma et probalement son lancement puisqu’il a ensuite pu enregistrer son premier disque, un 45 tours, en 1960.   François Truffaut, amateur de chansons (il y en a beaucoup dans ses films) fréquentait les cabarets dont Le Cheval d’Or (5ème arrondissement) où il découvrit le chanteur Boby Lapointe.   C’est ce chanteur de cabaret qu’accompagne au piano Charles Koller (interprété par Aznavour) dans cette... [Lire la suite]
lundi 19 mai 2014

l'AdHM#22 - Mai 68 - "sous les pavés, la plage"

Dans l’Ascension du Haut-Mal, David B. revisite sa propre histoire et celle de sa famille. Certaines cases de cette œuvre permettront d'évoquer des éléments de littérature, de géographie, de musique, d'histoire, voire d'ésotérisme.   -------------------   En mai 1968, David B. avait 9 ans.     On voit un pavé littéralement passer au dessus de la tête de ces enfants.   -------------------   Le pavé est un symbole de mai 68.   Image arrachée ici   Le slogan suivant également :... [Lire la suite]
mercredi 24 juillet 2013

OCLC/Miscellanées (8) - Zazie dans le métro, le Panthéon et la Bourse du travail

Si nous avons évoqué les chansons de la bande-annonce du film, les chansons du film et les chansons d'un sketch de Jamel, nous n'en avons pas fini pour autant avec les motifs du film d'Alain Resnais. Pendant encore quelques jours, nous allons évoquer quelques détails, quelques aspects du film. Dans la séquence suivante, on retrouve Simon (André Dussolier) et Odile (Sabine Azéma) lors de la pendaison de crémaillère de celle-ci. Les invités admirent la vue magnifique sur Paris. Mais cette séquence ne vous rappelle rien ?   Un... [Lire la suite]

jeudi 18 juillet 2013

Zazie dans le métro - Raymond Queneau (1959), Louis Malle (1960)

La chanson de Philippe Katerine nous a donné envie de faire une série autour de l’expression assez vulgaire « mon cul » que l’on retrouve relativement souvent dans la culture populaire française. On retrouve cette expression dans l'une des répliques les plus célèbre de la littérature et du cinéma. Il s'agit de Zazie dans le métro. La réplique : "Napoléon, mon cul !"    Le roman de Raymond Queneau (1903-1976) est paru en 1959 chez Gallimard. Le film de Louis Malle (1932-1995) est sorti dans la foulée en 1960.... [Lire la suite]
mardi 11 juin 2013

OCLC/FT - 7/7 - François Thomas et "On connaît la chanson" - un article (2013) et une conférence (2008)

En parallèle avec le cycle consacré à Jacques Demy (voir cette note), la cinémathèque française organise un autre cycle intitulé Cinéma Français et Chansons (10 avril - 3 juin). Ce cycle a donné lieu à un article publié sur le site de la Cinémathèque française et consacré à "On Connaît la chanson". Il est dû à François Thomas, professeur à la Sorbonne et spécialiste de l’œuvre d’Alain Resnais. À cette occasion, il a étudié les archives de Sylvie Baudrot, script d’Alain Resnais sur ce film et sur de nombreux autres du réalisateur. On y... [Lire la suite]
mercredi 6 février 2013

Portrait d’un philosophe - Gaston bachelard (1961) - questions de Jean-Claude Bringuier

Aujourd'hui, 6 février, c'est la Saint Gaston. En serbe, le verbe filozofirati peut avoir une connotation péjorative et c’est bien dommage. En français on pourrait le traduire par « couper les cheveux en quatre ». Il n’y a rien à ajouter à la présentation que fait Jean-Claude Bringuier (1925-2010) de Gaston Bachelard (1884-1962) dans ce portrait diffusé dans un numéro de 5 colonnes à la une datant de 1961 si ce n’est l’importance du philosophe autant pour les questions d’épistémologie que de poétique. On ajoutera que né à... [Lire la suite]
lundi 30 juillet 2012

La Jetée - Chris Marker (1962)

Chris Marker (1921-2012) vient de disparaître laissant une œuvre expérimentale, riche et abondante. La Jetée (1962) by ElMariachi333 Ceci est l'histoire d'un homme marqué par une image d'enfance. La scène qui le troubla par sa violence, et dont il ne devait comprendre que beaucoup plus tard la signification, eut lieu sur la grande jetée d'Orly, quelques années avant le début de la troisième guerre mondiale. À Orly, le dimanche, les parents mènent leurs enfants voir les avions en partance. De ce dimanche, l'enfant dont nous... [Lire la suite]