dimanche 24 novembre 2013

8/45 - A message to you, Rudy - The Specials (1979), Dandy Livingstone (1967), Joe Strummer & the Mescaleros (2003)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble. --------------- Comment mesurer l’influence qu’ont pu avoir le ska, le rocksteady et le reggae sur des générations de musiciens français ? En tout cas, c’est l’une de celles que revendique La Tordue. A Message to you, Rudy fait partie des standards dont nous écouterons trois versions. Celle des Specials, groupe mentionné... [Lire la suite]

jeudi 14 novembre 2013

Entre ses mains - Anne Fontaine (2005)/La Grande Roue de Lille/Uncut - Dusapin (2009)/Four to the Floor - Starsailor (2004)

Dans Entre ses mains d’Anne Fontaine (née en 1959), on ira faire un tour à Lille (59), dans le Nord-Pas-de-Calais. Claire Gauthier, qui travaille pour une compagnie d’assurance, et Laurent Kessler, un vétérinaire, se sont rencontrés par hasard. Une relation s’installe alors que les médias s’intéressent à un tueur en série. Pour Claire, le doute commence à s’installer. Les personnages principaux sont interprétés par Isabelle Carré (née en 1971) et Benoît Poelvoorde (né en 1964). Nous retrouverons ce duo dans un film d'un genre tout... [Lire la suite]
mardi 24 septembre 2013

"ду лаит et agrésion visuele" - anonyme, Orange mécanique - Stanley Kubrick (1971), Anthony Burgess (1962)

Mostarska petlja, à Belgrade.  On peut y voir ce tag. Il dit ceci :  дулаит et agrésion visuele Il m'a paru d'abord parut énigmatique mais ce qu’il dit est intéressant. J’ai eu du mal à comprendre ce que signifiait la partie en cyrillique. Il m’a fallu la transcrire en lettres latines pour comprendre que c’était du français.  --------------- J’y ai vu une référence à Orange mécanique / Paklena Pomoranđa (A Clockwork orange, 1971) de Stanley Kubrick (1928-1999). Dans ce film, Alexandre Delarge, le... [Lire la suite]
samedi 31 août 2013

Le 31 du mois d’août - Marc Ogeret (1996)

Le 31 août (prononcé [ut]), on se souvient de la chanson intitulée le 31 du mois d’août (prononcé [aut]). Ce chant de marins est probablement plus connu sur les côtes (ou se transmet un intérêt certain pour le répertoire maritime) que dans les terres. Cette version a été interprétée par Marc Ogeret en 1996. Le répertoire de cet artiste, né en 1932 à Paris, comprend surtout des chansons libertaires, révolutionnaires, historiques et sociales. Ce sont ces deux derniers aspects qui justifient (s’il était besoin) son incursion dans le... [Lire la suite]
vendredi 12 juillet 2013

C'est extra - Léo Ferré (1969), Thiéfaine & Couture (1995) - Nights in White Satin - The Moody Blues (1967)

Il suffit de cliquer sur les tags pour se rendre compte que Léo Ferré (1916-1993) a souvent été cité sur ce blog –  déjà sept fois – ce qui fait probablement de lui le chanteur le plus cité ici, sans autres raisons que la loi des associations d'idées. Comme la commémoration est un sport national en France, nous l’évoquerons de nouveau à l’occasion du vingtième anniversaire de sa disparition (le 13 juillet 1993). Malgré mes presque treize ans d’alors, je me souviens de ce jour-là. L'été 68, album de Léo Ferré contenant C'est... [Lire la suite]
lundi 6 mai 2013

OCLC/Miscellanées (1) - l'affiche du film - Floc'h (1997)

Si nous avons évoqué les chansons de la bande-annonce du film, les chansons du film et les chansons d'un sketch de Jamel, nous n'en avons pas fini pour autant avec les motifs du film d'Alain Resnais. Pendant encore quelques jours, nous allons évoquer quelques détails, quelques aspects du film. On ne peut pas parler d’On connaît la chanson sans évoquer les rapports artistiques entre Alain Resnais (né en 1922) et Floc’h (Jean-Claude Floch, né en 1953), l’auteur de l’affiche du film.Il faut préciser d'emblée que l'ensemble des... [Lire la suite]

jeudi 25 avril 2013

Congrès mondial contre l'homophobie et la transphobie - Robert Badinter (2009)

Avec l’adoption de la loi sur le mariage civil mardi, une nouvelle étape a été franchie en France vers l’égalité et les droits des homosexuels. Vue du Ministère des Affaires étrangère sis 37, quai d'Orsaytrouvée ici Même si la personnalité de Robert Badinter (né en 1928) est surtout liée à son combat pour l’abolition de la peine de mort, il s’est aussi engagé contre l’homophobie, comme nous l’avons vu mercredi. Plus récemment, en 2009, il s’est exprimé à ce sujet lors du congrès mondial contre l'homophobie et la transphobie qui... [Lire la suite]
lundi 8 avril 2013

Miss Maggie – Renaud (1985)

Nous ne voulions pas parler de cette chanson aujourd'hui. Nous nous sommes dit que cette référence n’était pas très appropriée en ce jour. Pourtant il faut bien admettre que l’association d’idées est assez répandue de ce côté-ci de la Manche. En effet, à l’annonce du décès de Margaret Thatcher (1925 - 2013), beaucoup de Français ont partagé cette chanson de Renaud (né en 1952) sur les réseaux sociaux, comme un réflexe (d'autres ont préféré les Clash ou les Pogues). (pochette par Flitox,d'après un dessin de... [Lire la suite]
vendredi 15 mars 2013

« sensum exprimere de senso » - Simon Leys (1992)

La carrière de Simon Leys (né en 1935), par ailleurs écrivain, essayiste, sinologue, l’a aussi orienté vers la traduction de l’anglais ou du chinois vers le français. Dans une communication parue en 1992 (et que l’on peut lire ici dans son intégralité ou dans le recueil d'essai intitulé L'ange et le cachalot, Seuil, 1998), il fait part de son expérience et de ses réflexion sur la question. Dans ce texte nourri de nombreux exemples, il se référera à un autre grand traducteur français Maurice-Edgar Coindreau (1892-1990) qui aura... [Lire la suite]
jeudi 7 mars 2013

OCLC 30/36 – Ça (c’est vraiment toi) – Téléphone (1983)

Une rengaine, c’est une chanson qu’on a beaucoup entendue malgré soi. Le film On connaît la chanson en est rempli de courts extraits. Il y en a de toutes les époques. Parfois, seules certaines générations s'en souviennent. A priori, aucun français ne connaissait toutes ces chansons en découvrant le film. Les auteurs du film sont de générations différentes (Resnais né en 1922, Bacri en 1951 et Jaoui en 1964). Chacun est venu avec des références que les autres ne connaissaient pas forcément. Cet hiver, nous allons visiter les trente-six... [Lire la suite]