mardi 25 février 2014

l'AdHM#10 - Je fis un feu - Paul Éluard (1918), Julos Beaucarne (1975) / Psychananlyse du feu - Gaston Bachelard (1938)

  Dans l’Ascension du Haut-Mal, David B. revisite sa propre histoire et celle de sa famille. Certaines cases de cette œuvre permettront d'évoquer des éléments de littérature, de géographie, de musique, d'histoire, voire d'ésotérisme.   ------------------- Le soir, lorsque tout le monde est couché, je quitte ma chambre par la gouttière.Dans le jardin, je guette les bruits des animaux nocturne.Mon père a fait brûler des feuilles mortes. Les cendres sont chaudes, il y a encore des braises. "Je fis un feu, L’azur... [Lire la suite]
Posté par florianferre à 12:07 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

mercredi 11 septembre 2013

11/09/73 (1) - Lettre à Kissinger - Julos Beaucarne (1975)

Pourquoi se souvient-on du 11 septembre 1973, du coup d'État au Chili, de certains noms, encore quarante ans après ? On n’expliquera pas les raisons d’un tel retentissement dans la "Francophonie". On en constatera simplement l'écho contenu dans certaines œuvres d’artistes (déjà mentionnés ici pour la plupart). Ces chansons, ces sketches, ces films, ces dessins nous ont contribués à rendre familiers des noms pourtant lointains. Cette chanson de Julos Beaucarne (né en 1936) est extraite de Chandeleur Septante Cinq (75). Cette chanson... [Lire la suite]
Posté par florianferre à 12:21 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
vendredi 11 mai 2012

La Raison du plus faible (3) - Li ptite gayolle - Julos Beaucarne (1981)

Il n’y a pas que des références "frânçâises" dans le film franco-belge qu’est La Raison du plus faible. Il y a aussi un contexte wallon avec l’accent de Robert (Claude Semal), la sidérurgie moribonde et l’usine Jupiler ou travaille Marc (Lucas Belvaux). C’est une marque de bière industrielle dont le site internet n’est accessible qu’à ceux qui se prétendent majeurs. Surtout, il y a cette chanson wallonne que chantent tous ces personnages réunis pour manger "des moules et puis des frites". C’est La Petite Gayolle qui est créditée... [Lire la suite]
Posté par florianferre à 10:26 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,