samedi 28 février 2015

Speakerine : Deux jours à tuer - Jérôme Niel (2015)

Deux jours à tuer, le titre du film de Jean Becker évoqué hier, est aussi une expression composé d’une période généralement assez courte et de la locution à tuer. "Deux heures à tuer", ce sont deux heures pour lesquelles il faut trouver une occupation. « J’ai deux heures à tuer » signifie « il faut que je trouve quelque chose à faire pendant les deux heures qui viennent ».    ************   On peut aussi prendre ce titre de façon littérale et absurde comme l’a fait l’humoriste Jérôme Niel (né en... [Lire la suite]

vendredi 7 mars 2014

La Dictée de Bernard Pivot (depuis 1985) / "La Dictée de Bernard Pivot" - François Pérusse (1997)

Information ******************************************* Venez tester vos connaissances du français de manière ludique ! Mardi 11 mars - 18h30 Filozofski fakultet, Dr Zorana Đinđića 2, Salle 25 La dictée francophone est ouverte à tous ceux qui souhaitent jouer avec la langue et se mesurer aux subtilités de l’orthographe et de la grammaire françaises. Juniors, étudiants et seniors, tous les participants seront les bienvenus. Les lauréats de chaque catégorie seront récompensés par des livres, des CD, des dictionnaires… La... [Lire la suite]
dimanche 9 février 2014

16/45 - La Chanson de Prévert - Serge Gainsbourg (1961), Sambassadeur (2005), Bénabar & Shy'm (2011)

L’Heureux mix (2003) de la Tordue est un mélange des paroles de plusieurs chansons ayant marqué les auteurs sur une musique originale. Comme ils ne sont pas les seuls à les connaître, découvrons-les ensemble. ******** Serge Gainsbourg (1928-1991) est l’un des interprètes les plus présents de l’Heureux mix avec quatre citations.       Avec Padam padam, Chanson pour l’Auvergnat, et d’autres, on s’aperçoit que beaucoup de chansons parlent de chansons. Bon. Ceci étant posé, combien de chansons parlent d’une chanson... [Lire la suite]
jeudi 13 décembre 2012

Coluche et les Restos du Cœur (depuis 1985)

« Quand il y a des excédents de nourriture et qu’on les détruit pour maintenir les prix sur le marché, on pourrait les récupérer et on essaiera de faire une grande cantine pour donner à manger à tous ceux qui ont faim. » C’est cette idée de Coluche (1944 - 1986) qui a déclenché le projet des Restos du Cœur sur lequel il s’explique lors de son lancement en 1985. Transcription Pierre Mauroy – Alors concrètement, comment ça se passe ?Coluche – On a besoin concrètement de services municipaux dans le  genre locaux... [Lire la suite]