vendredi 7 octobre 2016

Adieu Gary Cooper - Romain Gary (1965), Stanko Zavitch, le séisme de Skopje

Adieu Gary Cooper a paru d'abord en 1965 en anglais (américain) sous le titre Ski Bum, puis en 1969, chez Gallimard. Il raconte l'histoire de Lenny, réfugié états-unien en Suisse (Genève).     On le doit à Romain Gary (1914-1980) écrivain alors en disponibilité de la diplomatie française. Cette expérience nourrit ce roman.   Photo trouvée sur ce site.   Le livre est disponible à l'Institut Français de Belgrade (avec en couverture un dessin de Moebius).   ******  L'extrait choisi se situe au... [Lire la suite]

samedi 22 novembre 2014

Voyage en Orient - Gérard de Nerval (1851) - II. — Un village mixte

À l’occasion d’une diffusion prochaine de Et maintenant, on va où (2011) de Nadine Labaki (née en 1974), qui raconte l'histoire d'un village libanais mixte, voici un texte de Gérard de Nerval (1808-1855), écrivain français, qui rapporte la description d'un village mixte du même pays dans la première moitié du XIXème siècle.   Cette description fait partie d'un ouvrage intitulé Voyage en Orient (1851).       Ce texte fait référence a des rivalités entres Druzes (des musulmans) et les Maronites (des... [Lire la suite]
mardi 25 mars 2014

Premier bilan : LES MORTS ONT PERDU LA GUERRE - Gébé (1973), Michael Kael & Groland - Benoît Delépine & Moustic (depuis 1992)

Pas de cinéclub la semaine prochaine, mais cette semaine a lieu le festival du film francophone. Lundi, nous avons fait une petite présentation de Louise-Michel ; Mercredi, nous ferons une petite présentation de Katerine, invité dans une scène du film de Benoît Delépine et Gustave Kervern. ******** Louise-Michel (2008), qui passe jeudi soir, donne l’occasion de situer l’humour de Benoît Delépine (né en 1958) et Gustave Kervern (né en 1962). L’une des filiations les plus revendiquées, c’est bien sûr celle de Hara-Kiri et... [Lire la suite]
lundi 16 avril 2012

Le Superman noir - Thomas N'gijol (2007)

Dans cet épisode de Bref, on rencontre dans un bowling Thomas N’Gijle, lancé sur le Jamel Comedy Club de Jamel Debouze. Selon N’Gijole, ce tremplin, c’est en fait "un Arabe qui utilise un noir pour faire rire des blancs, c'est l'intégration". Ce sketch parle de style vestimentaire et des dictatures africaines. Il parle d’injustice et de racisme. Il utilise aussi différents parlers. Le Superman Noir par WARREN78 La transcription :    Salut les mecs, ça fait plaisir, putain, vous êtes au top, vous êtes au top. Alors moi,... [Lire la suite]