vendredi 22 juillet 2016

(10b) 'Capitale de la douleur' de Paul Éluard dans Alphaville (1965)

Par le biais du morceau de Laibach nous venons d'évoquer le rôle joué par Capitale de la Douleur (1946) de Paul Éluard (1895-1952) dans Alphaville (1965) de Jean-Luc Godard (né en 1930).    Image trouvée ici.   Dans son mémoire déjà cité hier (Jean-Luc Godard, cinéaste-écrivain, De la citation à la création, présence et rôle de la littérature dans le cinéma de Jean-Luc Godard de 1959 à 1967), Julien d’Abrigeon (poète et écrivain né en 1973) écrit ceci : Le texte lu a aussi un rôle dramatique dans Alphaville.... [Lire la suite]

vendredi 22 juillet 2016

(10) ‘Capitale de la douleur’ de Paul Eluard, par Laibach (1992) & Alphaville - Godard (1965)

Avec cette série de poèmes français interprétés par des artistes de l’espace (ex-)yougoslave, nous souhaitons à la fois évoquer des poètes et explorer une scène relativement inconnue de nous. Nous avons relevé près de trente adaptations ou évocations dont certaines sont des bijoux. N’hésitez pas à suggérer des titres. On les intègrera avec plaisir dans ce cycle. ******   Nous profitons du morceau de Laibach pour parler de Paul Éluard (1895-1952).     En effet dans Le Privilège des morts, le titre de son recueil... [Lire la suite]
jeudi 29 octobre 2015

Elle était si jolie (Barrière 1962) chez Honoré, Ma môme (Ferrat 1962) et As tears go By (Faithfull 1966) chez Godard

Le cinéaste Christophe Honoré (né en 1970) cite beaucoup dans ses films. Il cite notamment la Nouvelle Vague. Cette scène extraite de La Belle Personne, dans laquelle Junie (Léa Seydoux) écoute dans un café une chanson d’Alain Barrière, rappelle deux scène de films de Jean-Luc Godard, chacune illustrée par une chanson. Godard étant un citateur réputé, Christophe Honoré devient un méta-citateur. Au sommaire de cette note : La chanson d’Alain Barrière (né en 1935) dans sa version française puis dans sa version yougoslave,... [Lire la suite]
vendredi 21 juin 2013

Sous le soleil exactement - Anna Karina (1967), Serge Gainsbourg (1969)

Pour fêter l'été, voici un extrait, situé vers le début, de la comédie musicale Anna (1967) avec Anna Karina dans le rôle-titre.   Pochette du trente-trois toursAvec Anna Karina(qui ne se considère pas comme une chanteuse).   Les paroles et la musique sont de Serge Gainsbourg(ici avec Anna Karina).   Anna Karina et Jean-Claude Brialy   La réalisation de ce film (sorti en DVD)est de Pierre KoralnikDe gauche à droite :Serge Gainsbourg, Anna Karina, Jean-Claude Brialy Les dialogues sont de Jean-Loup Dabadie... [Lire la suite]