samedi 10 mai 2014

Daddy's gone - No Smoking Orchestra (1998), Style Musette - Verchuren (1953), Caravane - Vaissade, Reinhardt (1953)

Mardi prochain à la cinémathèque de Belgrade, on joue Chat noir, chat blanc, (Црна мачка, бели мачор, Emir Kusturica, 1998). Je l’avais mentionné dans la liste des films plus ou moins liés à la francophonie parce que je savais qu’il a été coproduit par la France.     Mais ce n’est pas tout. La bande originale contient une piste qui me paraissait typiquement française, illustrée d'un accordéon. Ce morceau s’intitule Daddy’s gone.   Ajoutée le 21 mars 2010 par Lucarda Pessoa   ********   Je ne... [Lire la suite]

jeudi 15 novembre 2012

Papa est en voyage d'affaires - Emir Kusturica - Une critique de Serge Daney (1985)

Serge Daney (1944 – 1992) a travaillé pour les cahiers du cinéma où il a été rédacteur en chef (1973 – 1981). Il est ensuite entré à Libération, journal pour lequel il a écrit une série d’articles et de critiques de films publiés dans les deux volumes de Ciné journal. © 1998 Cahiers du cinéma L’article suivant, paru aussi dans Libération, parle d’Otac na službenom putu (1985) d’Emir Kusturica. Outre le fait d’offrir un regard sur le cinéma du jeune réalisateur, le texte exprime aussi le point de vue d’un critique français (voire... [Lire la suite]
vendredi 25 mai 2012

Kusturica chez les Guignols (2005)

Le festival de Cannes (06) a commencé la semaine dernière et nous n’en parlions pas. Comme chaque année, les émissions de Canal plus sont présentes sur la Croisette. On retrouve donc les guignols dont l’une des pratiques les plus fréquentes est le running gag. Une même situation peut-être déclinée à l’infini. Par exemple, en 2005, alors qu’Emir Kusturica était président du jury, chaque jour, la marionnette du journaliste Laurent Weil essaie d’interviewer celle du réalisateur. Il n’y arrive jamais, comme on peut le voir dans ces... [Lire la suite]