samedi 25 janvier 2014

Pochettes de disques - Le B du Chat et Les Chats Pelés (1995-2006)

  Benoît Morel (né en 1964), membre du groupe, a signé les illustrations et les pochettes de tous les albums de La Tordue sous le nom du B. du Chat.     Cette signature fait référence aux Chats Pelés, collectif graphique fondé en 1984 auquel il a appartenu et auquel on l’identifie encore bien qu'il l'ait quitté en 1998.   Le style des Chats Pelés serait l’équivalent graphique de tout un pan de la chanson française apparu dans les années 90. Ce collectif est d’ailleurs l’auteur de toutes les pochettes des... [Lire la suite]

dimanche 22 septembre 2013

Le 22 septembre - Brassens(1968), Deux escargots s'en vont à l'enterrement - Les Frères Jacques(1949), Là-bas - Mano Solo(2000)

Aujourd’hui, c’est le 22 septembre. Comme Georges Brassens (1921-1981), on devrait avoir toutes les raisons de « s’en foutre ». Pourtant, on va s’y intéresser, ne serait-ce que pour ajouter celle-ci à notre collection de chansons d’automne (après celles de Verlaine et Gainsbourg). Puis nous inscrirons cette chanson dans une perspective intertextuelle (et pourquoi pas !) avec une chanson de Jacques Prévert et une autre de Mano Solo. Voici en tout cas la chanson de Brassens. Mise en ligne le 22 septembre 2008 par... [Lire la suite]
jeudi 24 mai 2012

Barrío Barbès-Clichy (contigo) - Mano Solo & Balbino Medellin (1995, 2004)

Vendredi 1er juin aura lieu à Novi Sad (Klub Maska) un karaoke – español y francès. C’est l’occasion de parler de quelques rencontres pop francophones et hispanophones. Mano Solo (1963-2010) n'a pas d'origine espagnole particulière (son vrai nom est Emmanuel Cabut), alors pourquoi a-t-il éprouvé le besoin de chanter en espagnol ? Une chose est certaine : c’est l’une des nombreuses langues de Paris en général, et du 18e arrondissement en particulier. Tout le monde a oublié qui était Armand Barbès (je ne l’apprends qu’à l’occasion de... [Lire la suite]
lundi 23 avril 2012

Il ne suffit pas - Mano Solo et les Frères Misères (1996)

Il fut un temps où nombre d’artistes populaires se liguaient contre le FN (Front National). C’était le temps de Jean-Marie Le Pen. Aujourd’hui, celui de Marine Le Pen, la mobilisation semble moindre. Pourtant, comme le montrent les résultats du premier tour (18%), le parti continue de progresser de façon inquiétante. Mano Solo n’est pas un chanteur qui s’est beaucoup préoccupé de politique. Mais Les frères misères (1996) de formation spécifiquement punk s’est attaqué à l’extrême droite, au gouvernement Chirac alors tout frais et a... [Lire la suite]