samedi 10 mai 2014

Daddy's gone - No Smoking Orchestra (1998), Style Musette - Verchuren (1953), Caravane - Vaissade, Reinhardt (1953)

Mardi prochain à la cinémathèque de Belgrade, on joue Chat noir, chat blanc, (Црна мачка, бели мачор, Emir Kusturica, 1998). Je l’avais mentionné dans la liste des films plus ou moins liés à la francophonie parce que je savais qu’il a été coproduit par la France.     Mais ce n’est pas tout. La bande originale contient une piste qui me paraissait typiquement française, illustrée d'un accordéon. Ce morceau s’intitule Daddy’s gone.   Ajoutée le 21 mars 2010 par Lucarda Pessoa   ********   Je ne... [Lire la suite]

jeudi 6 juin 2013

OCLC/FT - 4/7 - Histoire de voir - Henri Garat (1931)

En parallèle avec le cycle consacré à Jacques Demy (voir cette note), la cinémathèque française organise un autre cycle intitulé Cinéma Français et Chansons (10 avril - 3 juin). Ce cycle a donné lieu à un article publié sur le site de la Cinémathèque française et consacré à "On Connaît la chanson". Il est dû à François Thomas, professeur à la Sorbonne et spécialiste de l’œuvre d’Alain Resnais. À cette occasion, il a étudié les archives de Sylvie Baudrot, script d’Alain Resnais sur ce film et sur de nombreux autres du réalisateur. On y... [Lire la suite]
mardi 5 mars 2013

OCLC 29/36 – C'est dégoutant mais nécessaire – René Koval (1934)

Une rengaine, c’est une chanson qu’on a beaucoup entendue malgré soi. Le film On connaît la chanson en est rempli de courts extraits. Il y en a de toutes les époques. Parfois, seules certaines générations s'en souviennent. A priori, aucun français ne connaissait toutes ces chansons en découvrant le film. Les auteurs du film sont de générations différentes (Resnais né en 1922, Bacri en 1951 et Jaoui en 1964). Chacun est venu avec des références que les autres ne connaissaient pas forcément. Cet hiver, nous allons visiter les trente-six... [Lire la suite]
jeudi 7 février 2013

OCLC 23/36 – Quand on perd la tête – Dranem (1933)

Une rengaine, c’est une chanson qu’on a beaucoup entendue malgré soi. Le film On connaît la chanson en est rempli de courts extraits. Il y en a de toutes les époques. Parfois, seules certaines générations s'en souviennent. A priori, aucun français ne connaissait toutes ces chansons en découvrant le film. Les auteurs du film sont de générations différentes (Resnais né en 1922, Bacri en 1951 et Jaoui en 1964). Chacun est venu avec des références que les autres ne connaissaient pas forcément. Cet hiver, nous allons visiter les trente-six... [Lire la suite]