jeudi 11 août 2016

(24) 'Puisque j'ai mis ma lèvre à ta coupe encor pleine' de Victor Hugo, par Ibrica Jusić (1977)

Avec cette série de poèmes français interprétés par des artistes de l’espace (ex-)yougoslave, nous souhaitons à la fois évoquer des poètes et explorer une scène relativement inconnue de nous. Nous avons relevé près de trente adaptations ou évocations dont certaines sont des bijoux. N’hésitez pas à suggérer des titres. On les intègrera avec plaisir dans ce cycle. ******   La dernière fois qu'un nouveau poète a fait son entrée dans ce cycle, c'était Louis Aragon, il y a deux semaines. C'est à Victor Hugo (1802-1885) que l'on... [Lire la suite]