dimanche 29 juin 2014

Ils sont moches (1970), Vive les vacances (1979) - Reiser

 Nous reprenons la petite série estivale initiée l’an dernier avec Pierre Desproges, Raymond Borde et Gilles Deleuze. C’est une série pour s’amuser à détester l’été, les touristes (et puis l’humanité, tant qu’à faire). Reiser et les vacances, cela mérite également une petite série que nous avons commencée lundi.   ***************   Concluons cette mini série autour de Reiser (1941-1983) et les vacances avec deux couvertures d'albums liées au thème.    ***************   Le premier album est l'un... [Lire la suite]
Posté par florianferre à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

jeudi 26 juin 2014

La famille Oboulot en vacances - Reiser (1978, 1989)

 Nous reprenons la petite série estivale initiée l’an dernier avec Pierre Desproges, Raymond Borde et Gilles Deleuze. C’est une série pour s’amuser à détester l’été, les touristes (et puis l’humanité, tant qu’à faire). Reiser et les vacances, cela mérite également une petite série que nous avons commencée lundi.   ***************   Cet auteur de dessins « bêtes et méchants » a pu être sollicité par des médias dits respectables. Sans l’avoir recherché, Reiser (1941-1983) a également publié dans le Nouvel... [Lire la suite]
mercredi 25 juin 2014

Reiser et l'énergie solaire - Télévision (juin 1977, août 1979) - Pif Gadget (août 1978)

 Nous reprenons la petite série estivale initiée l’an dernier avec Pierre Desproges, Raymond Borde et Gilles Deleuze. C’est une série pour s’amuser à détester l’été, les touristes (et puis l’humanité, tant qu’à faire). Reiser et les vacances, cela mérite également une petite série que nous avons commencée avant-hier.   ***************   Reiser (1941-1983) disait dans le document visionné hier que, passionné par son travail, il n’éprouvait pas le besoin de rester sur une plage. La maison de Reiser ce situe dans un... [Lire la suite]
mardi 24 juin 2014

Le Crayon entre les dents - Reiser à Blankenberge (1976)

 Nous reprenons la petite série estivale initiée l’an dernier avec Pierre Desproges, Raymond Borde et Gilles Deleuze. C’est une série pour s’amuser à détester l’été, les touristes (et puis l’humanité, tant qu’à faire). Reiser et les vacances, cela mérite une petite série que nous avons commencée hier.   ***************   En Flandre-Occidentale, au bord de la mer du Nord, se situe Blankenberge, une station balnéaire très fréquentée.     L'atmosphère de cette station balnéaire peut évoquer Budva. ... [Lire la suite]
jeudi 19 juin 2014

"On devrait toujours mal accueillir les touristes" - Reiser (1976)

Nous reprenons la petite série estivale initiée l’an dernier avec Pierre Desproges, Raymond Borde et Gilles Deleuze. C’est une série pour s’amuser à détester l’été, les touristes (et puis l’humanité, tant qu’à faire). *************** Jean-Marc Reiser (1941-1983) est l’auteur de dessins et de planches férocement drôles et intelligentes. Image trouvée ici C’est peu de dire qu’il manque, pourtant son œuvre perdure, n’ayant perdu ni de son mordant ni de son acuité. Cette planche parue dans Hara Kiri ou bien Charlie Hebdo (je ne sais... [Lire la suite]
Posté par florianferre à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 2 février 2014

Lettre ouverte de l'An 2000 - Cavanna (1978) (avec Monique Atlan) / Stop Crève - Cavanna à la RTS (1977)

Quelques réflexions de François Cavanna (1923-2014) sur le vieillissement, la surpopulation, la connerie, sur l'avenir, sur l'An 2000 vu de 1975, qui ressemble bien à l'an 2000 vu de l'an 2000. Ces réflexions sont surtout un appel à l'imagination.       Transcription L’humour en l’an 2000. Est-ce que, dans 25 ans, l’homme saura toujours rire ? Peut-être, mais après tout, ce n’est pas sûr. Alors pour essayer d’en avoir une idée, Monique Atlan a interrogé le dessinateur et humoriste Cavanna, collaborateur entre... [Lire la suite]
mercredi 17 juillet 2013

Sur la commode - Jeanne Aubert (1937), Mon cul sur la commode - Delfeil de Ton (2013)

La chanson de Philippe Katerine nous a donné envie de faire une série autour de l’expression assez vulgaire « mon cul » que l’on retrouve relativement souvent dans la culture populaire française. Magnifique chanson de Jeanne Aubert (1900–1988) qui joue avec l’expression « Mon cul sur la commode », expression déjà ancienne. L’habitude existait jadis d’ajouter un couplet patriotique à certaine chanson. Dans les derniers temps de cette habitude (vers les années 30, me semble-t-il) elle était évidemment parodique. ... [Lire la suite]
vendredi 23 décembre 2011

Le Père Noël est une ordure - Le théâtre du splendide (1979), Patrice Leconte (1982)

"Je vais les remiser par devers moi." Je n’ai pas consulté les programmes des chaînes de télévisions françaises, mais il y a fort à parier qu’on y diffuse une nouvelle fois le Père Noël est une ordure.* Cette comédie, adaptée d’une pièce de théâtre, raconte la soirée de Noël de l’équipe d’une permanence de SOS détresse-amitié, une agence dont le but est d’aider les gens en détresse par téléphone. Beaucoup des répliques de ce film sont pass­ées dans le langage courant. On peut trouver un extrait du texte de cette scène dans la... [Lire la suite]
Posté par florianferre à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,