jeudi 12 janvier 2017

Nationale 7 - Charles Trénet (1956), The Honeymoonkillers (1981), Les Poubelles Boys (1994) et Stereo Total (2001)

Annonçons la prochaine exposition de l'Institut Français de Novi Sad, et diffusée ici. On en reproduit le texte ci-dessous. ****** MAGISTRALA 7 ILI UMETNOST PUTOVANJA Pedesetih godina prošlog veka, zahvaljujući legendarnoj magistrali broj 7, koji vodi od Pariza do Mentona, do same granice sa Italijom, putovanje je po prvi put postalo pravi ritual, način života. Građansko društvo je doživelo svoj procvat: nastala je institucija godišnjeg odmora, modu je obeležio bikini, običan čovek je osetio slobodu... Novi talas je zapljusnuo... [Lire la suite]

dimanche 19 mai 2013

Je chante - Charles Trénet (1938)

Charles Trénet (1913-2001) aurait eu cent ans hier. Expositions, retrospectives, spectacles se déroulent Narbonne (11), sa ville natale, et Paris. Charles Trénet par Jean Cocteau Nous n'essaierons pas de présenter en si peu de lignes ce personnage admiré des surréalistes et de Jean Cocteau (1889-1963) qui a fait son portrait. Nous dirons que sa carrière a « explosé » dans les années trente dans un contexte ou le jazz a commencé à alimenter la chanson de variété parisienne. Charles Trénet n’était pas le seul. Il a fait... [Lire la suite]
Posté par florianferre à 01:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,