Avec La Bûche de Danièle Thompson (née en 1942), on ira faire un tour dans le Paris décoré des fêtes de fin d’année et de découvrir quelques traditions culinaires de Noël.

On découvrira aussi des éléments de la culture de Russes immigrés en France au début du siècle, notamment par les musiques traditionnelles yiddishes et tziganes arrangées par Michel Legrand et interprétées par Svetlana de Loutchek.

 

1999 La buche DP (1)
(Image trouvée ici)

Dans le dessin de cette affiche, on aura peut-être reconnu le style de Jean-Louis Floc’h, également l’auteur de l’affiche d’On connaît la chanson (1997) d'Alain Resnais.

Comme le montre l'affiche avec tous ces personnages, c’est un film choral. C’est à dire que c’est un film qui raconte l’histoire de plusieurs personnages qui ont des liens entre eux.

Celui-ci raconte l’histoire d’une famille composée de trois soeurs (interprétées par Charlotte Gainsbourg, Emmanuelle Béart et Sabine Azéma) et de leurs parents divorcés (Claude Rich et Françoise Fabian). Vont-ils se réunir pour cette fête ?

Danièle Thompson a aussi écrit le scénario de Ceux qui m'aiment prendront le train (1998) de Patrice Chéreau, un autre film choral.

Transcription

La Bûche

Sabine Azéma

Louba – Ah, ça, c’est Noël, ouais. J’ai encore tous les cadeaux à acheter. J’ai pas d’argent, pas d’idées. J’ai rien.

Emmanuelle Béart

Sonia – L’année dernière on a fait café, tu te souviens ? Cette année, j’avais envie de faire un truc un peu design, une bûche, assortie au décor.

Charlotte Gainsbourg

Milla – Et la bûche, t’as vu ce qu’elle nous a pompés avec la bûche. Et les décorations...

Louba – Oh ! C’est pas vrai, j’ai oublié les truffes.
Sonia – C’est une catastrophe.

Louba – Y aura tes filles, tes petits-enfant, qui sont aussi, je te signale, ses filles à elle, ses petits-enfants à elle.

Milla – Et tu as envie d’y aller ?
Stanislas – Si elle est là, c’est hors de question.

Claude Rich

Stanislas – Tu as perdu confiance en toi, tu as perdu le feu sacré. Tu as tout abandonné. Quel gâchis ! Tout ça pour...
Yvette – On ne parle pas de lui, on a dit.

Françoise Fabian

Jean-Pierre Darroussin

Joseph – Je ne sais pas ce qui m’a pris, ça faisait dix fois qu’elle me disait « t’es content de voir ton père ? ». Je lui dis « ça veut dire quoi mon père, vous avez couché ensemble tous les deux, une fois ? »

Christopher Thompson

Gilbert – Oui on parle, on est un couple malgré tout, tous les deux. On parle, on fait l’amour, on rit.

Louba – On la rouvre ?
Sonia – T’es conne ou quoi ?! J’avais tout mis, tout là, tous les ingrédients.

La Bûche, une comédie de Danièle Thompson

Sonia – Joyeux Noël – Joyeux Noël à tous !

Le 24 novembre

 

***********

 

Question tradition culinaire, on mentionnera la bûche qui selon le contexte évoquera ceci...

14453098-buche-de-bois-que-le-bois-du-feu-devant-un-fond-blanc

... ou cela ...

buche-de-noel

 

***********

 

On mentionnera aussi la dinde farcie aux truffes.

la-buche-de-daniele-thompson-10893309ctblj_1713

C’est ceci que dans, la scène suivante, Sonia (Emmanuelle Béart) souhaite préparer.

dinde-truffe

 

***********

 


La Bûche - Bande annonce FR par _Caprice_

Transcription

Sonia – Joyeux Noël – Joyeux Noël à tous !

Louba – Oh ! C’est pas vrai, j’ai oublié les truffes.
Sonia – C’est une catastrophe. Sans truffes, c’est plus truffé : c’est plus Noël.
Louba – On la rouvre ?
Sonia – Je viens de mettre vingt minutes à la fermer. T’es conne ou quoi ?! J’avais tout mis, tout là, tous les ingrédiints.
Louba – « Ingrédients. »
Sonia – Oui, bon, quoi « ingrédients ». T’es prof de russe ou t’es prof de français ?
Louba – Je suis prof de russe.
Sonia – Eh ben rouvre la toi-même. T’es chiante ! À quoi tu penses ?
Louba – He ben à autre chose !

La Bûche, un film de DANIÈLE THOMPSON

Louba – Bon, ben, on a un problème pour le 24.