Dans cet épisode de Bref, on ne voit qu’Éric Judor, connu surtout pour son duo avec Ramzy Bedia, bouger les lèvres pendant que "je" parle.

Duo lunaire, Éric & Ramzy font rire par leur naïveté, leur gaucherie, leur non-sens et leurs difficultés à maîtriser le langage.

hqdefault e & r

Dans Les Mots d’Éric & Ramzy, série diffusée sur M6 à leurs débuts télévisuels, ils expliquaient un mot qu’ils ne comprenaient pas en essayant de l’interpréter. On pouvait ainsi apprendre des mots tels que hyperbole, philatelliste, sarcasme ou, comme ici, castagnettes :


Ajoutée par hulki63 le 16 avril 2009

Transcription :

Éric et Ramzy - Bonsoir monsieur Éric et Ramzy, bonsoir.

Ramzy - Bonsoir mesdames et messieurs, ce soir, ensemble, nous allons essayer d’apprendre un mot. Ce mot, nous ne le connaissons pas, ni vous, ni nous. Ce mot, cependant, mesdames et messieurs, nous allons essayer de l’apprendre ensemble. Ce nouveau mot, mesdames et messieurs, le mot de ce soir est… atention…

Éric - Castafiore !

Ramzy - Non euh non

Éric - Castaldi !

Ramzy - Non Castagnette … C A S T Nj E T

Éric - Très bien prononcé ! Commencez la définition s’il vous plaît.

Ramzy - Mais c’est très facile Éric, pour expliquer castagnette, pour cela, mettons-nous en situation. La situation : Éric.

Éric - Oui.

Ramzy – Alors, votre maison, vous en êtes où ?

Éric - Vous parlez de celle dans le sud de la France ?

Ramzy - Oui.

Éric - Que j’ai mis 22 ans à construire ?

Ramzy - (en aparté) Il avait commencé à l’âge de 6 mois.

Éric - Vous vous souvenez des fenêtres ?

Ramzy - Ouais.

Éric - Elles étaient en marbre.

Ramzy - Elles étaient vachement belles.

Éric - Elles étaient superbes.

Ramzy - Il y avait une moquette en cuir à l’intérieur.

Éric - J’avais mis des petits pots de caviar partout dans la maison.

Ramzy - Ouais, on se servait comme on voulait.

Éric - Les invités venaient, mangeaient.

Ramzy - C’était bien.

Éric - Elle était géniale.

Ramzy - Comment ça « elle était » ? Attendez, pourquoi vous en parlez au passé, là ?

Éric - Mais parce qu’elle a brûlé. Hier soir, tout a brûlé.

Ramzy - Non ! C’est pas p…

Éric - Mais si.

Ramzy - Oh non.

Éric - Mais si, elle a brûlé.

Ramzy - Oh non, c’est pas p…

Éric - Mais non c’est pas grave…

Ramzy - Comment ça, « c’est pas grave » ?

Éric - Mais c’est pas grave, Ramzy, c’est pas grave… c’est pas grave.

Ramzy - (au public) Il joue donc des castagnettes.

Éric - C’est vrai, ma maison a brûlé, mais (quelque chose entre castagnette et qu’à cela ne tienne) j’en construirai une autre.

Éric et Ramzy - Nous ne voyons pas d’autres explications.

Éric - Je pourrais en construire une dans une autre matière…