Les différentes versions de cette chanson italienne nous ont donné envie d’explorer les adaptations franco-serbes dans le sens large de ces trois termes.

On commence par un tout autre genre avec le groupe (ou collectif) Sexion d’assaut qui chante Désolé et Mile Kitić qui raconte avec exactement les mêmes arrangements une histoire tout à fait différente sous le titre Paklene Godine (Années Infernales). Il n’y a qu’à comparer l’histoire de ces jeunes un peu paumés et celle de cette jeune femme soumise dont la vie est gâchée.

Les deux chansons sont problématiques par endroit. Malgré leur violence plus ou moins sourde, elles ont le mérite d’exprimer un certain malaise.

Le lexique de la chanson française m'a parfois posé des problèmes. L’orthographe n’est pas fixée, j’ai adapté les paroles trouvées sur la toile aux explications trouvées sur le net. Il est intéressant de voir que le langage et les thématiques évoluent. En plus du verlan et de l’argot, on trouvera de l’arabe (pour les thèmes religieux avec dîn et kouffar) et du peul.


Mise en ligne le 18 mars 2011 par sexiondassautVevo

[Intro: Maitre Gims]

J’ai préféré partir et m’isoler
Maman comment te dire, je suis désolé
La conseillère m’a clairement négligé
Et moi comme un te-bê j’ai dit : "Ok !"
Et tous les jours je pense à arrêter
Les gens veulent faire de moi une entité
J’vais tout plaquer,
Je ne suis qu’un homme je vais finir par clamser

[Refrain X2: Maitre Gims]

Et j'ai dû côtoyer l'pavé
Pas à pas j'me dis c'est pas vrai
Papa, Maman, les gars, désolé
J'ressens comme une envie de m'isoler

[Couplet 1: Adams Diallo]

Moi aussi les frères j'vais me barrer
Rejoindre tous les miens les dingaris
Paris c'est Alcatraz
Marre des amendes et de tous ces tas de paperasses
Leur cœur est noir et fin comme un Sénégalais
À les entendre on croirait que signer fallait
Moi j'veux ma femme, mon dîn, mes gosses
Pour ça crois-moi j'emploierai bien toutes mes forces

[Refrain: Maitre Gims]

[Couplet 2: Lefa]

Pardonne-moi grand-mère s'il te plaît
Je serais revenu te voir si j’avais plus de blé
Mais t'sais ici non plus c'est pas facile
En France la hass nous met des baffes aussi
Désolé aux profs de maths, d'anglais et d'français
Vous inquiétez pas mon père m'a bien défoncé
Désolé m'sieur l'banquier
Mais si j'm'arrache vous allez pas m'manquer

[Refrain: Maitre Gims]

[Couplet 3: Black Mesrimes]

Maman, papa j'vous dis : "N’Adjarama"
Je sais que dans vos têtes vous êtes d’jà là-bas
J’ai beau dire que j'l'ai mais j'ai pas la foi
J'ai fais le con, j'ai commencé par la fin
J’aurais pas dû me lancer dans la musique étant petit
J'aurais dû t'écouter papa étant petit
J'me sens coupable
Quand j'vois ce que vous a fait ce pays de kouffar

[Refrain + Outro: Maitre Gims]

J’ai préféré partir et m’isoler
Maman comment te dire, je suis désolé
La conseillère m’a clairement négligé
Et moi comme un te-bê j’ai dit : "Ok !"
Et tous les jours je pense à arrêter
Les gens veulent faire de moi une entité
J’vais tous plaquer,
Je ne suis qu’un homme je vais finir par clamser

On a pu reconnaître dans le rôle d'un saxophoniste Sékouba Doucouré que nous avions rencontré lors du dernier cinéma city (2012) à Novi Sad à l'occasion d'une conférence à la suite de la projection du film Donoma.

J'apprends ici et que Mile Kitić se serait approprié la musique sans en demander l'autorisation aux auteurs ? Tiens, tiens, tiens...


Publié le 26 avril 2012 par Tarik iz Bosne

La traduction n'est pas réussie, les suggestions de modification sont les bienvenues !

Zbog njega nisi se udala
A bolje prilike si imala
Svi su govorili da si dno
A ti si mislila to je to

À cause de lui, tu ne t’es pas mariée
Alors que tu as eu de meilleures occasions
Tout le monde dis tu que tu es la lie
Mais toi, tu pensais que c’était le bon

Sjeti se uvreda i modrica
koje si puderom pokrivala
Život te pojeo
A on je drugu već doveo

Souviens-toi des insultes et des hématomes
que tu dissimulais sous le fond de teint
Tu t’es fait bouffer par la vie
Et lui, il en a ramené une autre

REF.
Zato mu suze naplati,
sve nek ti s kamatom vrati
Po dzepu mala lupi ga
Jedino to boli ga.

Tu vas lui faire payer tes larmes
Il va tout te rendre avec les intérêts
Vide-lui les poches, petite
Il n’y a que ça qui puisse lui faire mal

Zato mu suze naplati,
sve nek ti s kamatom vrati
Uzmi mu kuću, kola, sve
za sve te paklene godine.

Tu vas lui faire payer tes larmes
Il va tout te rendre avec les intérêts
Prends-lui sa maison, sa voiture, tout
Pour toutes ces années de souffrance

Samo seti se noći te
Kad u tebi je puklo sve
Pa si htela da se otruješ
Pokušala da se ubiješ

Souviens-toi juste de cette nuit
Quand tout en toi s’est écroulé
Tu as voulu t’empoisonner
Tu as essayé de te tuer

Na sebe uzela si jad, pad i grehove
Polako navukla na lekove
Tvoji su te se odrekli
i s tobom veze sve presekli

Tu as porté la misère, la décadence et les péchés
Tu es lentement devenue une junkie
Ta famille t’as laissé tomber
Et a rompu tous liens avec toi

REF.
Život u ruke uzmi
I smesta nešto preduzmi
Jer život je surov znaj
Il si katran il zlata sjaj

Prends ta vie en main
Fait immédiatement  quelque chose
car  sache que la vie est cruelle
Soit tu es toute poisseuse, soit tu brille comme de l'or

Zbog njega djecu nisi imala
Da svoje oči vidiš da se nasmeješ
On nije hteo to sada više
Sada možda više i ne možeš

A cause de lui tu n’as pas eu d’enfants
Pour voir dans leurs yeux ton sourire
Il n’a plus voulu en avoir à présent
À présent peut-être que tu ne le peux plus

REF.
Bila si mlada zaljubljena snena
Na kraju krajeva samo si žena
I za sve si mu ti bila kriva
A jedva kraj njega da si ostala živa
On to nikad nije mogao da shvati
Zato mu sada sve naplati

Tu étais jeune, amoureuse et pleine de rêves
Mais au bout du compte tu n’es qu’une femme
Pour lui tu étais coupable de tout
C’est à peine si tu as survécu à ses côtés
Il n’a jamais pu comprendre
pourquoi tu lui rembourses tout

REF.

 

Si Sexion d’assaut fait bien du rap, peut-on dire que Mile Kitić pratique ici le turbofolk ?